Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Bible Pirot-Clamer  / Ruth 2.18     

Ruth 2.18
Bible Pirot-Clamer


Rencontre de Ruth et Boaz

1 Il y avait à Noémi un parent, du côté de son mari, un homme vaillant et courageux, du clan d’Elimélek ; il s’appelait Booz.
2 Or Ruth la Moabite dit à Noémi : “Je t’en prie, laisse-moi aller aux champs, glaner des épis derrière celui aux yeux de qui j’aurai trouvé grâce.” - “Va, ma fille, ” lui répondit Noémi.
3 Elle alla donc glaner dans les champs derrière les moissonneurs. Il arriva par hasard que cette partie des champs appartenait à Booz, qui était du clan d’Elimélek.
4 Et voici que Booz vint de Bethléem et dit aux moissonneurs : “Yahweh soit avec vous !” - “Que Yahweh te bénisse !” lui répondirent-ils.
5 Alors Booz dit à son serviteur préposé aux moissonneurs : “A qui est cette fille ?”
6 Le serviteur préposé aux moissonneurs répondit en ces termes : “C’est la jeune Moabite qui est revenue avec Noémi des plateaux de Moab ;
7 elle a dit : Laisse-moi glaner et recueillir des épis entre les gerbes, derrière les moissonneurs. Elle est donc venue et a persévéré depuis lors, ce matin, jusqu’à présent ; voici seulement qu’elle prend un peu de repos dans le champ.”
8 Alors Booz dit à Ruth : “Ecoute bien, ma fille : ne va pas glaner dans un autre champ, ne t’éloigne pas d’ici ; ainsi donc, joins-toi à mes servantes.
9 Attache tes regards au champ qu’elles moissonneront, et tu les suivras. Voici que j’ordonne aux serviteurs de ne pas te toucher. Quand tu auras soif, tu iras vers les cruches, et tu boiras de ce que puisent les serviteurs.”
10 Tombant sur sa face, elle se prosterna contre terre et lui dit : “Pour quelle raison ai-je trouvé grâce à tes yeux, de sorte que tu te sois intéressé à moi, qui suis une étrangère ?”
11 Booz lui fit cette réponse : “On m’a parfaitement informé de tout ce que tu as fait pour ta belle-mère après la mort de ton mari, et que tu as quitté ton père, ta mère et ta patrie, pour venir vers un peuple que tu ne connaissais pas auparavant.
12 Que Yahweh rémunère ton œuvre ! Puisses-tu avoir une pleine récompense de Yahweh, Dieu d’Israël, sous les ailes de qui tu es venue te réfugier !”
13 Elle dit alors : “J’ai trouvé grâce à tes yeux, seigneur, puisque tu m’as consolée et as parlé au cœur de ta servante, car me voici devenue comme une de tes servantes.”
14 Puis, au moment du repas, Booz lui dit : “Approche ici, mange de cette nourriture, et trempe ton morceau dans le vinaigre.” Elle s’assit donc à côté des moissonneurs ; il lui entassa des gruaux grillés ; elle mangea, se rassasia et garda le reste,
15 puis se leva pour glaner. Et Booz donna cet ordre à ses serviteurs : “Elle pourra glaner même entre les gerbes ; ne la mortifiez pas.
16 Faites même tomber pour elle des épis de vos javelles, et laissez-les : elle les recueillera, et vous ne la reprendrez pas.”
17 Elle glana dans le champ jusqu’au soir, puis dépiqua ce qu’elle avait glané : il y eut environ un épha d’orge.
18 L’emportant, elle revint à la ville, et sa belle-mère vit ce qu’elle avait glané ; elle sortit aussi et lui donna ce qu’elle avait gardé après s’être rassasiée.
19 Alors sa belle-mère lui demanda : “Où as-tu glané aujourd’hui ? où es-tu allée travailler ? Qu’il soit béni celui qui s’est intéressé à toi !” Elle indiqua à sa belle-mère chez qui elle avait travaillé et dit : “Le nom de l’homme chez qui j’ai travaillé aujourd’hui, c’est Booz.” Noémi lui répondit :
20 “Qu’il soit béni par Yahweh, qui ne cesse d’être miséricordieux pour les vivants comme pour les morts !” - “Cet homme, ” ajouta-t-elle, “est pour nous le plus proche de nos goêls.”
21 Et Ruth de dire à sa belle-mère : “De plus il m’a dit : Joins-toi à mes propres moissonneurs jusqu’à ce qu’ils aient achevé toute la moisson qui m’appartient.”
22 Noémi répondit à Ruth sa belle-fille : “Il est bon, ma fille, que tu t’en ailles avec ses servantes, pour qu’on ne t’inquiète pas dans un autre champ.”
23 Elle se joignit donc aux servantes de Booz pour glaner, jusqu’à l’achèvement de la moisson des orges et de la moisson des froments. Or, étant retournée chez sa belle-mère,

Cette Bible est dans le domaine public.