×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Esaïe 13     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Esaïe 13
Segond « Colombe »


Prophéties sur les nations étrangères

Prophétie sur Babylone

1 Menace sur Babylone, dont Ésaïe, fils d’Amots eut la vision.
2 Sur une montagne nue dressez une bannière,
Élevez la voix vers eux,
Agitez la main,
Et qu’ils franchissent les portes des nobles !
3 J’ai donné des ordres à ceux qui me sont consacrés,
J’ai aussi appelé mes héros (pour assouvir) ma colère,
Ceux qui se réjouissent de mon triomphe :
4 Bruit de foule sur les montagnes,
À l’image d’un peuple nombreux ;
Bruit du tumulte des royaumes des nations rassemblées :
L’Éternel des armées passe en revue
L’armée (sur pied) de guerre.
5 Ils viennent d’un pays lointain,
Du bout des cieux :
L’Éternel et les instruments de sa fureur
Vont causer des douleurs à tout le pays.
6 Lamentez-vous, car le jour de l’Éternel est proche :
Il vient comme le ravage du Tout-Puissant.
7 C’est pourquoi toutes les mains s’affaiblissent,
Et le cœur manque à tout homme.
8 Ils sont frappés d’épouvante ;
Les spasmes et les douleurs les saisissent ;
Ils se tordent comme une femme qui accouche ;
Ils se regardent les uns les autres avec stupeur ;
Leurs visages sont enflammés.
9 Voici le jour de l’Éternel qui arrive,
(Jour) cruel, (jour) de courroux et d’ardente colère,
Qui réduira la terre en désolation,
Qui en exterminera les pécheurs.
10 Car les étoiles des cieux et leurs constellations
Ne feront plus briller leur lumière,
Le soleil s’obscurcira dès son lever,
Et la lune ne fera plus luire sa lumière.
11 Je punirai le monde pour (sa) méchanceté
Et les méchants pour leurs fautes ;
Je ferai cesser l’orgueil des présomptueux,
Et je rabaisserai l’arrogance des tyrans.
12 Je rendrai les hommes plus rares que l’or fin,
(Je rendrai) les humains (plus rares) que le métal d’Ophir.
13 C’est pourquoi j’ébranlerai les cieux,
Et la terre sera secouée sur sa base,
Par le courroux de l’Éternel des armées
Et par le jour de son ardente colère.
14 Alors comme une gazelle effarouchée,
Comme le menu bétail qui n’a personne pour le rassembler,
Chacun se tournera vers son peuple,
Chacun fuira vers son pays ;
15 Tous ceux qu’on trouvera seront percés,
Et tous ceux qu’on saisira tomberont par l’épée.
16 Leurs nourrissons seront jetés à terre sous leurs yeux,
Leurs maisons seront mises à sac
Et leurs femmes violées.
17 Me voici, j’excite contre eux les Mèdes,
Qui ne pensent pas à l’argent
Et à qui l’or ne plaît pas.
18 (Leurs) arcs jetteront les jeunes gens (à terre),
Ils seront sans compassion pour le fruit des entrailles :
Leur œil sera impitoyable pour les fils.
19 Et Babylone, l’ornement des royaumes,
La fière parure des Chaldéens,
Sera comme Sodome et Gomorrhe que Dieu bouleversa.
20 Elle ne sera plus jamais habitée,
Elle ne sera plus peuplée,
De génération en génération.
L’Arabe n’y dressera pas sa tente,
Et les bergers n’en feront plus un gîte (pour les troupeaux),
21 Mais les habitants du désert y prendront leur gîte,
Les hiboux rempliront ses maisons,
Les autruches la peupleront
Et les boucs y bondiront.
22 Les bêtes sauvages hurleront contre ses veuves
Et les chacals dans ses palais luxueux.
Son temps est près d’arriver,
Et ses jours ne se prolongeront pas.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.