×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Louis Segond 1910 + Strongs (nouvelle édition)  / 2 Corinthiens 9.10  / strong 1035     

2 Corinthiens 9.10
Louis Segond 1910 + Strongs (nouvelle édition)


Fruits de la générosité

1 Il est superflu que je vous écrive touchant l’assistance destinée aux saints.
2 Je connais, en effet, votre bonne volonté, dont je me glorifie pour vous auprès des Macédoniens, en déclarant que l’Achaïe est prête depuis l’année dernière ; et ce zèle de votre part a stimulé le plus grand nombre.
3 J’envoie les frères, afin que l’éloge que nous avons fait de vous ne soit pas réduit à néant sur ce point-là, et que vous soyez prêts, comme je l’ai dit.
4 Je ne voudrais pas, si les Macédoniens maccompagnent et ne vous trouvent pas prêts, que cette assurance tournât à notre confusion, pour ne pas dire à la vôtre.
5 J’ai donc jugé nécessaire d’inviter les frères à se rendre auparavant chez vous, et à s’occuper de votre libéralité déjà promise, afin qu’elle soit prête, de manière à être une libéralité, et non un acte d’avarice.
6 Sachez-le, celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment.
7 Que chacun donne comme il l’a résolu en son coeur, sans tristesse ni contrainte ; car Dieu aime celui qui donne avec joie.
8 Et Dieu peut vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, vous ayez encore en abondance pour toute bonne oeuvre,
9 selon qu’il est écrit : Il a fait des largesses, il a donné aux indigents ; Sa justice subsiste à jamais.
10 Celui qui Fournit de la semence au semeur, Et du pain pour sa nourriture , vous fournira et vous multipliera la semence, et il augmentera les fruits de votre justice.
11 Vous serez de la sorte enrichis à tous égards pour toute espèce de libéralités qui, par notre moyen, feront offrir à Dieu des actions de grâces.
12 Car le secours de cette assistance non seulement pourvoit aux besoins des saints, mais il est encore une source abondante de nombreuses actions de grâces envers Dieu.
13 En considération de ce secours dont ils font l’expérience, ils glorifient Dieu de votre obéissance dans la profession de l’Evangile de Christ, et de la libéralité de vos dons envers eux et envers tous ;
14 ils prient pour vous, parce qu’ils vous aiment à cause de la grâce éminente que Dieu vous a faite.
15 Grâces soient rendues à Dieu pour son don ineffable !

Code strong pour « brosis »

Strong numéro :1035 Parcourir le lexique
Mot original Origine du mot
βρῶσις, εως, ἡ

Vient de la base de 977

Mot translittéré Entrée du TDNT

brosis

1:642,111

Prononciation phonétique Type de mot

(bro’-sis)   

Nom féminin

Définition :
  1. action de manger.
    1. dans un sens élargi : corrosion.
  2. ce qui est mangé, aliment, nourriture.
    1. nourriture de l’âme, à la fois ce qui la rafraîchit et ce qui la nourrit.
Traduit dans la Louis Segond 1910 par :

nourriture, le manger, manger, un mets, rouille ; 11

Concordance :

Matthieu 6.19
Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille 1035 détruisent , et où les voleurs percent et dérobent ;

Matthieu 6.20
mais amassez -vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille 1035 ne détruisent point , et où les voleurs ne percent ni ne dérobent .

Jean 4.32
Mais il leur dit : J ’ai à manger une nourriture 1035 que vous ne connaissez pas.

Jean 6.27
Travaillez , non pour la nourriture 1035 qui périt , mais pour celle 1035 qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera ; car c’est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau .

Jean 6.55
Car ma chair est vraiment une nourriture 1035, et mon sang est vraiment un breuvage.

Romains 14.17
Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger 1035 et le boire , mais la justice, la paix et la joie, par le Saint -Esprit.

1 Corinthiens 8.4
Pour ce qui est donc de manger 1035 des viandes sacrifiées aux idoles, nous savons qu ’il n’y a point d’idole dans le monde, et qu ’il n’y a qu ’un seul Dieu.

2 Corinthiens 9.10
Celui qui Fournit de la semence au semeur , Et du pain pour sa nourriture 1035, vous fournira et vous multipliera la semence, et il augmentera les fruits de votre justice.

Colossiens 2.16
Que personne donc ne vous juge au sujet du manger 1035 ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats :

Hébreux 12.16
à ce qu’il n’y ait ni impudique, ni profane comme Esaü, qui pour un mets 1035 vendit son droit d’aînesse.


Cette Bible est dans le domaine public.