×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Louanges 94     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Louanges 94
André Chouraqui


Surgis, juge

1 Él des vengeances, IHVH-Adonaï, Él des vengeances, resplendis !
2 Surgis, juge de la terre ; retourne la rétribution contre les orgueilleux !
3 Jusqu’à quand, les criminels, IHVH-Adonaï, jusqu’à quand les criminels, exulteront-ils ?
4 Ils s’expriment, ils parlent avec arrogance ; tous les ouvriers de fraude se pavanent.
5 Ils accablent ton peuple, IHVH-Adonaï, ils l’accablent ; ils violentent ta possession.
6 Ils tuent la veuve et le métèque ; ils assassinent les orphelins.
7 Ils disent : « Yah ne voit pas, l’Elohîms de Ia’acob ne discerne pas ! »
8 Discernez, stupides du peuple ! Fous, quand donc serez-vous perspicaces ?
9 Le planteur d’oreille n’entendrait-il pas. Le formateur de l’œil ne regarderait-il pas ?
10 Le correcteur des nations n’admonesterait-il pas, lui qui apprend à l’humain la pénétration ?
11 IHVH-Adonaï sait que les pensées de l’humain sont une fumée.
12 En marche, le brave que tu corriges, Yah ! Tu lui apprends ta tora,
13 pour le rasséréner aux jours du malheur, quand le pourrissoir du criminel sera foré,
14 car IHVH-Adonaï ne lâche pas son peuple, il n’abandonne pas sa possession.
15 Oui, le jugement retourne à la justice, avec, derrière lui, tous les cœurs droits.
16 Qui se lèvera devant moi pour les ouvriers de fraude ?
17 Sans IHVH-Adonaï, mon aide, mon être, sous peu, demeurait en silence.
18 Si je dis : « Mon pied chancelle », ton chérissement, IHVH-Adonaï, me restaure.
19 Dans les multiples fantasmes de mes entrailles, en tes réconforts, mon être se délecte.
20 Serait-il ton associé, le trône de corruption, qui fabrique en toi le labeur ?
21 Ils s’attroupent contre l’être du juste ; ils incriminent le sang innocent.
22 Et c’est IHVH-Adonaï, une culmination pour moi, Elohaï, le roc de mon abri.
23 Il retourne contre eux leur violence, il les annihile dans leur malfaisance ; il les annihile, IHVH-Adonaï, notre Elohîms.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf