×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Vigouroux  / Michée 2     

Michée 2
Vigouroux


Péché et jugement d’Israël

1 Malheur à vous, qui formez des projets inutiles, et qui forgez le mal sur vos couches ! Au point du jour ils l’exécutent, car c’est contre Dieu même qu’est leur main.[2.1 L’inutile (inutile) ; le terme hébreu signifie aussi iniquité, injustice ; sens qui convient mieux ici.]
2 Ils ont convoité des champs et ils les ont pris avec violence ; ils ont ravi des maisons ; ils ont opprimé l’homme et sa maison, le maître (un autre homme) et son héritage.[2.2 Ils opprimaient (calumniabantur). Voir, sur ce mot, Jérémie, 50, 33.]
3 C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur : Voici que je médite contre ce peuple (cette famille) un malheur dont vous ne dégagerez pas vos cous, et vous ne marcherez plus (pas) d’un pas (en) superbe(s), car ce temps sera très mauvais.[2.3 Un malheur, qui sera comme un joug dont vous ne pourrez vous affranchir.]
4 En ce jour-là on fera sur vous une parabole, et on chantera une chanson plaisante ; on dira : Nous sommes tout à fait dévastés, la part de mon peuple est passée à d’autres ; comment celui qui doit partager nos champs s’éloigne-t-il, (comment se retirera-t-il de moi, note) puisqu’il reviendra (pour partager nos contrées) ?[2.4 Un sujet de parabole. Voir Jérémie, 24, 9. ― De ceux qui diront comme si vous le disiez vous-mêmes. ― A été changée contre la terre de captivité. ― Comment se retirera-t-il de moi, Cette réflexion d’un Israélite, laquelle fait partie de la chanson, s’adresse aux faux prophètes et aux flatteurs qui disaient que les Assyriens abandonneraient le pays d’Israël, sans y causer un grand dommage.]
5 C’est pourquoi il n’y aura personne qui jette (pour toi) le cordeau du partage dans l’assemblée du Seigneur.[2.5 Le cordeau de partage, la corde qui sert à mesurer pour faire le partage des héritages.]
6 Ne dites point : Ces paroles ne tomberont pas sur eux, la confusion ne les saisira pas.[2.6 Ne dites point sans cesse ; littéralement, et par hébraïsme, disant ne dites point.]
7 La maison de Jacob dit : L’esprit du Seigneur est-il devenu moins étendu, ou peut-il avoir de telles pensées ? Est-ce que mes paroles ne sont pas bonnes (favorables) pour celui qui marche avec droiture ?[2.7 Telles, etc. ; c’est-à-dire, peut-il avoir ces pensées de nous perdre qu’on lui attribue ?]
8 (Mais) Au contraire, mon peuple s’est levé comme un ennemi. Vous avez enlevé le manteau de dessus la tunique, et vous avez traité en ennemi ceux qui passaient pacifiquement (de bonne foi).[2.8 De dessus, etc. Cela pourrait s’entendre de la cruauté exercée par les Israélites sur leurs frères habitants de Juda, sous le règne de Phacée, roi d’Israël, et d’Achaz, roi de Juda (voir 2 Paralipomènes, 28, verset 6 et suivants).]
9 Vous avez chassé les femmes de mon peuple des maisons où elles vivaient heureuses ; vous avez ôté à jamais ma louange de la bouche de leurs petits enfants.[2.9 Vous avez chassé, etc. Sous le règne d’Achaz, les Israélites ont enlevé de Juda deux cent milles personnes, tant femmes que filles et petits enfants (voir 2 Paralipomènes, 28, 8). ― Vous avez enlevé, etc. Les enfants ainsi emmenés captifs et dépouillés de tous les biens qui excitaient leur reconnaissance, ne poussaient que des cris de douleur et de plainte, au lieu de célébrer les louanges du Seigneur, comme ils le faisaient dans la tranquillité de leurs maisons.]
10 Levez-vous, et partez, car vous n’aurez pas ici de repos ; à cause de sa souillure, il (cette terre) sera corrompu(e) par une affreuse pourriture.[2.10 Sera corrompue, etc., étant abandonnée à des idolâtres.]
11 Plût à Dieu que je n’eusse pas l’esprit (prophétique), et que je disse plutôt des mensonges ! Je vous prophétiserais sur le vin (de la colère de Dieu) et sur l’ivresse (je t’enivrerai) ; c’est ce qu’il faut prophétiser à ce peuple.[2.11 Le vin ou le calice que Dieu fait boire à ses ennemis, signifie très souvent sa colère et sa vengeance. ― Ce peuple ; le peuple même d’Israël.]

Promesse de rassemblement

12 Je te rassemblerai tout entier, Jacob ; je réunirai les restes d’Israël ; je les mettrai (tous) ensemble comme (un troupeau) dans la (une) bergerie, comme des brebis (un troupeau) au milieu de leur (son) parc ; la foule des hommes y causera de la confusion (du tumulte).[2.12-13 Saint Jérôme et plusieurs interprètes entendent ces deux versets de la réunion future des restes d’Israël avec les gentils dans l’Eglise de Jésus-Christ, qui est lui-même leur roi et leur Dieu.] [2.12 Y causera du tumulte, comme lorsqu’un troupeau nombreux vient tout d’un coup à la porte de l’étable ou du parc. La multitude des Israélites était innombrable dans les derniers temps de la république des Hébreux.]
13 Car celui qui doit ouvrir le chemin marchera devant eux ; ils feront une brèche (se partageront), franchiront la porte et y entreront ; leur Roi passera devant eux, et le Seigneur sera à leur tête.

Cette Bible est dans le domaine public.