×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Nombres 23     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Nombres 23
Nouvelle Bible Segond


Oracles de Balaam

1 Balaam dit à Balaq : Bâtis–moi ici sept autels et prépare–moi ici sept taureaux et sept béliers.
2 Balaq fit ce que Balaam avait dit. Balaq et Balaam offrirent un taureau et un bélier en holocauste sur chaque autel.
3 Balaam dit à Balaq : Poste–toi près de ton holocauste, et je m’éloignerai ; peut–être le SEIGNEUR viendra–t–il à ma rencontre ; alors je te dirai ce qu’il me montrera. Il s’éloigna sur une crête dénudée.
4 Dieu vint à la rencontre de Balaam, qui lui dit : J’ai disposé sept autels et j’ai offert un taureau et un bélier sur chaque autel.
5 Le SEIGNEUR mit une parole dans la bouche de Balaam ; il lui dit : Retourne vers Balaq, et tu parleras ainsi.
6 Il retourna vers Balaq, qui était posté près de son holocauste avec tous les chefs de Moab.
7 Balaam prononça son poème : Balaq m’a fait venir d’Aram, le roi de Moab m’a fait venir des montagnes de l’est. Va, maudis Jacob pour moi ! Va, répands la fureur contre Israël !
8 Comment vouerais–je à la malédiction celui que Dieu n’a pas voué à la malédiction ? Comment répandrais–je la fureur quand le SEIGNEUR n’est pas en fureur ?
9 Je le vois du sommet des rochers, je le contemple depuis les collines : c’est un peuple qui a sa demeure à part, et qui n’est pas compté parmi les nations.
10 Qui peut compter la poussière de Jacob et dire le nombre des nuées d’Israël ? Que je meure de la mort des gens droits, que ma fin soit semblable à la leur !
11 Balaq dit à Balaam : Qu’est–ce que tu m’as fait ? Je t’ai fait venir pour vouer mes ennemis à la malédiction, et tu les bénis !
12 Il répondit : Ne dois–je pas veiller à dire ce que le SEIGNEUR met dans ma bouche ?
13 Balaq lui dit : Viens avec moi, je te prie, en un autre lieu d’où tu les verras ; tu n’en verras qu’une partie, tu n’en verras pas la totalité. De là, voue–le pour moi à la malédiction !
14 Il le mena sur l’Aire des Guetteurs, au sommet du Pisga ; il bâtit sept autels et offrit un taureau et un bélier en holocauste sur chaque autel.
15 Balaam dit à Balaq : Poste–toi ici, près de ton holocauste ; moi, j’irai à la rencontre.
16 Le SEIGNEUR vint à la rencontre de Balaam ; il mit une parole dans sa bouche et il lui dit : Retourne vers Balaq, et tu parleras ainsi.
17 Il retourna vers Balaq, qui était posté près de son holocauste, avec les princes de Moab. Balaq lui dit : Qu’est–ce que le SEIGNEUR a dit ?
18 Balaam prononça son poème : Lève–toi, Balaq, écoute ! Prête l’oreille à ce que je dis, fils de Tsippor !
19 Dieu n’est pas un homme pour mentir, il n’est pas un être humain pour avoir du regret. Ce qu’il a dit, ne le fera–t–il pas ? Ce qu’il a déclaré, ne le réalisera–t–il pas ?
20 J’ai pris la bénédiction : il a béni, je ne révoquerai pas son arrêt.
21 Il n’aperçoit pas de mal en Jacob, il ne voit pas d’oppression en Israël ; le SEIGNEUR, son Dieu, est avec lui ; l’acclamation royale retentit chez lui.
22 Dieu le fait sortir d’Égypte, il est pour eux comme les cornes de l’aurochs.
23 Il n’y a pas de divination en Jacob, ni de magie en Israël ; en son temps, il sera dit à Jacob et à Israël quelle est l’action de Dieu.
24 C’est un peuple qui se lève comme une lionne, il se dresse comme un lion ; il ne se couche pas avant d’avoir dévoré sa proie et bu le sang de ses victimes.
25 Balaq dit à Balaam : Si tu ne le voues pas à la malédiction, au moins ne le bénis pas !
26 Balaam répondit à Balaq : Ne t’ai–je pas dit : « Je ferai tout ce que le SEIGNEUR dira ! »
27 Balaq dit à Balaam : Viens, je te prie, je te mènerai dans un autre lieu ; peut–être conviendra–t–il à Dieu que, de là, tu le voues pour moi à la malédiction !
28 Balaq mena Balaam au sommet du Péor, qui domine la terre aride.
29 Balaam dit à Balaq : Bâtis–moi ici sept autels, et prépare–moi ici sept taureaux et sept béliers.
30 Balaq fit ce que Balaam avait dit ; il offrit un taureau et un bélier en holocauste sur chaque autel.

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.