Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Bible Pirot-Clamer  / Esaïe 36.19     

Esaïe 36.19
Bible Pirot-Clamer


Le règne d’Ézéchias

Invasion de Juda par Sanchérib

1 La quatorzième année du roi Ezéchias, Sennachérib, roi d’Assour, marcha contre toutes les villes fortifiées de Juda et les conquit.
2 Et le roi d’Assour envoya le rabsaqe de Lachis à Jérusalem, vers le roi Ezéchias, avec une armée considérable ; il prit position près de l’aqueduc de la piscine supérieure, sur le chemin du champ du foulon.
3 Alors Eliacim, fils de Helcias, intendant du palais, se rendit auprès de lui ainsi que Sobna le secrétaire et Joah, fils d’Asaph, le chancelier.
4 Le rabsaqe leur dit : “Dites donc à Ezéchias : Ainsi parle le grand roi, le roi d’Assour : Quelle est cette confiance dont tu es animé ?
5 Tu penses qu’une parole sortie des lèvres vaut conseil et force de guerre. Eh bien, en qui as-tu confiance pour te révolter contre moi ?
6 Voici, tu as confiance en l’appui de ce roseau cassé, savoir l’Egypte, qui pénètre et perce la main de quiconque s’appuie sur lui. Ainsi est le pharaon, le roi d’Egypte, pour tous ceux qui ont confiance en lui.
7 Et si vous me dites : C’est en Yahweh, notre Dieu que nous nous confions, n’est-ce pas lui dont Ezéchias a fait disparaître les hauts lieux et les autels, en disant à Juda et à Jérusalem : Vous vous prosternerez devant cet autel seul.
8 Eh bien, parie donc avec mon maître, le roi d’Assour : Je veux te donner deux mille chevaux, si tu peux fournir les cavaliers pour les monter.
9 Comment repousserais-tu un seul des moindres serviteurs de mon maître ? Cependant tu te confies en l’Egypte pour les chevaux et les cavaliers.
10 Eh bien, est-ce sans Yahweh que j’ai marché contre ce pays pour le dévaster ? Yahweh m’a dit : Marche contre ce pays et dévaste-le.”
11 Alors Eliacim, Sobna et Joah dirent au rabsaqe : “Parle donc à tes serviteurs en araméen ; car nous le comprenons ; et ne nous parle pas en langue judaïque aux oreilles du peuple qui est sur la muraille.”
12 Mais le rabsaqe répondit : “Est-ce à ton maître et à toi que mon maître m’a envoyé dire ces paroles ? N’est-ce pas à ces hommes assis sur la muraille prêts à manger leurs excréments et à boire leur urine avec vous ?”
13 Et le rabsaqe se dressa, cria d’une voix forte en langue judaïque et dit : “Ecoutez la parole du grand roi, du roi d’Assour.”
14 Ainsi parle le roi : “Qu’Ezéchias ne vous séduise pas ; car il ne peut pas vous délivrer.
15 Et qu’Ezéchias ne vous engage point à vous confier à Yahweh, en disant : “Yahweh nous délivrera certainement : cette ville ne sera pas livrée aux mains du roi d’Assour.”
16 N’écoutez pas Ezéchias ; car ainsi parle le roi d’Assour : Faites la paix avec moi et rendez-vous à moi. Et chacun mangera de sa vigne et de son figuier et boira l’eau de sa citerne
17 jusqu’à ce que je vienne et vous emmène dans un pays comme le vôtre, un pays de blé et de vin, un pays de pain et de vignes.
18 Qu’Ezéchias ne vous trompe pas en disant : Yahweh nous délivrera. Les dieux des nations ont-ils délivré chacun leur pays des mains du roi d’Assour ?
19 Où sont les dieux de Hamath et d’Arphad ? Où sont les dieux de Sepharvaïm ? Et où sont les dieux de Samarie ? Ont-ils délivré Samarie de mes mains ?
20 Quels sont de tous les dieux de ces pays ceux qui ont délivré leur pays de ma main, pour que Yahweh délivre Jérusalem de mes mains ?”
21 Et ils se turent et ils ne lui répondirent mot ; car l’ordre du roi était celui-ci : “Ne lui répondez pas.”
22 Et Eliacim, fils de Helcias, intendant du palais, et Sobna le secrétaire, et Joah, fils d’Asaph, le chancelier, se rendirent auprès d’Ezéchias, les vêtements déchirés, et lui rapportèrent les paroles du rabsaqe.

Cette Bible est dans le domaine public.