×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Hoshéa‘ 2     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Hoshéa‘ 2
André Chouraqui


Querellez votre mère

1 Et c’est, le nombre des Benéi Israël sera comme le sable de la mer, qui ne se mesure ni compte. Et c’est, au lieu où il leur était dit : « Mon non-peuple, vous », il leur sera dit : « Fils d’Él vivant ! »
2 Les Benéi Iehouda et les Benéi Israël ensemble se grouperont. Ils se mettront une seule tête et monteront de la terre. Oui, il est grand, le jour d’Izre’èl.
3 Dites à vos frères : « ’Ami, mon peuple ! » À vos sœurs : « Rouhama, matriciée. »
4 Querellez votre mère ! querellez-la ! car elle n’est pas ma femme, et moi-même pas son homme ! Qu’elle écarte de ses faces ses putineries, ses adultères d’entre ses seins,
5 que je ne la déshabille, nue, et ne l’expose comme au jour de sa naissance ! Je la mettrai comme un désert, je la placerai comme terre de reg, je la ferai mourir de soif.
6 Ses fils, je ne les matricierai pas, oui, des fils de putinerie, eux.
7 Oui, elle a putassé, leur mère, elle, l’infamante, leur génitrice. Oui, elle a dit : « J’irai derrière mes amants, les donneurs de mon pain, de mes eaux, de ma laine, de mon lin, de mon huile, de mes breuvages ! » Je désole sa vigne

Je désole sa vigne

8 Aussi, me voici, j’ourdis ta route de pimprenelles épineuses, j’enclos sa clôture. Tu ne trouveras pas ses chemins.
9 Elle poursuivra ses amants mais ne les atteindra pas, elle les demandera, mais ne les trouvera pas. Elle dit : « J’irai, je retournerai à mon premier homme oui, c’était alors meilleur pour moi que maintenant. »
10 Mais elle ne le sait pas, que, moi-même, je lui avais donné les céréales, le moût, l’olivaie ; l’argent, je l’ai multiplié pour elle, et l’or, mais ils en ont fait un Ba’al.
11 Aussi je retourne, je prends mes céréales en son temps, mon moût à son rendez-vous. J’arrache ma laine et mon lin qui couvraient son sexe.
12 Et maintenant, je découvre son vagin aux yeux de ses amants. Pas un homme ne l’arrachera à ma main.
13 Je fais chômer toute son alacrité, sa fête, sa lunaison, son shabat et tous ses rendez-vous.
14 Je désole sa vigne et son figuier, dont elle disait : « Ils sont ma comptée, que mes amants m’ont donnée ! » Je les mets en forêt, l’animal du champ les mange.
15 Je sanctionne contre elle les jours des Ba’al qu’elle encensait. Elle se parait de sa narinière, de ses joyaux ; elle allait derrière ses amants ; et, moi, elle m’a oublié, harangue de IHVH-Adonaï.
16 Aussi, voici, moi-même, je la séduis, je la fais aller au désert et je parle à son cœur.
17 Je lui donnerai ses vignobles de là, et la vallée d’’Akhor en ouverture d’espoir. Là, elle répondra comme aux jour de sa jeunesse, comme au jour de sa montée de la terre de Misraîm.
18 Et c’est en ce jour, harangue de IHVH-Adonaï, tu crieras : « Mon homme ! » tu ne me crieras plus : « Mon Ba’al, mon maître. »
19 J’écarterai les noms des Ba’al de ta bouche ; ils ne seront plus rappelés par leurs noms.
20 Je trancherai pour eux un pacte, en ce jour, avec l’animal du champ, avec le volatile des ciels et le reptile de la glèbe. L’arc, l’épée, la guerre, je les briserai de la terre. Je les ferai coucher en sécurité.
21 Je te fiancerai à moi en pérennité. Je te fiancerai à moi par la justice, le jugement, le chérissement, les matrices.
22 Je te fiancerai à moi en adhérence et tu pénétreras IHVH-Adonaï.
23 Et c’est en ce jour, je répondrai, harangue de IHVH-Adonaï, je répondrai aux ciels et ils répondront à la terre.
24 Et la terre répondra aux céréales, au moût, à l’olivaie. Et eux, ils répondront à Izre’èl.
25 Je la sémerai pour moi sur terre. Je matricierai Lo Rouhama, la non-matriciée. Je dirai à Lo ’Ami, mon non-peuple : « Mon peuple, toi ! » Et lui, il dira : « Mon Elohïms. »

Cette Bible est dans le domaine public.