×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /   /  1 Thessaloniciens 4.4     

1 Thessaloniciens 4.4
Vigouroux


Appel à la sainteté

1 Au reste, frères, nous vous demandons (prions) et vous conjurons dans le Seigneur Jésus, qu’ayant appris de nous comment vous devez marcher et plaire à Dieu, vous marchiez ainsi, de manière à progresser de plus en plus.
2 En effet, vous savez quels préceptes je (nous) vous ai (avons) donnés de la part du Seigneur Jésus.
3 Car la volonté de Dieu est que vous soyez saints ; que vous vous absteniez de la fornication ;[4.3 Voir Romains, 12, 2 ; Ephésiens, 5, 17.]
4 que chacun de vous sache posséder (le vase de, enlever, note) son corps dans la sainteté et l’honnêteté,[4.4 Son corps ; littéralement, son vase. Comparer à 2 Corinthiens, 4, 7 ; ou, selon d’autres, sa femme, parce que les écrivains juifs donnent cette signification au mot hébreu keli, qui correspond en effet à vase. Comparer à 1 Pierre, 3, 7.]
5 et non en suivant les convoitises de la passion, comme les païens (gentils eux-mêmes), qui ne connaissent pas Dieu ;
6 et que personne à cet égard ne trompe son frère, et ne lui fasse tort, parce que le Seigneur tire vengeance de toutes ces choses, comme nous l’avons déjà dit et attesté.[4.6 En cela. Le Grec porte, en effet, dans l’affaire, la chose dont il est question ; c’est-à-dire l’adultère, ou un autre genre d’impudicité plus horrible encore.]
7 Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification.
8 Celui donc qui méprise ces règles, ne méprise pas un homme, mais Dieu, qui a aussi mis (nous a même donné) son Esprit-Saint en nous.
9 Quant à la charité fraternelle, vous n’avez pas besoin qu’on vous en écrive, car vous-mêmes vous avez appris de Dieu à vous aimer les uns les autres.[4.9 Voir Jean, 13, 34 ; 15, vv. 12, 17 ; 1 Jean, 2, 10 ; 4, 12.]
10 Aussi bien, vous le faites envers tous les frères dans la Macédoine entière. Mais je vous exhorte, frères, à le faire de plus en plus,[4.10 Dans toute la Macédoine. Voir Actes des Apôtres, 16, 9.]
11 et à vous appliquer à vivre tranquilles, et à vous occuper de vos affaires, et à travailler de vos mains, comme nous vous l’avons ordonné,
12 de sorte que vous vous conduisiez honnêtement envers ceux du dehors, et que vous n’ayez besoin (à ne désirer rien) de personne.[4.12 Ceux qui sont dehors. Voir 1 Corinthiens, 5, 12.]

Résurrection des croyants et retour du Seigneur

13 Mais nous ne voulons pas, mes frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui se sont endormis, afin que vous ne vous attristiez pas, comme les autres qui n’ont pas d’espérance.[4.13 Ceux qui dorment ; qui sont morts. Voir 1 Corinthiens, 7, 39.]
14 Car si nous croyons que Jésus est mort et ressuscité, croyons aussi que Dieu amènera avec Jésus ceux qui se sont endormis en lui.[4.14 Dieu amènera. Devant ces mots sont sous-entendus ceux-ci : Croyons aussi que ; genre d’ellipse très fréquent dans les raisonnements de l’Apôtre.]
15 Car voici ce que nous vous déclarons, d’après la parole du Seigneur : nous les vivants, qui sommes réservés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui se sont endormis.[4.15 Voir 1 Corinthiens, 15, 23. — L’Apôtre se propose ici comme exemple de ce qui arrivera à ceux qui existeront lors du jugement général. C’est donc comme s’il disait aux Thessaloniciens : Supposons que le jugement arrive de notre temps, ni vous ni moi ne précéderons ceux qui sont morts depuis longtemps ; tous les hommes ressusciteront ensemble, et nous qui vivons et que nous supposons être réservés en vie jusqu’à ce jour, nous serons changés dans un moment, et nous deviendrons comme ceux qui sont morts depuis plusieurs siècles (voir 1 Corinthiens, 15, 52).]
16 Car le Seigneur lui-même, au signal donné, à la voix d’un (de l’) archange et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et ceux qui seront morts dans le Christ ressusciteront d’abord.
17 Ensuite nous, les vivants, qui auront été laissés, nous serons enlevés ensemble avec eux dans les nuées, pour aller à la rencontre du Seigneur dans les airs ; et ainsi nous serons pour toujours avec le Seigneur.[4.17 Qui vivons, qui sommes restés. Voir le verset 14. — Saint Paul ne parle pas de la mort, mais cependant, ceux mêmes qui seront vivants au moment où Jésus-Christ viendra faire le jugement général mourront pour ressusciter aussitôt après.]
18 Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.

Cette Bible est dans le domaine public.