×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Vigouroux  /  1 Samuel 30     

1 Samuel 30
Vigouroux


Victoire de David sur les Amalécites

1 (Or,) Lorsque David arriva le troisième jour à Siceleg avec ses hommes, les Amalécites avaient fait une incursion du sud à Siceleg, l’avaient prise, et y avaient mis le feu.[30.1 Voir 1 Paralipomènes, 12, 20. ― Du côté austral, dans la Palestine du sud. ― Siceleg. Voir 1 Rois, 27, 6.]
2 (Et) Ils en avaient emmené les femmes captives, et tous les autres, depuis le plus petit jusqu’au plus grand. Ils n’avaient tué personne ; mais ils avaient tout emmené avec eux, et ils s’en retournaient.
3 David et ses gens étant arrivés à Siceleg, et ayant trouvé la ville brûlée, et leurs femmes, leurs fils et leurs filles emmenés captifs,[30.3 A la ville ; c’est-à-dire à Siceleg.]
4 commencèrent tous à crier et à pleurer jusqu’à ce que leurs larmes fussent épuisées.
5 Les deux femmes de David, Achinoam de Jezraël, et Abigaïl, veuve de Nabal, de Carmel, avaient aussi (même) été emmenées captives.
6 (Et) David fut saisi d’une extrême affliction ; car le peuple voulait le lapider, tous étant dans une douleur amère pour avoir perdu leurs fils et leurs filles. Mais il mit sa force dans le Seigneur son Dieu.
7 Et il dit au (grand) prêtre Abiathar, fils d’Achimélech : Approchez de moi l’éphod. Et Abiathar approcha l’éphod de David.[30.7 Approchez-moi l’éphod. C’est la traduction littérale de la Vulgate et du texte hébreu, que les uns expliquent par : Donnez-moi, attachez-moi l’éphod, et les autres par : Mettez, revêtez l’éphod pour moi, c’est-à-dire, afin de consulter le Seigneur pour moi. ― Sur l’éphod lui-même, voir Exode, note 25.7.]
8 Et David consulta le Seigneur, en lui disant : Poursuivrai-je ces brigands, et les atteindrai-je, oui ou non ? Le Seigneur lui répondit : Poursuis-les ; car tu les atteindras certainement, et tu reprendras le butin.
9 David marcha donc avec les six cents hommes qui l’accompagnaient, et ils vinrent jusqu’au torrent de Bésor, où quelques-uns s’arrêtèrent, fatigués.[30.9 Bésor. Ce torrent devait passer près de Siceleg au sud et se jeter dans la Méditerranée au sud de Gaza.]
10 Et (Mais) David poursuivit les Amalécites avec quatre cents hommes ; car deux cents s’étaient arrêtés, n’ayant pu passer le torrent de Bésor parce qu’ils étaient las.
11 (Et) Ils trouvèrent dans la campagne un Egyptien qu’ils amenèrent à David, et ils lui donnèrent du pain à manger et de l’eau à boire
12 avec une partie d’une masse (panerée) de figues et deux gâteaux (grappes) de raisins secs. L’Egyptien, ayant mangé, reprit ses esprits et revint à lui ; car il y avait déjà trois jours et trois nuits qu’il n’avait ni mangé de pain, ni bu d’eau.
13 David lui dit : A qui es-tu ? d’où viens-tu ? et où vas-tu ? Il lui répondit : Je suis un esclave égyptien, au service d’un Amalécite. Mon maître m’a laissé là, parce que je tombai malade avant-hier.
14 Car nous avons fait une irruption vers la partie méridionale des Céréthiens, vers Juda et vers le midi de Caleb, et nous avons brûlé Siceleg.[30.14 Céréthien, Crétois, tribu philistine. ― Caleb possédait Hébron et ses dépendances.]
15 David lui dit : Pourras-tu me guider vers cette troupe ? L’Egyptien lui répondit : Jurez-moi par (le nom de) Dieu, que vous ne me tuerez pas, et que vous ne me livrerez pas entre les mains de mon maître, et je vous conduirai vers cette troupe. Et David le lui jura.
16 L’Egyptien l’ayant donc conduit, ils trouvèrent les Amalécites étendus à terre par toute la campagne (sur la face de toute la terre), mangeant et buvant, et faisant une grande fête, pour tout le butin et les dépouilles qu’ils avaient pris sur les terres des Philistins et de Juda.[30.16 Sur la face de toute la terre, c’est-à-dire dans toute la campagne, dans laquelle ils étaient dispersés.]
17 (Et) David les battit depuis ce soir-là jusqu’au soir du lendemain, et il ne s’en échappa aucun, hormis quatre cents jeunes hommes, qui montèrent sur des chameaux et s’enfuirent.
18 David recouvra donc tout ce que les Amalécites avaient pris, et il délivra ses deux femmes.
19 Il ne leur manqua rien, ni petit ni grand, ni fils, ni fille, ni butin, et David ramena tout ce qu’ils avaient enlevé.
20 Il reprit tous les troupeaux de moutons et de bœufs, et les fit marcher devant lui. Et l’on disait : Voilà le butin de David.
21 David rejoignit ensuite les deux cents hommes, qui, étant las, s’étaient arrêtés et n’avaient pu le suivre, et auxquels il avait ordonné de demeurer sur le bord du torrent de Bésor. Ils vinrent au-devant de lui, et de ceux qui l’accompagnaient. David, s’approchant d’eux, les salua gracieusement (pacifiquement).
22 Mais tous les hommes méchants et corrompus qui avaient suivi David, commencèrent à dire : Puisqu’ils ne sont point venus avec nous, nous ne leur donnerons rien du butin que nous avons (re)pris. Que chacun se contente de sa femme et de ses enfants, et après cela qu’il s’en aille.
23 Mais David leur dit : Ce n’est pas ainsi, mes frères, que vous devez disposer de ce que le Seigneur nous a mis entre les mains ; c’est lui qui nous a conservés, et qui a livré entre nos mains ces brigands qui étaient venus nous piller.
24 Personne n’écoutera cette proposition. Car celui qui aura combattu et celui qui sera demeuré au bagage auront la même part du butin, et ils partageront également.
25 (Or) C’est ce qui s’est pratiqué depuis ce temps-là, et il s’en est fait ensuite une règle stable dans Israël, et comme une loi qui dure encore aujourd’hui.
26 David, étant arrivé à Siceleg, envoya une part du butin aux anciens de Juda qui étaient ses proches, en leur faisant dire : Recevez cette bénédiction des dépouilles des ennemis du Seigneur.[30.26 Cette bénédiction ; ce présent. Voir Genèse, 33, 11.]
27 Il en envoya à ceux qui étaient à Béthel, à ceux de Ramoth vers le midi, à ceux de Jéther,[30.27 Béthel. Voir Genèse, 12, 8. ― Ramoth, dans le Négeb ou désert du sud de la Palestine. ― Jéther, dans les montagnes de Juda, ville sacerdotale. Voir Josué, 21, 14.]
28 à ceux d’Aroer, de Séphamoth, d’Esthamo,[30.28 Aroer de Juda, dans l’ouadi Arabah. Il n’en reste plus que quelques murs. Ces ruines sont à trois heures au sud-est de Bersabée. ― Séphamoth, ville inconnue. ― Esthamo, appelée aussi Esthémo et Isthémo, ville sacerdotale des montagnes de Juda au sud d’Hébron. Voir Josué, 21, 14.]
29 et de Rachal, à ceux qui étaient dans les villes de Jéraméel et dans les villes de Céni,[30.29 Rachal, ville inconnue. Les Septante lisent, et sans doute avec raison, Carmel, la ville dont il est parlé plusieurs fois plus haut dans l’histoire de Nabal et d’Abigaïl. Voir 1 Rois, 25, 2. ― Jéraméel, Céni. Voir 1 Rois, 27, 10.]
30 à ceux d’Arama, à ceux du lac d’Asan, à ceux d’Athach,[30.30 Arama ou Horma-Séphaath. Voir Nombres, 14, 45. ― Sur le lac d’Asan. Lieu inconnu. Divers manuscrits et diverses versions lisent Bor ou Ber Asan, c’est-à-dire le puits d’Asan. ― Athach, inconnu.]
31 à ceux d’Hébron, et à tous les autres qui étaient dans les lieux où David avait demeuré avec ses gens. [30.31 Hébron. Voir Genèse, note 13.18.]

Cette Bible est dans le domaine public.