×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Exode 17     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Exode 17
Segond « Colombe »


L’eau jaillie du rocher à Horeb

1 Toute la communauté des Israélites partit du désert de Sin selon l’ordre de l’Éternel pour leur départ ; ils campèrent à Rephidim ; il n’y avait point d’eau à boire pour le peuple.
2 Alors le peuple entra en contestation avec Moïse. Ils dirent : Donnez-nous de l’eau à boire. Moïse leur répondit : Pourquoi entrez-vous en contestation avec moi ? Pourquoi tentez-vous l’Éternel
3 Le peuple était là, pressé par la soif, et le peuple murmurait contre Moïse. Il disait : Pourquoi nous as-tu fait monter hors d’Égypte, pour nous faire mourir de soif, moi, mes fils et mes troupeaux
4 Moïse cria à l’Éternel en disant : Que ferai-je pour ce peuple ? Encore un peu, et ils me lapideront.
5 L’Éternel dit à Moïse : Passe devant le peuple et prends avec toi des anciens d’Israël : prends aussi dans ta main ton bâton avec lequel tu as frappé le Nil, et tu t’avanceras.
6 Me voici, je me tiens là devant toi sur le rocher en Horeb, tu frapperas le rocher, il en sortira de l’eau, et le peuple boira. Moïse fit ainsi, aux yeux des anciens d’Israël.
7 Il appela ce lieu du nom de Massa et Meriba, parce que les Israélites avaient contesté, et parce qu’ils avaient tenté l’Éternel, en disant : L’Éternel est-il au milieu de nous, (oui) ou non ?

Victoire sur les Amalécites

8 Amalec vint combattre Israël à Rephidim.
9 Alors Moïse dit à Josué : Choisis-nous des hommes, sors et combats Amalec ; demain je me tiendrai sur le sommet de la colline, le bâton de Dieu à la main.
10 Josué fit ce que Moïse lui avait dit, pour combattre Amalec. Moïse, Aaron et Hour montèrent au sommet de la colline.
11 Lorsque Moïse élevait la main, Israël était le plus fort ; et lorsqu’il reposait la main, Amalec était le plus fort.
12 Les mains de Moïse étant alourdies, ils prirent une pierre qu’ils placèrent sous lui, et il s’assit dessus. Aaron et Hour soutenaient ses mains, l’un d’un côté, l’autre de l’autre ; et ses mains restèrent fermes jusqu’au coucher du soleil.
13 Et Josué soumit Amalec et son peuple en les frappant du tranchant de l’épée.
14 L’Éternel dit à Moïse : Écris ces choses comme souvenir dans le livre, et déclare à Josué que j’effacerai le souvenir d’Amalec de dessous les cieux.
15 Moïse bâtit un autel et l’appela du nom de : l’Éternel mon étendard.
16 Il dit : Parce qu’une main (s’est élevée) contre le trône de l’Éternel, il y aura guerre de l’Éternel contre Amalec, de génération en génération.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.