×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Iesha‘yahou 23     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Iesha‘yahou 23
André Chouraqui


Contre Sor

1 Charge de Sor : Geignez, navires de Tarshish ! Oui, elle a été razziée, plus de maison, plus d’accès. Dès la terre de Kitîm cela s’est découvert à eux.
2 Faites silence, habitants de l’Île ! Les transitaires de Sidôn, les passants de la mer la remplissaient.
3 Sur les eaux multiples, la semence de Shihor, la moisson du Ieor, sa récolte, c’était le transit des nations.
4 Sois sidérée, Sidôn ; oui, la mer a dit, le retranchement de la mer, pour dire : « Je n’ai pas trépidé, je n’ai pas enfanté, je n’ai pas fait grandir des braves ni élevé des vierges. »
5 Quand la rumeur atteindra Misraîm, ils trépideront à la rumeur de Sor.
6 Passez vers Tarshish ; geignez, habitants de l’Île !
7 Est-ce pour vous l’exultation ? Dès les jours d’antan, jadis, ses pieds la transportaient au loin pour y résider.
8 Qui a conseillé cela contre Sor, la nimbante, dont les transitaires étaient des chefs, les commerçants, des glorieux de la terre ?
9 IHVH-Adonaï Sebaot l’a conseillée pour profaner le génie de toute gazelle, pour alléger tous les glorieux de la terre.
10 Passe la terre comme le Ieor, fille de Tarshish ! Il n’y a plus de jetée !
11 Il tend sa main sur la mer, il agite les royaumes. IHVH-Adonaï ordonne à Kena’ân d’exterminer ses retranchements.
12 Il dit : « Ne continue plus à exulter, la pressurée, vierge, fille de Sidôn ! À Kitîm, lève-toi, passe ! Là aussi, il ne sera pas de repos pour toi.
13 Certes, terre des Kasdîm, ce peuple n’était pas ! Ashour l’a fondée pour les lynx ; ils ont élevé ses beffrois, dénudé ses châteaux forts ; il l’a mise en avalanche !
14 Geignez, navires de Tarshish, oui ; votre retranchement est razzié ! Le poème de la putain

Le poème de la putain

15 Et c’est en ce jour, Sor sera oubliée soixante-dix ans, comme les jours d’un roi. Au bout de soixante-dix ans, ce sera pour Sor comme dans le poème de la putain :
16 ‹ Prends une lyre, tourne en ville, putain oubliée ! Excelle à jouer, multiplie-toi à poétiser pour ton souvenir. ›
17 Et c’est, au bout de soixante-dix ans, IHVH-Adonaï sanctionnera Sor ; elle retournera à sa comptée, elle putassera avec tous les royaumes de la terre, sur les faces de la glèbe.
18 Et c’est son transit et sa comptée, consacrée à IHVH-Adonaï. Il ne sera ni thésaurisé ni emmagasiné ; oui, son commerce sera pour ceux qui siègent, face à IHVH-Adonaï, pour manger à satiété, en vêture somptueuse. »

Cette Bible est dans le domaine public.