×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Vigouroux  / Romains 12.19     

Romains 12.19
Vigouroux


La vie nouvelle

De nouveaux comportements

1 Je vous conjure donc, mes frères, par la miséricorde de Dieu, d’offrir vos corps comme une hostie vivante, sainte, agréable à Dieu ; ce sera votre culte raisonnable.
2 Ne vous conformez pas à ce siècle ; mais transformez-vous par le renouvellement de votre esprit, afin que vous reconnaissiez quelle est la volonté de Dieu, volonté qui est bonne, agréable et parfaite.[12.2 Voir Ephésiens, 5, 17 ; 1 Thessaloniciens, 4, 3.]
3 Car je dis par la grâce qui m’a été donnée, à tous ceux qui sont parmi vous, de n’avoir pas d’eux-mêmes une meilleure opinion qu’ils ne doivent (sages qu’il ne le faut), mais d’avoir des sentiments modestes, selon la mesure de la foi que Dieu a départie à chacun.[12.3 Voir 1 Corinthiens, 12, 11 ; Ephésiens, 4, 7.]
4 Car, comme dans un seul corps nous avons plusieurs membres, et que tous les membres n’ont pas la même fonction
5 ainsi, quoique nombreux, nous sommes un seul corps dans le Christ, étant tous en particulier les membres les uns des autres.
6 Nous avons toutefois des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée : soit le don de prophétie, selon l’analogie de la foi ;[12.6 Selon, etc. ; c’est-à-dire en ne disant rien que de conforme à la loi.]
7 soit le ministère, pour s’exercer au ministère ; soit l’enseignement, pour celui qui enseigne ;
8 l’exhortation, pour celui qui exhorte ; la simplicité, pour celui qui distribue (l’aumône) ; la sollicitude, pour celui qui préside ; la joie, pour celui qui exerce la miséricorde.
9 Que la charité soit sans déguisement ; ayez le mal en horreur, attachez-vous fortement au bien.[12.9 Voir Amos, 5, 15.]
10 Aimez-vous mutuellement d’une affection fraternelle ; prévenez-vous par des égards réciproques.[12.10 Voir Ephésiens, 4, 3 ; 1 Pierre, 2, 17.]
11 Ayez du zèle, (et non de la paresse) ; soyez fervents d’esprit, servez le Seigneur.
12 Soyez joyeux dans l’espérance, patients dans l’affliction, persévérants dans la prière.
13 Prenez part aux nécessités des saints, exercez l’hospitalité avec empressement.[12.13 Voir Hébreux, 13, 2 ; 1 Pierre, 4, 9. — Des saints. Voir Actes des Apôtres, 9, 13.]
14 Bénissez ceux qui vous persécutent ; bénissez, et ne maudissez pas.[12.14 Bénissez : le chrétien voit dans la persécution un bienfait de Dieu destiné à le purifier et à le conduire à sa fin.]
15 Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent, pleurez avec ceux qui pleurent.
16 Ayez les mêmes sentiments les uns envers les autres ; n’aspirez pas à ce qui est élevé, mais accommodez-vous à ce qui est plus humble. Ne soyez pas sages à vos propres yeux.[12.16 Les mêmes sentiments : que l’union et la bonne intelligence règnent entre vous (voir Romains, 15, 5). Pour cela, soyez humbles.]
17 Ne rendez à personne le mal pour le mal ; ayez soin de faire le bien, non seulement devant Dieu, mais aussi devant tous les hommes.[12.17 Voir 2 Corinthiens, 8, 21.]
18 S’il est possible, autant que cela dépend de vous, ayez la paix avec tous les hommes.[12.18 Voir Hébreux, 12, 14. — Autant qu’il dépend de vous, sans sacrifier les droits de votre conscience.]
19 Ne vous vengez pas vous-mêmes, mes bien-aimés, mais laissez agir la colère ; car il est écrit : A moi la vengeance ; c’est moi qui rétribuerai, dit le Seigneur.[12.19 Voir Ecclésiastique, 28, 1-3 ; Matthieu, 5, 39 ; Deutéronome, 32, 35 ; Hébreux, 10, 30.]
20 Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger ; s’il a soif, donne-lui à boire. Car, en agissant ainsi, tu amasseras des charbons de feu sur sa tête.[12.20 Tu amasseras des charbons ardents de feu sur sa tête ; emprunt fait au livre des Proverbes (voir Proverbes, 25, 21-22), image d’une vive et cruelle douleur. Les Pères grecs l’entendent des charbons de colère ; de manière que si on fait du bien aux ennemis, on est irréprochable, et ils sont eux-mêmes la seule cause de leur punition. Mais saint Jérôme, saint Augustin, etc., l’entendent des charbons d’amour et de charité, qui font qu’un ennemi a honte de sa propre malice, et qu’il cherche à se réconcilier. Sens : Tu lui prépareras, par ta générosité et ta grandeur d’âme, la confusion et bientôt le repentir ; il n’aura plus de repos qu’il n’ait réparé ses torts envers toi.]
21 Ne te laisse pas vaincre par le mal ; mais travaille à vaincre le mal par le bien.

Cette Bible est dans le domaine public.