×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Paroles 3     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Paroles 3
André Chouraqui


Je te l’ai donné...

1 « Nous faisons face et montons par la route de Bashân. ’Og, roi de Bashân, sort à notre abord, lui et tout son peuple, pour la guerre, à Èdrè’i.
2 IHVH-Adonaï me dit : ‹ Ne frémis pas de lui ; oui, je te l’ai donné avec tout son peuple et sa terre. Fais-lui comme tu as fait à Sihôn, roi d’Emori, qui habite à Hèshbôn. ›
3 IHVH-Adonaï, notre Elohîms, donne aussi en notre main ’Og, roi de Bashân, et tout son peuple. Nous le frappons à ne pas lui laisser de fugitif.
4 Nous investissons toutes ses villes, en ce temps. Il n’était pas de cité que nous ne leur ayons prise : soixante villes, tout le district d’Argob, au royaume d’’Og, en Bashân,
5 toutes des villes fortifiées : hautes murailles avec portails et traverses, à part les villes ouvertes, fort multiples.
6 Nous les interdisons, comme nous avons fait pour Sihôn, roi de Hèshbôn, l’interdit pesant sur toute la ville, mortels, femmes, marmaille.
7 Toutes les bêtes et le butin des villes, nous les avons pillés pour nous.
8 Nous prenons, en ce temps, la terre de la main des deux rois d’Emori, au passage du Iardèn, du torrent d’Arnôn jusqu’au mont Hermôn.
9 Les Sidonîm crient le Hermôn : ‹ Siriôn ›, l’Emori le crie : ‹ Senir. ›
10 Toutes les villes du plateau, tout Guil’ad, tout Bashân jusqu’à Salekha et Èdrè’i, sont des villes du royaume d’’Og, en Bashân.
11 Oui, seul ’Og, le roi de Bashân, restait du reste des Rephaîm. Voici son berceau, un berceau de fer - n’est-il pas à Raba, des Benéi ’Amôn ?- neuf coudées, sa longueur, quatre coudées, à coudée d’homme, sa largeur.
12 Cette terre, nous en avons hérité, en ce temps, depuis ’Aro’ér, sur le torrent d’Arnôn, avec la moitié du mont Guil’ad et ses villes ; je l’ai donnée au Reoubéni et au Gadi.
13 Le reste de Guil’ad et tout le Bashân, le royaume d’’Og, je l’ai donné au mi-rameau de Menashè. Tout le district d’Argob, tout ce Bashân, sera crié : ‹ Terre des Rephaîm. ›
14 Iaïr bèn Menashè prit tout le district d’Argob, jusqu’à la frontière du Gueshouri et du Ma’akhati. Il les crie de son nom, les Douars-de-Iaïr en Bashân, jusqu’à ce jour.
15 À Makhir, j’ai donné le Guil’ad.
16 Au Reoubéni et au Gadi j’ai donné du Guil’ad jusqu’au torrent d’Arnôn, la frontière est au milieu du torrent, et jusqu’au Iaboq, le torrent, à la frontière des Benéi ’Amôn,
17 avec la steppe et le Iardèn et la frontière, du Kinèrèt jusqu’à la mer de la steppe, la mer du Sel, sous les pentes du Pisga, vers l’orient.
18 Je vous l’ordonne en ce temps pour dire : ‹ IHVH-Adonaï, votre Elohîms, vous a donné cette terre pour en hériter. Vous passerez en pionniers, tous fils de valeur, face à vos frères, les Benéi Israël.
19 Seuls vos femmes, votre marmaille, votre cheptel - vous aviez, je sais, un cheptel nombreux -, habiteront dans vos villes, que je vous ai données,
20 jusqu’à ce que IHVH-Adonaï repose vos frères, comme vous, et qu’ils héritent, eux aussi, la terre que IHVH-Adonaï, votre Elohîms, leur donne au passage du Iardèn. Retournez, chaque homme à son héritage que je vous ai donné. ›
21 En ce temps, j’ordonnais à Iehoshoua’, pour dire : ‹ Tes yeux voient tout ce que IHVH-Adonaï, votre Elohîms, a fait à ces deux rois. Il fera ainsi à tous les royaumes où tu passeras.
22 Ne frémissez pas d’eux. Oui, IHVH-Adonaï, votre Elohîms, guerroiera pour vous. › Moshè n’entrera pas

Moshè n’entrera pas

23 Je demande grâce à IHVH-Adonaï, en ce temps, pour dire :
24 ‹ Adonaï ! Tu as commencé à faire voir à ton serviteur ta grandeur, ta main forte. Quel Él, dans les ciels et sur la terre, fait selon tes œuvres et selon tes héroïsmes ?
25 Je passerai donc ; je verrai la bonne terre, au passage du Iardèn, cette bonne montagne, et le Lebanôn. ›
26 IHVH-Adonaï s’est emporté contre moi, à cause de vous ; il ne m’a pas entendu. IHVH-Adonaï me dit : ‹ C’en est trop de toi. Tu n’ajouteras pas à me parler encore de cette parole.
27 Monte en tête du Pisga, porte tes yeux vers la mer, le septentrion, le Téimân, l’orient ! Vois de tes yeux ; non, tu ne passeras pas ce Iardèn.
28 Ordonne-le à Iehoshoua’, renforce-le, affermis-le ; oui, lui passera en face de ce peuple et il leur fera posséder la terre que tu verras. ›
29 Et nous habiterons au val, devant Béit Pe’or. »

Cette Bible est dans le domaine public.