×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Louanges 118     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Louanges 118
André Chouraqui


Célébrez IHVH-Adonaï

1 Célébrez IHVH-Adonaï ! Oui, quel bien ! Oui, en pérennité son chérissement !
2 Israël dira donc : Oui, en pérennité son chérissement !
3 La maison d’Aarôn dira donc : Oui, en pérennité son chérissement !
4 Les frémissants de IHVH-Adonaï diront donc : Oui, en pérennité son chérissement !
5 Dans la détresse, je crie : Yah. Il me répond au large, Yah.
6 IHVH-Adonaï est pour moi, je ne frémis pas : que me ferait l’humain ?
7 IHVH-Adonaï est pour moi, à mon secours, et je vois mes haineux.
8 Il est bien de s’abriter en IHVH-Adonaï, plutôt que de se fier à l’humain.
9 Il est bien de s’abriter en IHVH-Adonaï, plutôt que de se fier aux grands.
10 Tous les peuples tournent autour de moi. Au nom de IHVH-Adonaï, oui, je les fauche !
11 Ils tournent autour de moi, ils m’entourent, même. Au nom de IHVH-Adonaï, oui, je les fauche !
12 Ils tournent autour de moi comme des abeilles ; ils vacillent, comme un feu de carthames. Au nom de IHVH-Adonaï, oui, je les fauche !
13 Banni, tu m’as banni pour tomber, mais IHVH-Adonaï m’a secouru.
14 Mon énergie, le chant de Yah, il est pour moi le salut.
15 Voix de jubilation et du salut, dans les tentes des justes, la droite de IHVH-Adonaï fait vaillance.
16 La droite de IHVH-Adonaï s’exalte, la droite de IHVH-Adonaï fait vaillance.
17 Je ne suis pas mort, oui, je vis et raconte le fait de Yah.
18 Corrigé, il m’a corrigé, Yah, mais à la mort il ne m’a pas donné.
19 Ouvrez-moi les portes de la justice, je viens là célébrer Yah.
20 Voici la porte de IHVH-Adonaï, les justes viennent là.
21 Je te célèbre, oui, tu me réponds, tu es pour moi le salut.
22 La pierre que les bâtisseurs ont rejetée est tête d’angle.
23 Cela c’est de IHVH-Adonaï, et c’est merveille à nos yeux.
24 IHVH-Adonaï a fait ce jour : exultons, réjouissons-nous en lui.
25 De grâce, IHVH-Adonaï, sauve donc ; de grâce, IHVH-Adonaï, triomphe donc !
26 Béni soit qui vient au nom de IHVH-Adonaï. Nous vous bénissons de la maison de IHVH-Adonaï.
27 Él, IHVH-Adonaï, nous illumine. Liez la fête de feuillages, entrelacés aux cornes de l’autel.
28 Toi, mon Él, je te célèbre ; mon Elohîms, je t’exalte.
29 Célébrez IHVH-Adonaï : Oui, quel bien ! Oui, en pérennité son chérissement !

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf