×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Jérémie 52     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Jérémie 52
Segond « Colombe »


Récit de la chute de Jérusalem

Siège et prise de Jérusalem

1 Sédécias avait vingt et un ans lorsqu’il devint roi, et il régna onze ans à Jérusalem. Le nom de sa mère était Hamoutal, fille de Jérémie, de Libna.
2 Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, en tout point comme avait fait Yehoyaqim.
3 Ces événements arrivèrent à cause de la colère de l’Éternel qui s’exerça contre Jérusalem et contre Juda, au point de les rejeter loin de sa face. Or Sédécias se révolta contre le roi de Babylone.
4 La neuvième année de son règne, le dixième mois, le 10 du mois, Neboukadnetsar, roi de Babylone, vint avec toute son armée contre Jérusalem ; ils campèrent devant elle, et l’on éleva tout autour contre elle des retranchements.
5 La ville fut assiégée jusqu’à la onzième année du roi Sédécias.
6 Le quatrième mois, le 9 du mois, alors que la famine était forte dans la ville et qu’il n’y avait pas de pain pour les habitants du pays.
7 une brèche fut faite à la ville ; et tous les gens de guerre prirent la fuite et sortirent de la ville pendant la nuit par le chemin de la porte entre les deux murailles près du Jardin du Roi, tandis que les Chaldéens encerclaient la ville. Ils prirent le chemin de la Araba.
8 Mais l’armée des Chaldéens poursuivit le roi et atteignit Sédécias dans la dépression de Jéricho, et toute son armée se dispersa loin de lui.
9 Ils saisirent le roi et le firent monter vers le roi de Babylone à Ribla, dans le pays de Hamath ; et il prononça contre lui (une série) de jugements.
10 Le roi de Babylone fit égorger les fils de Sédécias sous ses yeux ; il fit aussi égorger tous les ministres de Juda à Ribla.
11 Puis il fit crever les yeux de Sédécias et le fit attacher avec des entraves de bronze. Le roi de Babylone l’emmena à Babylone et il le mit en prison jusqu’au jour de sa mort.
12 Le cinquième mois, le 10 du mois, — c’était la dix-neuvième année du règne de Neboukadnetsar, roi de Babylone —, Nebouzaradân, chef des gardes, au service du roi de Babylone, vint à Jérusalem.
13 Il brûla la Maison de l’Éternel, la maison du roi et toutes les maisons de Jérusalem ; il livra au feu toute maison de quelque importance.
14 Toute l’armée des Chaldéens, qui était avec le chef des gardes, démolit toutes les murailles qui entouraient Jérusalem.
15 Nebouzaradân, chef des gardes, déporta une partie des indigents du peuple, le reste du peuple qui était demeuré dans la ville, ceux qui s’étaient rendus au roi de Babylone, et le reste des artisans.
16 Cependant Nebouzaradân, chef des gardes, permit à certains parmi le petit (peuple) du pays de rester comme vignerons et comme laboureurs.
17 Les Chaldéens brisèrent les colonnes de bronze qui étaient dans la Maison de l’Éternel, les bases, la Mer de bronze qui était dans la Maison de l’Éternel, et ils en emportèrent tout le bronze à Babylone.
18 Ils prirent les marmites, les pelles, les couteaux, les calices, les coupes et tous les objets de bronze avec lesquels on faisait le service.
19 Le chef des gardes prit encore les bassins, les brasiers, les calices, les marmites, les chandeliers, les coupes et les bols, tout ce qui était d’or et tout ce qui était d’argent.
20 Les deux colonnes, la Mer et les douze bœufs de bronze qui servaient de base que le roi Salomon avait faits pour la Maison de l’Éternel, tous ces objets de bronze avaient un poids inconnu.
21 Quant aux colonnes : la hauteur d’une colonne était de dix-huit coudées, et un cordon de douze coudées l’entourait ; elle était creuse, et son épaisseur avait quatre doigts
22 Il y avait au-dessus un chapiteau de bronze, et la hauteur d’un chapiteau était de cinq coudées ; autour du chapiteau il y avait un treillis et des grenades, le tout de bronze ; il en était de même pour la seconde colonne et ses grenades.
23 Il y avait 96 grenades en saillie, et toutes les grenades sur le pourtour du treillis étaient au nombre de cent.
24 Le chef des gardes prit le souverain-sacrificateur Seraya, Sophonie, le sacrificateur en second, et les trois gardiens du seuil.
25 De la ville, il prit un eunuque, qui était préposé aux gens de guerre, sept hommes parmi les familiers du roi et qui furent trouvés dans la ville, le secrétaire du ministre de l’armée qui était chargé d’enrôler le peuple du pays, et soixante hommes du peuple du pays qui se trouvèrent au milieu de la ville.
26 Nebouzaradân, chef des gardes, les prit et les conduisit vers le roi de Babylone à Ribla.
27 Le roi de Babylone les frappa et les fit mourir à Ribla, dans le pays de Hamath.
28 Ainsi Juda fut déporté (loin) de son territoire. Voici le peuple que Neboukadnetsar déporta : la septième année, 3 023 Juifs
29 la dix-huitième année de Neboukadnetsar, il emmena de Jérusalem 832 personnes
30 la vingt-troisième année de Neboukadnetsar, Nebouzaradân, chef des gardes, déporta 745 Juifs, en tout 4 600 personnes.
31 La trente-septième année de la déportation de Yehoyakin, roi de Juda, au douzième mois, le 25 du mois, il arriva qu’Évil-Merodak, roi de Babylone, dans la première année de son règne, rétablit Yehoyakin, roi de Juda dans son honneur et le fit sortir de la maison d’arrêt.
32 Il lui parla avec bonté et mit son trône au-dessus du trône des rois qui étaient avec lui à Babylone.
33 Il lui fit changer ses vêtements de détenu, et (Yehoyakin) mangea toujours en sa présence tout le temps de sa vie.
34 Son entretien, entretien permanent, lui fut assuré de la part du roi de Babylone, jour après jour, jusqu’au jour de sa mort, tout le temps de sa vie.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.