×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Esaïe 23     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Esaïe 23
Nouvelle Bible Segond


Prophétie sur Tyr

1 Sentence sur Tyr. Hurlez, bateaux de Tarsis, car elle a été ravagée ! Plus de maisons ! Plus d’entrée ! C’est depuis Chypre que cela leur fut révélé.
2 Soyez muets d’effroi, habitants de l’île, que comblaient les marchands de Sidon, parcourant la mer !
3 Sur les grandes eaux, les céréales du Shihor, la moisson du Nil, faisaient ses revenus ; elle était le marché des nations.
4 Aie honte, Sidon ! Car ainsi parle la mer, la forteresse de la mer : Je n’ai pas eu de douleurs, je n’ai pas accouché, je n’ai pas fait grandir de jeunes gens, ni élevé de jeunes filles.
5 Quand la nouvelle arrivera en Égypte, on tremblera — comme pour Tyr.
6 Passez vers Tarsis, hurlez, habitants de l’île,
7 est–ce là votre ville en liesse ? Son origine remontait aux jours de jadis, et ses pieds l’emmenaient séjourner au loin.
8 Qui a formé ce projet contre Tyr, la dispensatrice des couronnes, elle dont les marchands étaient des princes, dont les commerçants étaient honorés de toute la terre ?
9 C’est le SEIGNEUR (YHWH) des Armées qui a formé ce projet, pour profaner l’orgueil de toute beauté, pour réduire à peu de chose tout ce qui est honoré sur la terre.
10 Traverse ton pays, pareille au Nil, Tarsis la belle : plus de joug !
11 Le SEIGNEUR a étendu la main sur la mer ; il a fait trembler les royaumes ; il a ordonné, en ce qui concerne Canaan, de détruire ses places fortes.
12 Il a dit : Tu ne continueras plus à t’amuser, Sidon jolie, toi qui as été violentée ! Lève–toi, passe vers Chypre ! Même là, il n’y aura pas de repos pour toi.
13 Voici le pays des Chaldéens, qui n’étaient pas un peuple ; les Assyriens l’ont destiné aux habitants du désert ; ils élèvent des tours de garde ; ils démantèlent les palais de Tyr, ils en font des monceaux de ruines.
14 Hurlez, bateaux de Tarsis ! Car votre forteresse est ravagée !
15 En ce jour–là, Tyr tombera dans l’oubli soixante–dix ans, ce que durent les jours d’un roi. Au bout de soixante–dix ans, il en sera de Tyr comme de la prostituée dont parle la chanson :
16 Prends une cithare, fais le tour de la ville, prostituée qu’on oublie ! Joue bien, multiplie tes chants, pour qu’on se souvienne de toi ! —
17 Au bout de soixante–dix ans, le SEIGNEUR interviendra à Tyr, et elle retournera à son salaire impur ; elle se prostituera avec tous les royaumes du monde, sur toute la terre.
18 Mais son gain et son salaire impur seront consacrés au SEIGNEUR ; ils ne seront ni entassés ni conservés : son gain sera pour ceux qui habitent devant le SEIGNEUR une nourriture qui rassasie et des vêtements somptueux.

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.