×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /   /  2 Samuel 1.26     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Samuel 1.26
David Martin


Règne de David sur Juda

Annonce de la mort de Saül

1 Or il arriva qu’après que Saül fut mort, David étant revenu de la défaite des Hamalécites, demeura à Tsiklag deux jours.
2 Et au troisième jour, voici un homme qui revenait du camp de Saül, ayant ses vêtements déchirés, et de la terre sur sa tête, lequel étant venu à David, se jeta en terre, et se prosterna.
3 Et David lui dit : D’où viens-tu ? et il lui répondit : Je me suis échappé du camp d’Israël.
4 David lui dit : Qu’est-il arrivé ? Je te prie, raconte-le moi. Il répondit : Le peuple s’est enfui de la bataille, et il y en a eu beaucoup du peuple qui sont tombés morts ; Saül aussi et Jonathan son fils sont morts.
5 Et David dit à ce jeune garçon qui lui disait ces nouvelles : Comment sais-tu que Saül et Jonathan son fils soient morts ?
6 Et le jeune garçon qui lui disait ces nouvelles, lui répondit : Je me trouvai par hasard en la montagne de Guilboah, et voici Saül se tenait penché sur sa hallebarde, car voici, un chariot et quelques Chefs de gens de cheval le poursuivaient.
7 Et regardant derrière soi, il me vit, et m’appela ; et je lui répondis : Me voici.
8 Et il me dit : Qui es-tu ? et je lui répondis : Je suis Hamalécite.
9 Et il me dit : Tiens-toi ferme sur moi, je te prie, et me tue ; car je suis dans une grande angoisse, et ma vie est encore toute en moi.
10 Je me suis donc tenu ferme sur lui, et je l’ai fait mourir ; car je savais bien qu’il ne vivrait pas après s’être ainsi jeté sur sa hallebarde ; et j’ai pris la couronne qu’il avait sur sa tête, et le bracelet qu’il avait en son bras, et je les ai apportés ici à mon Seigneur.
11 Alors David prit ses vêtements, et les déchira ; et tous les hommes qui étaient avec lui en firent de même.
12 Ils menèrent deuil, ils pleurèrent, et ils jeûnèrent jusqu’au soir, à cause de Saül et de Jonathan son fils, et à cause du peuple de l’Éternel, et de la maison d’Israël, parce qu’ils étaient tombés par l’épée.
13 Mais David dit au jeune garçon qui lui avait dit ces nouvelles : D’où es-tu ? Et il répondit : Je suis fils d’un étranger Hamalécite.
14 Et David lui dit : Comment n’as-tu pas craint d’avancer ta main pour tuer l’Oint de l’Éternel ?
15 Alors David appela l’un de ses gens, et lui dit : Approche-toi, et te jette sur lui ; lequel le frappa, et il mourut.
16 Car David lui avait dit : Ton sang soit sur ta tête, puisque ta bouche a porté témoignage contre toi, en disant : J’ai fait mourir l’Oint de l’Éternel.

Oraison funèbre sur Saül et Jonathan

17 Alors David fit sur Saül, et sur Jonathan son fils, cette complainte,
18 [Laquelle] il proféra pour enseigner aux enfants de Juda [à tirer de] l’arc ; voici elle est écrite au Livre de Jasar.
19 Ô noblesse d’Israël ! ceux qui ont été tués sont sur tes hauts lieux. Comment sont tombés les hommes forts ?
20 Ne l’allez point dire dans Gath, et n’en portez point les nouvelles dans les places d’Askélon ; de peur que les filles des Philistins ne s’en réjouissent, de peur que les filles des incirconcis n’en tressaillent de joie.
21 Montagne de Guilboah, que la rosée et la pluie [ne tombent point] sur vous, ni sur les champs qui y sont haut élevés ; parce que c’est là qu’a été jeté le bouclier des forts, et le bouclier de Saül, [comme s’il] n’eût point été oint d’huile.
22 L’arc de Jonathan ne revenait [jamais sans] le sang des morts, et sans la graisse des forts ; et l’épée de Saül ne retournait [jamais] sans effet.
23 Saül et Jonathan, aimables et agréables en leur vie, n’ont point été séparés dans leur mort ; ils étaient plus légers que les aigles, ils étaient plus forts que des lions.
24 Filles d’Israël, pleurez sur Saül, qui faisait que vous étiez vêtues d’écarlate, que vous [viviez] dans les délices, [et] que vous portiez des ornements d’or sur vos vêtements.
25 Comment les forts sont-ils tombés au milieu de la bataille ! [comment] Jonathan a-t-il été tué sur ces hauts lieux !
26 Jonathan mon frère ! Je suis dans l’angoisse pour l’amour de toi ; tu faisais tout mon plaisir ; l’amour que j’avais pour toi était plus grand que celui qu’on a pour les femmes.
27 Comment sont tombés tes forts, et [comment] sont péris les instruments de guerre !

Cette Bible est dans le domaine public.