Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Ruth 2.10

Ruth 2.10 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Ruth se prosternant le visage contre terre adora, et elle dit à Booz : D’où me vient ce bonheur, que j’ai trouvé grâce devant vos yeux, et que vous daigniez me traiter favorablement, moi qui suis une femme étrangère ?
MARAlors elle tomba le visage contre terre, et se prosterna, et lui dit : Comment ai-je trouvé grâce devant toi, que tu me connaisses, vu que je suis étrangère ?
OSTAlors elle se jeta sur sa face, se prosterna contre terre, et lui dit : Comment ai-je trouvé grâce à tes yeux, que tu me reconnaisses, moi qui suis étrangère ?
CAHElle tomba sur sa face et se prosterna à terre, et lui dit : Pourquoi ai-je trouvé grâce à tes yeux, que tu me remarques, moi étrangère ?
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRAlors Ruth tombant à ses pieds et s’inclinant jusqu’à terre lui dit : Comment ai-je trouvé grâce à tes yeux pour que tu me traites comme une connaissance, et je suis une étrangère ?
LAUEt elle se jeta sur sa face et se prosterna en terre, et elle lui dit : Comment ai-je trouvé grâce à tes yeux, que tu me reconnaisses, moi qui suis étrangère ?
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt elle tomba sur sa face, et se prosterna contre terre, et lui dit : Pourquoi ai-je trouvé grâce à tes yeux, que tu me reconnaisses, et je suis une étrangère ?
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt elle tomba sur sa face et se prosterna contre terre, et lui dit : D’où vient que j’ai trouvé grâce à tes yeux et que tu t’intéresses à moi, qui suis une étrangère ?
ZAKRuth se jeta la face contre terre, se prosterna et lui dit : « Comment ai-je pu trouver grâce à tes yeux, pour que tu t’intéresses à mol, qui suis une étrangère? »
VIGRuth, se prosternant le visage contre terre, (adora,) et dit à Booz : D’où me vient que j’aie trouvé grâce à vos yeux, et que vous daigniez me connaître, moi qui suis une femme étrangère ?
FILRuth, se prosternant le visage contre terre, adora, et dit à Booz: D’où me vient que j’aie trouvé grâce à vos yeux, et que vous daigniez me connaître, moi qui suis une femme étrangère?
LSGAlors elle tomba sur sa face et se prosterna contre terre, et elle lui dit : Comment ai-je trouvé grâce à tes yeux, pour que tu t’intéresses à moi, à moi qui suis une étrangère ?
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAAlors, tombant sur sa face, elle se prosterna contre terre et lui dit : « Comment ai-je trouvé grâce à tes yeux, pour que tu t’intéresses à moi, qui suis une étrangère ? »
BPCTombant sur sa face, elle se prosterna contre terre et lui dit : “Pour quelle raison ai-je trouvé grâce à tes yeux, de sorte que tu te sois intéressé à moi, qui suis une étrangère ?”
JERAlors Ruth, tombant la face contre terre, se prosterna et lui dit : "Comment ai-je trouvé grâce à tes yeux pour que tu t’intéresses à moi qui ne suis qu’une étrangère" —
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGAlors elle tomba sur sa face et se prosterna contre terre, et lui dit: Comment ai-je trouvé grâce à tes yeux, pour que tu t’intéresses à moi, à moi qui suis une étrangère?
CHUElle tombe sur ses faces, se prosterne à terre, et lui dit: « Pourquoi ai-je trouvé grâce à tes yeux afin que tu me reconnaisses, moi-même, une étrangère ? »
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPAlors Ruth se prosterna la face contre terre et lui dit: “Qu’ai-je donc fait pour que tu me regardes avec bonté et que tu t’intéresses à moi qui ne suis qu’une étrangère?”
S21Alors elle tomba le visage contre terre, se prosterna et lui dit : « Comment ai-je trouvé grâce à tes yeux pour que tu t’intéresses à moi, une étrangère ? »
KJFAlors elle se jeta sur sa face, se prosterna contre terre, et lui dit: Comment ai-je trouvé grâce à tes yeux, que tu me reconnaisses, moi qui suis étrangère?
LXXκαὶ ἔπεσεν ἐπὶ πρόσωπον αὐτῆς καὶ προσεκύνησεν ἐπὶ τὴν γῆν καὶ εἶπεν πρὸς αὐτόν τί ὅτι εὗρον χάριν ἐν ὀφθαλμοῖς σου τοῦ ἐπιγνῶναί με καὶ ἐγώ εἰμι ξένη.
VULquae cadens in faciem suam et adorans super terram dixit ad eum unde mihi hoc ut invenirem gratiam ante oculos tuos et nosse me dignareris peregrinam mulierem
BHSוַתִּפֹּל֙ עַל־פָּנֶ֔יהָ וַתִּשְׁתַּ֖חוּ אָ֑רְצָה וַתֹּ֣אמֶר אֵלָ֗יו מַדּוּעַ֩ מָצָ֨אתִי חֵ֤ן בְּעֵינֶ֨יךָ֙ לְהַכִּירֵ֔נִי וְאָנֹכִ֖י נָכְרִיָּֽה׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !