×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Nombres 23.15     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Nombres 23.15
Traduction œcuménique de la Bible


Oracles de Balaam

1 Balaam dit à Balaq : « Bâtis-moi ici sept autels et apprête-moi ici-même sept taureaux et sept béliers. »
2 Balaq fit comme l’avait dit Balaam ; et tous deux offrirent un taureau et un bélier sur chaque autel.
3 Balaam dit à Balaq : « Tiens-toi auprès de ton holocauste, tandis que je m’éloignerai. Peut-être le Seigneur viendra-t-il à ma rencontre ; la parole qu’il me fera connaître, quelle qu’elle soit, je te la communiquerai. » Et il s’en alla sur le chemin.
4 Dieu vint au-devant de Balaam qui lui dit : « J’ai fait dresser les sept autels et offrir un taureau et un bélier sur chacun d’eux. »
5 Alors le Seigneur mit une parole dans la bouche de Balaam et lui dit : « Retourne auprès de Balaq ; c’est ainsi que tu parleras. »
6 Balaam retourna auprès de Balaq et le trouva debout près de son holocauste, ainsi que tous les dignitaires de Moab.
7 Alors il prononça son incantation en ces termes :
« Balaq m’a fait venir d’Aram ;
des monts d’Orient le roi de Moab m’a appelé :
“Viens ! Lance-moi des imprécations contre Jacob !
Viens ! Voue Israël à la réprobation !”
8 Comment maudirais-je celui que Dieu n’a pas maudit ?
Comment vouerais-je à la réprobation celui que le Seigneur n’a pas réprouvé ?
9 Quand du sommet des rochers je le regarde,
quand du haut des collines je l’observe,
je vois un peuple qui demeure à l’écart
et ne se range pas au nombre des nations.
10 Qui pourrait compter la poussière de Jacob ?
Et le nombre des multitudes d’Israël ?
Que je meure moi-même de la mort des justes
et que ma fin soit semblable à la sienne ! »
11 Balaq dit à Balaam : « Que m’as-tu fait ? Je t’ai amené pour maudire mes ennemis et voilà que tu les couvres de bénédictions ! »
12 Balaam répondit : « Ne dois-je pas, quand je parle, m’en tenir à ce que le Seigneur met dans ma bouche ? »
13 Balaq reprit : « Viens donc avec moi à un autre endroit d’où tu verras ce peuple — tu n’en voyais qu’une partie, tu ne le voyais pas tout entier — , et de cet endroit, maudis-le pour moi ! »
14 Il l’emmena à un poste d’observation au sommet de la Pisga, bâtit sept autels et offrit un taureau et un bélier sur chaque autel.
15 Balaam lui dit : « Tiens-toi là près de ton holocauste, tandis que moi j’irai là-bas attendre... »
16 Le Seigneur vint au-devant de Balaam et lui mit une parole dans la bouche ; puis il dit : « Retourne auprès de Balaq ; c’est ainsi que tu parleras. »
17 Balaam revint auprès de Balaq et le trouva debout près de son holocauste avec les dignitaires de Moab. Balaq lui demanda : « Que dit le Seigneur ? »
18 Alors, Balaam prononça son incantation en ces termes :

« Lève-toi, Balaq, écoute !
Prête-moi l’oreille, fils de Cippor !
19 Dieu n’est pas un homme pour mentir,
ni un fils d’Adam pour se rétracter.
Parle-t-il pour ne pas agir ?
Dit-il une parole pour ne pas l’exécuter ?
20 J’ai assumé la charge de bénir,
car il a béni ; je ne me reprendrai pas.
21 On n’observe pas de calamité en Jacob,
on ne voit pas de souffrance en Israël.
Le Seigneur, son Dieu, est avec lui ;
chez lui résonne l’acclamation royale.
22 Dieu l’a fait sortir d’Égypte ;
il possède la force du buffle.
23 Il n’y a pas d’augure en Jacob,
ni de divination en Israël :
En temps voulu il est dit à Jacob,
à Israël, ce que Dieu fait.
24 Voici un peuple qui se lève comme un fauve,
qui se dresse comme un lion.
Il ne se couche pas avant d’avoir dévoré sa proie
et bu le sang de ses victimes. »
25 Balaq dit à Balaam : « Si tu ne le maudis pas, du moins ne le bénis pas. »
26 Et Balaam lui répondit : « Ne t’avais-je pas dit : “Je ferai tout ce que dira le Seigneur” ? »
27 Balaq dit à Balaam : « Viens donc ! Je t’emmène à un autre endroit ; peut-être Dieu admettra-t-il que de là tu maudisses pour moi ce peuple. »
28 Balaq emmena donc Balaam au sommet du Péor qui se dresse face au désert.
29 Balaam lui dit : « Bâtis-moi ici sept autels et apprête-moi, ici même, sept taureaux et sept béliers. »
30 Balaq fit comme avait dit Balaam ; puis il offrit un taureau et un bélier sur chaque autel.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988