×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Habaqouq 2     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Habaqouq 2
André Chouraqui


Écris

1 Je me dresse sur ma vigie, sur la tour ; je me poste au siège, et guette pour voir en quoi il parlera contre moi. Que répliquera-t-il à mon admonestation ?
2 IHVH-Adonaï me répond et dit : Écris la contemplation, grave-la sur des tablettes pour que leur lecteur y coure.
3 Oui, c’est encore une contemplation pour le rendez-vous. Elle insuffle la fin et ne décevra pas. Si elle tarde, attends-la ; oui, elle viendra, elle viendra, elle ne tardera pas !
4 Voici, la boursouflure de celui dont l’être n’est pas droit en lui ; mais le juste vit en son adhérence. Babèl sanglante

Babèl sanglante

5 Mais oui, le vin trahit et le brave effronté n’aura pas d’oasis. Il élargit son être comme le Shéol, et comme la mort ne se rassasie pas. Il a réuni en lui toutes les nations et groupé tous les peuples.
6 Tous ceux-là n’élèveront-ils pas contre lui un exemple, une satire, des énigmes, disant : Hoïe, qui multiplie le non-sien - jusqu’à quand ? - qui alourdit sur lui l’endettement.
7 Ne se lèveront-ils pas soudain, tes créanciers ? Tes agitateurs s’éveilleront, et tu seras spolié par eux.
8 Oui, tu as pillé de multiples nations. Tout le reste des peuples te pillera, pour le sang de l’humain et la violence contre la terre, la cité et tous ses habitants.
9 Hoïe, profiteur de mauvais profits pour sa maison, qui met son nid dans l’altitude, pour être secouru par la paume du malheur.
10 Tu as conseillé le blêmissement à ta maison, le raclage de peuples multiples ; et ton être a fauté.
11 Oui, la pierre du mur clame, et la solive de bois lui répond.
12 Hoïe, bâtisseur de ville dans le sang, promoteur de cité dans la forfaiture !
13 N’est-ce pas de la part de IHVH-Adonaï Sebaot ? Voici, les peuples s’épuisent pour le feu, les patries se fatiguent pour le vide.
14 Oui, la terre se remplira de la connaissance de la gloire de IHVH-Adonaï, comme les eaux couvrent la mer.
15 Hoïe, abreuveur de ton compagnon ! Tu ajoutes ta fièvre à la liqueur pour regarder leur sexe !
16 Tu t’es rassasié de turpitude sans gloire ! Bois, toi aussi, et découvre ton prépuce ! La coupe de la droite de IHVH-Adonaï se tourne vers toi en vomissement de turpitude, contre ta gloire.
17 Oui, la violence faite au Lebanôn te couvre, et la razzia effare les bêtes, pour le sang humain, ta violence contre la terre, la cité et tous ses habitants !
18 En quoi est-elle utile, la sculpture que son auteur sculpte ? Une fonte, un enSeigneur de mensonge ! Oui, le formateur de sa forme se sécurise en elle, en faisant des idoles muettes !
19 Hoïe, diseur au bois : « Réveille-toi ! »; « Éveille-toi ! » à la pierre silencieuse. Enseignera-t-elle ? La voici saisie dans l’or et l’argent, mais tout souffle est absent de ses entrailles.
20 IHVH-Adonaï au palais de son sanctuaire. Silence, face à lui, toute la terre !

Cette Bible est dans le domaine public.