×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Rout 2     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Rout 2
André Chouraqui


La glaneuse

1 Na omi avait une connaissance de son homme, un homme, un héros de valeur, du clan d’Èlimèlèkh. Son nom, Bo az.
2 Rout, la Moabite, dit à Na omi: « J’irai donc au champ. Je cueillerai des épis derrière celui aux yeux de qui j’aurai trouvé grâce. » Elle lui dit: « Va, ma fille. »
3 Elle va, vient et cueille dans un champ, derrière les moissonneurs. Advient son aventure, la parcelle du champ de Bo az, du clan d’Èlimèlèkh.
4 Et voici, Bo az vient de Béit Lèhèm. Il dit aux moissonneurs: « IHVH-Adonaï est avec vous. » Ils lui disent: « IHVH-Adonaï te bénisse ! »
5 Bo az dit à son adolescent posté près des moissonneurs: « À qui cette adolescente ? »
6 L’adolescent posté près des moissonneurs répond et dit: « L’adolescente est une Moabite, de retour avec Na omi du Champ de Moab.
7 Elle a dit: ‹ Je cueillerai donc, j’ajouterai aux gerbes derrière les moissonneurs. › Elle est venue et s’est dressée depuis le matin jusqu’à maintenant. Elle habite peu la maison. »
8 Bo az dit à Rout: « N’as-tu pas entendu, ma fille ? Ne va pas cueillir dans un autre champ, ne passe pas aussi loin de celui-ci. Tu colleras ainsi à mes adolescentes.
9 Tes yeux sur le champ où ils moissonnent, va derrière elles. N’ai-je pas ordonné aux adolescents de ne pas te toucher ? Assoiffée, va aux cruches et bois ce que puiseront les adolescents. »
10 Elle tombe sur ses faces, se prosterne à terre, et lui dit: « Pourquoi ai-je trouvé grâce à tes yeux afin que tu me reconnaisses, moi-même, une étrangère ? »
11 Bo az répond et lui dit: « Il m’a été rapporté, rapporté, tout ce que tu as fait avec ta belle-mère après la mort de ton homme: Tu as abandonné ton père, ta mère et la terre de ton enfantement ; puis tu es allée vers un peuple que tu ne connaissais pas d’hier ni d’avant-hier.
12 IHVH-Adonaï payera ton œuvre, ton salaire sera entier de la part de IHVH-Adonaï, l’Elohîms d’Israël, sous les ailes de qui tu es venue t’abriter. »
13 Elle dit: « Je trouverai grâce à tes yeux, mon Adôn. Oui, tu m’as réconfortée ; oui, tu as parlé au cœur de ta domestique. Mais, moi-même, je ne suis même pas comme une de tes domestiques. »
14 Bo az lui dit, au temps de manger: « Avance ici, mange du pain. Trempe ta miche dans la vinaigrette. » Elle s’assoit à côté des moissonneurs. Il pince pour elle des pains grillés. Elle mange, se rassasie et en laisse.
15 Elle se lève pour cueillir. Bo az ordonne à ses adolescents pour dire: « Qu’elle glane aussi entre les gerbes, ne lui faites pas d’outrage.
16 Laissez aussi tomber pour elle des javelles ; abandonnez, elle cueillera. Ne la rabrouez pas. »
17 Elle cueille dans le champ jusqu’au soir. Elle effruite ce qu’elle a cueilli, c’est environ un épha d’orge.
18 Elle l’emporte et vient en ville. Sa belle-mère voit ce qu’elle a cueilli. Elle en sort et lui donne ce qu’elle laisse après s’être assouvie.
19 Sa belle-mère lui dit: « Où as-tu cueilli aujourd’hui ? où l’as-tu fait ? Béni soit celui qui t’a reconnue ! » Elle rapporte à sa belle-mère de ce qu’elle avait fait avec lui. Elle dit: « Le nom de l’homme avec qui je l’ai fait aujourd’hui, c’est Bo az. »
20 Na omi dit à sa bru: « Il est béni de IHVH-Adonaï, lui qui n’a pas abandonné son chérissement avec les vivants ni avec les morts. » Na omi lui dit: « L’homme nous est proche, c’est un de nos racheteurs. »
21 Rout, la Moabite, dit: « Il m’a même dit: Tu colleras aux adolescents qui sont à moi jusqu’à ce qu’ils aient achevé toute la moisson qui est à moi ! »
22 Na omi dit à Rout, sa bru: « C’est bien, ma fille, que tu sortes avec ses jeunes filles, afin que nul ne te heurte dans un autre champ. »
23 Elle colle aux adolescentes de Bo az pour cueillir jusqu’à l’achèvement de la moisson des orges et de la moisson des blés. Elle habite avec sa belle-mère.

Cette Bible est dans le domaine public.