×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Noms 16     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Noms 16
André Chouraqui


Le pain des ciels

1 Ils partent d’Éilîm et viennent, toute la communauté des Benéi Israël, au désert de Sîn, entre Éilîm et le Sinaï, le quinzième jour de la deuxième lunaison, depuis leur sortie de la terre de Misraîm.
2 Toute la communauté des Benéi Israël se plaint contre Moshè et contre Aarôn, au désert.
3 Les Benéi Israël leur disent : « Qui nous eût donné de mourir par la main de IHVH-Adonaï en terre de Misraîm, assis auprès des pots de viande et mangeant du pain à satiété ? Oui, vous nous avez fait sortir vers ce désert, pour faire mourir toute cette assemblée par la faim. »
4 IHVH-Adonaï dit à Moshè : « Me voici, je fais pleuvoir pour vous le pain des ciels. Le peuple sortira et récoltera la parole du jour en son jour, pour que je l’éprouve : ira-t-il en ma tora ou non ? »
5 Et ce sera le sixième jour, ils prépareront ce qu’ils auront fait venir. Ce sera le double de ce qu’ils récolteront au jour le jour. »
6 Moshè dit, avec Aarôn, à tous les Benéi Israël : « Ce soir, vous le pénétrerez : oui, IHVH-Adonaï vous a fait sortir de la terre de Misraîm.
7 Au matin, vous verrez la gloire de IHVH-Adonaï, quand il entendra vos plaintes contre IHVH-Adonaï. Et nous, que sommes-nous pour que vous vous plaigniez contre nous ?
8 Moshè dit : « Quand IHVH-Adonaï vous donne le soir de la viande à manger et du pain le matin, à satiété, quand IHVH-Adonaï entend vos plaintes dont vous vous plaignez contre lui, nous, que sommes-nous ? Pas contre nous, vos plaintes, mais contre IHVH-Adonaï ! »
9 Moshè dit à Aarôn : « Dis à toute la communauté des Benéi Israël : ‹ Approchez en face de IHVH-Adonaï, oui, il a entendu vos plaintes’. »
10 Et c’est, quand Aarôn parle à toute la communauté des Benéi Israël, ils font face vers le désert, et voici : la gloire de IHVH-Adonaï se voit dans la nuée.
11 IHVH-Adonaï parle à Moshè pour dire :
12 « J’ai entendu les plaintes des Benéi Israël. Parle-leur pour dire : ‹ Entre les deux soirs, vous mangerez de la chair, et le matin vous vous rassasierez de pain. Pénétrez, oui, moi IHVH-Adonaï, votre Elohîms’. »
13 Et c’est au soir, la caille monte, elle couvre le camp, et le matin, c’était une couche de rosée autour du camp.
14 La couche de rosée monte, et voici : sur les faces du désert, une croûte fine, fine comme givre sur la terre.
15 Les Benéi Israël voient et disent, chaque homme à son frère : « Mân hou ? Qu’est-ce ? Non, ils ne savaient pas ce que c’était. Moshè leur dit :  »C’est le pain que IHVH-Adonaï vous donne en nourriture. »
16 Voici la parole que IHVH-Adonaï a ordonnée : « Récoltez-en, chaque homme à bouche de sa nourriture, un ’omèr par crâne, au nombre de vos êtres : vous en prendrez chaque homme pour qui est en sa tente. »
17 Les Benéi Israël font ainsi et ils récoltent qui plus, qui moins.
18 Ils mesurent au ’omèr : qui plus n’en a pas trop ; qui moins n’en manque pas. Ils récoltent, chaque homme à bouche de sa nourriture.
19 Moshè leur dit : « Qu’homme ne la conserve jusqu’au matin ! »
20 Mais ils n’entendent pas Moshè. Des hommes en conservent jusqu’au matin, mais elle pourrit de vers et pue. Moshè écume contre eux.
21 Ils en récoltent matin après matin, chaque homme à bouche de sa nourriture. Le soleil chauffe, elle fond.
22 Et c’est au sixième jour, ils récoltent le double de pain, deux ’omèr pour un. Tous les nassis de la communauté viennent : ils le rapportent à Moshè.
23 Il leur dit : « C’est là ce dont IHVH-Adonaï a parlé ; c’est demain un Shabatôn, un shabat sacré pour IHVH-Adonaï. Ce que vous panifierez, panifiez-le, ce que vous cuirez, cuisez-le, mais tout l’excédent, laissez-le pour vous, en garde, jusqu’au matin. »
24 Ils le laissent jusqu’au matin, comme l’ordonne Moshè. Il ne puait pas, il n’était pas en lui de putréfaction.
25 Moshè dit : « Mangez-le aujourd’hui, oui, aujourd’hui c’est shabat pour IHVH-Adonaï, aujourd’hui vous n’en trouverez pas au champ.
26 Vous en récolterez six jours. Le septième jour, shabat : il n’en sera pas. »
27 C’était au septième jour, du peuple sort pour en récolter, mais ils n’en trouvent pas.
28 IHVH-Adonaï dit à Moshè : « Jusqu’à quand refuserez-vous de garder mes ordres et mes toras.
29 Voyez : oui, IHVH-Adonaï vous a donné le shabat, c’est pourquoi il vous donne au sixième jour le pain de deux jours. Demeurez chaque homme à sa place. Qu’homme ne sorte de son lieu, le septième jour.
30 Le peuple chôme le septième jour. »
31 La maison d’Israël crie son nom : « Manne. » C’est comme semence de coriandre blanche. Son goût, comme une gaufre au miel.
32 Moshè dit : « Voici la parole qu’ordonne IHVH-Adonaï : en remplir un ’omèr et le garder pour vos cycles, pour qu’ils voient le pain que je vous ai fait manger au désert, quand je vous ai fait sortir de la terre de Misraîm. »
33 Moshè dit à Aarôn : « Prends une urne, donne-lui un plein ’omèr de manne. Dépose-la en face de IHVH-Adonaï, en garde pour vos cycles. »
34 Comme IHVH-Adonaï l’ordonne à Moshè, Aarôn la dépose face au témoignage, en garde.
35 Les Benéi Israël mangent la manne quarante ans, jusqu’à leur venue en terre habitée. Ils mangent la manne jusqu’à leur venue à l’extrémité de la terre de Kena’ân.
36 L’’omèr, c’est un dixième d’épha.

Cette Bible est dans le domaine public.