×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Entête 12     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Entête 12
André Chouraqui


Enfantements d’Abrâm

1 IHVH-Adonaï dit à Abrâm : « Va pour toi, de ta terre, de ton enfantement, de la maison de ton père, vers la terre que je te ferai voir.
2 Je fais de toi une grande nation. Je te bénis, je grandis ton nom : sois bénédiction.
3 Je bénis tes bénisseurs, ton maudisseur, je le honnirai. Ils sont bénis en toi, tous les clans de la glèbe. »
4 Abrâm va, comme IHVH-Adonaï lui a parlé. Lot va avec lui. Abrâm a soixante-quinze ans à sa sortie de Harân.
5 Abrâm prend Saraï sa femme, Lot le fils de son frère, tout leur acquis qu’ils ont acquis, et les êtres qu’ils ont faits à Harân. Ils sortent pour aller vers la terre de Kena’ân. Ils viennent en terre de Kena’ân.
6 Abrâm passe par la terre jusqu’au lieu de Shekhèm, jusqu’au Chêne de Morè, le Kena’ani étant alors sur la terre.
7 IHVH-Adonaï se fait voir à Abrâm. Il dit : « À ta semence, je donnerai cette terre. » Il bâtit là un autel pour IHVH-Adonaï qui s’est fait voir à lui.
8 Il s’ébranle de là, vers le mont au Levant de Béit-Él. Il plante sa tente entre Béit-Él, vers la Mer, et ’Aï, vers le Levant. Il bâtit là un autel pour IHVH-Adonaï : il crie le nom de IHVH-Adonaï.
9 Abrâm part, aller et partir vers le Nèguèb.
10 Et c’est la famine sur la terre. Abrâm descend vers Misraîm pour résider là : oui, la famine est lourde sur la terre.
11 Et c’est quand il est proche de venir en Misraîm, il dit à Saraï sa femme : « Voici donc, je le savais, oui, tu es une femme belle à voir, toi.
12 Et c’est quand les Misrîm verront, ils diront : ‹ Voilà sa femme ›, ils me tueront et toi, ils te feront vivre.
13 Dis donc que tu es ma sœur, et de toi mon bien : mon être vivra par toi. »
14 Et c’est à la venue d’Abrâm en Misraîm, les Misrîm voient la femme : oui, elle est très belle.
15 Les chefs de Pharaon la voient. Ils la louent à Pharaon. La femme est prise dans la maison de Pharaon.
16 Et d’elle, il est fait du bien à Abrâm, à cause d’elle. Et c’est pour lui ovins et bovins, ânes et serviteurs, domestiques, ânesses et chameaux.
17 IHVH-Adonaï heurte Pharaon et sa maison à grands heurts à propos de Saraï, la femme d’Abrâm.
18 Pharaon crie vers Abrâm et dit : « Que m’as-tu donc fait ? Pourquoi ne m’as-tu pas rapporté qu’elle est ta femme ? »
19 Pourquoi as-tu dit : ‹ C’est ma sœur  ? › Je l’ai prise à moi pour femme ! Et maintenant, voici ta femme, prends, va  » !
20 Pharaon ordonne sur lui des hommes et ils le renvoient avec sa femme et tout ce qui est à lui.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf