Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Philippiens 4.8
Nouveau Testament Stapfer


1 Ainsi donc, mes frères, mes bien-aimés que je chéris, vous, ma joie et ma couronne, restez fermement attachés au Seigneur, mes bien-aimés.

Recommandations diverses

2 Je demande à Evodia et à Syntyché de vivre en bonne intelligence sous le regard du Seigneur.
3 Et quant à toi, mon vrai collègue, je te supplie de les supporter. Elles ont lutté pour l’Évangile avec moi, et aussi avec Clément et mes autres collaborateurs, dont les noms sont dans le livre de vie.
4 Soyez toujours joyeux dans le Seigneur, je le répète : soyez, joyeux.
5 Que tout le monde connaisse votre douceur. Le Seigneur est proche ;
6 ne vous inquiétez de rien, mais, pour tout, priez ; priez en rendant grâces et en exposant vos besoins à Dieu,
7 et la paix de Dieu, qui surpasse toute compréhension, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ.
8 Enfin, mes frères, tout ce qui est vrai, tout ce qui est respectable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui est honorable, tout ce qui est une vertu, tout ce qui est un éloge doit être l’objet de vos pensées.
9 Ce que vous avez appris et reçu, ce que vous m’avez entendu dire, ce que vous m’avez vu faire, mettez-le en pratique, et le Dieu de paix sera avec vous.

Reconnaissance et salutations

10 J’ai été extrêmement heureux dans le Seigneur de cette refloraison tardive de votre amitié et de ce qu’enfin vous avez pu penser à moi. Vous y songiez bien, mais vous n’aviez pas d’occasion.
11 Si je dis cela, ce n’est pas pour parler de ma pauvreté ; j’ai appris à me contenter de ce que j’ai.
12 Je sais être dans le besoin ; je sais aussi avoir du superflu. Je suis initié à tout et partout ; à être rassasié comme à avoir faim, à avoir le superflu comme à manquer du nécessaire.
13 Je puis tout en Celui qui me fortifie.
14 Vous n’en avez pas moins bien fait de prendre votre part de ma détresse.
15 D’ailleurs vous savez, vous, les Philippiens, qu’au commencement de l’évangélisation, quand j’ai quitté la Macédoine, il n’y eut aucune Église, sauf la vôtre, qui se mit, en rapport avec moi et m’ouvrit un compte courant.
16 Ainsi, à Thessalonique, vous m’avez envoyé une fois, deux fois même, ce dont j’avais besoin.
17 Ce n’est pas que je recherche les présents ; mais je recherche le profit qui en résulte pour vous.
18 J’ai tout ce qu’il me faut, je surabonde même, je suis riche depuis que j’ai reçu ce que vous m’avez envoyé par Épaphrodite, délicieux parfum, sacrifice accepté et approuvé de Dieu !
19 Mon Dieu, selon sa richesse, pourvoira glorieusement et en Jésus-Christ à tous vos besoins.
20 Qu’à notre Dieu et Père soit la gloire aux siècles des siècles ! Amen.
21 Saluez en Jésus-Christ tous les fidèles. Les frères qui sont avec moi vous saluent.
22 Tous les fidèles vous saluent, particulièrement ceux de la maison de l’Empereur.
23 La grâce du Seigneur Jésus-Christ soit avec votre esprit. éPÎTRE AUX COLOSSIENS

Cette Bible est dans le domaine public.