×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Paroles 9     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Paroles 9
André Chouraqui


Justice et dépravation

1 « Entends, Israël ! Toi, tu passes aujourd’hui le Iardèn, pour venir hériter de nations grandes et vigoureuses, plus que toi, de villes grandes, fortifiées dans les ciels,
2 d’un peuple grand et altier, les fils des Géants, que tu as connus et entendus : ‹ Qui se postera en face des fils du Géant  ? ›
3 Tu pénètres, aujourd’hui, oui, IHVH-Adonaï, ton Elohîms, lui, qui passe en face de toi, est un feu dévorant ; lui les exterminera, lui les soumettra en face de toi. Déshérite-les, perds-les vite, comme IHVH-Adonaï t’a parlé.
4 Tu ne diras pas en ton cœur, quand IHVH-Adonaï, ton Elohîms, les boutera en face de toi, pour dire : ‹ Grâce à ma justification, IHVH-Adonaï m’a fait venir pour hériter cette terre. › Par le crime de ces nations, IHVH-Adonaï les déshéritera en face de toi.
5 Ce n’est pas par ta justification, par la droiture de ton cœur, que tu viens hériter leur terre, mais à cause du crime de ces nations. IHVH-Adonaï, ton Elohîms, les déshéritera en face de toi, pour réaliser la parole que IHVH-Adonaï, ton Elohîms, a jurée à Abrahâm, à Is’hac, à Ia’acob. Rebelles contre IHVH-Adonaï

Rebelles contre IHVH-Adonaï

6 Sache que IHVH-Adonaï, ton Elohîms, te donnera cette bonne terre pour en hériter, mais non par ta justification car tu es un peuple dur de nuque, toi.
7 Mémorise ! N’oublie pas que tu as fait écumer IHVH-Adonaï, ton Elohîms, au désert. Du jour où tu es sorti de la terre de Misraîm, jusqu’à votre venue en ce lieu, vous vous êtes rebellés contre IHVH-Adonaï.
8 À Horéb, vous avez fait écumer IHVH-Adonaï, et IHVH-Adonaï a nariné contre vous pour vous exterminer.
9 En ma montée vers la montagne pour prendre les tables de pierre, les tables du pacte, que IHVH-Adonaï a tranché avec vous, j’ai habité la montagne quarante jours et quarante nuits, sans manger de pain, sans boire d’eau.
10 IHVH-Adonaï m’a donné les deux tables de pierre, écrites du doigt d’Elohîms, avec, sur elles, toutes les paroles dont IHVH-Adonaï vous a parlé sur la montagne au milieu du feu, le jour de l’assemblée.
11 Et c’est, au bout de quarante jours et de quarante nuits, IHVH-Adonaï m’a donné les deux tables de pierre, les tables du pacte.
12 IHVH-Adonaï m’a dit : ‹ Lève-toi ! Descends vite d’ici : oui, ton peuple, que tu as fait sortir de Misraîm, détruit. Ils se sont vite écartés de la route que je leur ai ordonnée, ils se sont fait une fonte. › La prière de Moshè

La prière de Moshè

13 IHVH-Adonaï m’a dit pour dire : ‹ J’ai vu ce peuple, et voici : c’est un peuple dur de nuque, lui.
14 Relâche-moi, je les exterminerai, j’effacerai leur nom sous les ciels. Je ferai de toi une nation vigoureuse et nombreuse, plus que lui. ›
15 Je fais face et descends de la montagne ; la montagne est allumée de feu. Les deux tables du pacte sont en mes deux mains.
16 Je vois, et voici, vous aviez fauté contre IHVH-Adonaï, votre Elohîms ; vous aviez fait pour vous un veau de fonte ; vous vous étiez vite écartés de la route que IHVH-Adonaï vous a ordonnée.
17 J’ai saisi les deux tables, je les ai jetées de mes mains, je les ai brisées sous vos yeux.
18 Je suis tombé, face à IHVH-Adonaï, comme en premier, quarante jours et quarante nuits, sans manger de pain, sans boire d’eau, pour toutes vos fautes que vous aviez fautées, pour faire le mal aux yeux de IHVH-Adonaï, pour l’irriter.
19 Je me suis épouvanté, oui, face à la narine, la fièvre dont IHVH-Adonaï écumait contre vous, pour vous exterminer. Encore cette fois, IHVH-Adonaï m’a entendu.
20 Contre Aarôn, IHVH-Adonaï narinait fort, pour l’exterminer. J’ai prié aussi pour Aarôn, en ce temps-là.
21 Votre faute, ce que vous aviez fait, le veau, je l’ai pris, je l’ai incinéré au feu, je l’ai concassé, bien moulu jusqu’à le faire devenir fin comme poussière. J’ai jeté sa poussière au torrent qui descend de la montagne.
22 À Tab’éra, à Massa, à Qibrot-ha-Taava, vous avez fait écumer IHVH-Adonaï.
23 Quand IHVH-Adonaï vous a envoyés de Qadésh Barnéa’ pour dire : ‹ Montez, héritez de la terre que je vous ai donnée ›, vous vous êtes rebellés contre la bouche de IHVH-Adonaï, votre Elohîms ; vous n’avez pas adhéré à lui, vous n’avez pas entendu sa voix.
24 Vous vous rebellez contre IHVH-Adonaï depuis le jour où je vous ai connus.
25 Je tombe, face à IHVH-Adonaï, quarante jours et quarante nuits, pendant lesquels je suis tombé parce que IHVH-Adonaï disait vous exterminer.
26 Je prie IHVH-Adonaï et dis : ‹ Adonaï, ne détruis pas ton peuple, ta possession que tu as rachetée en ta grandeur, et que tu as fait sortir de Misraîm, à main forte.
27 Mémorise tes serviteurs, Abrahâm, Is’hac et Ia’acob ! Tu ne tourneras pas tes faces vers la dureté de ce peuple, vers son crime, vers sa faute,
28 qu’ils ne disent, en terre dont tu les fis sortir : IHVH-Adonaï, impuissant à les faire venir vers la terre dont il leur avait parlé, dans sa haine contre eux, les a fait sortir pour les mettre à mort, au désert ;
29 eux, ton peuple, ta possession que tu as fait sortir en ta grande force, par ton bras tendu. ›

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf