×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Vigouroux  / Proverbe 5     

Proverbes 5
Vigouroux


L’adultère

1 Mon fils, sois attentif à ma sagesse, et prête l’oreille à ma prudence,[5.1 Tout le chapitre 5 est une exhortation à la chasteté.]
2 afin de retenir mes (tes) pensées, et pour que tes lèvres conservent mon instruction (la discipline). Ne fais pas attention aux artifices (fallacieux) de la femme ;[5.2 Discipline. Voir, pour le sens de ce mot, qui est reproduit dans ce chapitre, Proverbes, 1, 2.]
3 car les lèvres de la prostituée sont comme le rayon d’où coule le miel, et sa gorge (son gosier) est plus douce (brillant) que l’huile ;[5.3 Le miel est très commun en Palestine, c’est la terre où coule le miel, comme le dit l’Ecriture, voir Exode, 3, 8. Les abeilles y sont très nombreuses, même dans les parties désertes, où elles déposent leur miel dans les fentes des rochers et dans le creux des arbres. De là la fréquence de la comparaison du miel.]
4 mais la (sa) fin en est amère comme l’absinthe, et perçante comme un glaive à deux tranchants.[5.4 Comme l’absinthe ; l’amertume proverbiale de cette plante est opposée au miel du verset 3. L’absinthe est commune en Palestine, on la trouve en particulier en abondance dans les environs de Bethléem. Elle a environ un mètre de hauteur, est vivace et pousse sans culture dans les terrains secs et un peu chauds. Les Orientaux en faisaient grand usage, malgré son amertume et quoiqu’ils semblent l’avoir considéré comme un poison.]
5 Ses pieds descendent à la mort, et ses pas pénètrent (jusqu’) aux enfers.
6 Ils ne vont pas par le sentier de la vie. Ses démarches sont vagabondes (incertaines) et impénétrables.
7 Maintenant donc, mon fils, écoute-moi, et ne t’écarte pas des paroles de ma bouche.
8 Eloigne d’elle ta voie, et n’approche pas de la porte de sa maison.
9 Ne livre pas ton honneur à des étrangers, ni tes années à un cruel (vengeur) ;[5.9 A un cruel (crudeli). Le mot cruel étant au masculin en hébreu, et ne pouvant par là même se rapporter à la femme adultère, nous avons supposés qu’il désignait le mari, ou un frère, ou un parent quelconque, naturellement intéressé à venger le déshonneur fait à sa famille. C’est ainsi que Siméon et Lévi vengèrent, par un massacre, le viol commis par Sichem sur la personne de Dina, leur sœur (voir Genèse, chapitre 34).]
10 de peur que ces (des) étrangers ne s’enrichissent de tes biens, et que le fruit de tes travaux ne passe dans la maison d’un autre,[5.10 De tes biens ; littéralement de tes forces (viribus) ; mais outre que le mot hébreu rendu dans la Vulgate par forces, signifie également les biens de la fortune, le parallélisme exige ce sens.]
11 et que tu ne gémisses à la fin, quand tu auras consumé ta vigueur et ton corps, et que tu ne dises :
12 Pourquoi ai-je détesté la discipline, et pourquoi mon cœur n’a-t-il pas accepté les reproches (remontrances) ?
13 Pourquoi n’ai-je pas écouté la voix de ceux qui m’enseignaient, ni prêté l’oreille à mes maîtres ?
14 J’en suis presque arrivé au comble du malheur (J’ai été presque dans toute sorte de maux), au milieu de l’assemblée du peuple et des anciens (et de la réunion).[5.14 Au milieu, etc. ; c’est-à-dire devant tout le peuple.]
15 Bois l’eau de ta citerne, et les eaux (vives) qui s’échappent de ton puits.
16 Que tes sources se déversent dehors, et répands tes eaux sur les places publiques (rues).
17 Possède-les seul, et que les (des) étrangers n’y aient pas de part avec toi.
18 Que ta source soit bénie, et mets ta joie dans la femme de ta jeunesse.[5.18 Ta source ; c’est le sens de l’hébreu et du grec, Vulgate, littéralement veine (vena). ― La femme de ta jeunesse ; que tu as épousée dans ta jeunesse. Comparer à Proverbes, 2, 17.]
19 Qu’elle te soit (comme) une biche très chère, et comme un faon plein de grâce (très agréable). Que ses mamelles (charmes) t’enivrent en tout temps ; que son amour fasse à jamais tes délices.[5.19 Une biche ou une gazelle. « Dans tout l’Orient, la gazelle, à cause de sa timidité, de la douceur de son regard et de l’élégance de ses mouvements et de ses formes, est le symbole de la beauté. » (Mgr MISLIN.)]
20 Pourquoi, mon fils, te laisser séduire par une étrangère, et te reposer dans le sein d’une inconnue (autre) ?
21 Le Seigneur contemple les voies de l’homme, et il considère toutes ses démarches (pas).[5.21 Voir Job, 14, 16 ; 31, 4 ; 34, 21.]
22 L’impie est pris dans ses iniquités, et il est lié par les chaînes de ses (propres) péchés.
23 Il mourra, parce qu’il n’a pas reçu l’instruction (eu de discipline), et il sera trompé par l’excès de sa folie. [5.23 Il n’a pas eu de discipline. Voir Proverbes, 1, 2.]

Cette Bible est dans le domaine public.