×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Vigouroux  / Genèse 12.12     

Genèse 12.12
Vigouroux


L’appel d’Abram

1 Or (Mais) le Seigneur dit à Abram : Sors de ton pays, de ta parenté, et de la maison de ton père, et viens en (dans) la terre que je te montrerai.[12.1 Voir Actes Apôtres, 7, 3.]
2 Je ferai sortir de toi un grand peuple ; je te bénirai ; je rendrai ton nom célèbre, et tu seras béni.
3 Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront ; et tous les peuples de la terre seront bénis en toi.[12.3 Voir Genèse, 18, 18 ; 22, 18 ; Galates, 3, 8.]
4 Abram sortit donc comme le Seigneur le lui avait commandé, et Lot alla avec lui. Abram avait soixante-quinze ans lorsqu’il sortit de Haran.[12.4 Voir Hébreux, 11, 8.]
5 Il prit avec lui Saraï sa femme, et Lot, fils de son frère, tout le bien qu’ils possédaient, avec toutes les personnes dont ils avaient augmenté leur famille (âmes qu’il avait acquises) à Haran, et ils sortirent pour aller dans le pays de Chanaan. Lorsqu’ils y furent arrivés,[12.5 Les âmes ; pour les personnes, les individus. Comparer à Genèse, 9, 5.]
6 Abram passa au travers du pays jusqu’au lieu appelé Sichem, et jusqu’à la vallée illustre. Les Chananéens occupaient alors ce pays-là.[12.6 La vallée illustre, en hébreu Moré, la vallée située entre le mont Hébal et le mont Garizim, au cœur même de la Palestine. ― Sichem est le site le plus beau de la Palestine centrale, le mieux arrosé de tout le pays ; on n’y compte pas moins de 27 sources. Les oliviers qui croissent rendent le paysage perpétuellement vert.]
7 Or le Seigneur apparut à Abram, et lui dit : Je donnerai ce pays à ta postérité. Abram dressa en ce lieu-là un autel au Seigneur, qui lui était apparu.[12.7 Voir ">Genèse, 13, 15 ; 15, 18 ; 26, 4 ; Deutéronome, 34, 4.]
8 Etant passé de là vers une montagne qui est à l’orient de Béthel, il y tendit (dressa) sa tente, ayant Béthel à l’occident, et Haï à l’orient. Il dressa encore en ce lieu-là un autel au Seigneur, et il invoqua son nom.[12.8 A l’orient de Béthel. Béthel est sur la grande route qui conduit du nord-est au sud-ouest de la Palestine. Abram s’arrêta sur la montagne située au levant. De là il put jouir du spectacle de la Terre-Sainte presque entière : à l’est, au premier plan, la chaîne dentelée des collines de Jéricho ; dans le lointain, les montagnes de Moab ; entre les deux, la large vallée du Jourdain ; au sud et à l’ouest, l’œil domine les sombres collines de la Judée ; au loin, la chaîne méridionale sur une pente de laquelle est Hébron ; vers le nord, les collines qui séparent la Judée des riches plaines de Samarie.]
9 Abram alla (encore plus loin), marchant toujours et s’avançant vers le midi.

Abram en Égypte

10 Mais la famine étant survenue en ce pays-là, Abram descendit en Egypte pour y passer quelque temps, parce que la famine était grande dans le pays qu’il quittait.
11 Lorsqu’il était prêt d’entrer en Egypte, il dit à Saraï sa femme : Je sais que tu es belle ;
12 et que quand les Egyptiens t’auront vue, ils diront : C’est la femme de cet homme-là ; et ils me tueront, et te réserveront (conserveront).
13 Dis donc, je te supplie, que tu es ma sœur ; afin que ces gens-ci me traitent favorablement à cause de toi, et qu’ils me conversent la vie (mon âme vive) en ta considération.[12.13 Voir Genèse, 20, 11. ― Sara était véritablement sœur d’Abraham, étant fille du même père que lui. Voir Genèse, 20, 12. D’ailleurs le mot hébreu traduit par sœur signifie également cousine, nièce, et en général proche parente. ― Et que mon âme vive ; c’est-à-dire, et que je puisse ainsi sauver ma vie.]
14 Abram étant entré ensuite en Egypte, les Egyptiens virent que cette femme était très belle.
15 Et les princes du pays en ayant donné avis au Pharaon, et l’ayant fort louée devant lui, elle fut enlevée et menée au palais (dans la maison) du Pharaon.[12.15 Pharaon n’est pas un nom propre, mais un titre. On ignore quel est le pharaon qui régnait en Egypte à l’époque d’Abraham.]
16 Ils en usèrent bien à l’égard d’Abram à cause d’elle ; et il reçut des brebis et des bœufs, et des ânes, et des serviteurs, et des servantes, et des ânesses, et des chameaux.
17 Mais le Seigneur frappa de très grandes plaies le Pharaon et sa maison, à cause de Saraï femme d’Abram.
18 Et (Alors) le Pharaon ayant fait venir Abram, lui dit : Pourquoi as-tu agi avec moi de cette sorte ? Que ne m’as-tu averti qu’elle était ta femme ?
19 D’où vient que tu as dit qu’elle était ta sœur, pour me donner lieu de la prendre pour ma femme ? Voilà donc maintenant ta femme ; prends-la, et va-t’en.
20 Et le Pharaon ayant donné ordre à ses gens de prendre soin d’Abram, ils le conduisirent jusque hors de l’Egypte avec sa femme, et tout ce qu’il possédait.

Cette Bible est dans le domaine public.