×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /   /  1 Samuel 24.12     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

1 Samuel 24.12
Traduction œcuménique de la Bible


Saül épargné par David à En-Guédi

1 David monta de là et s’établit dans les falaises de Ein-Guèdi.
2 Quand Saül revint de la poursuite des Philistins, on lui fit ce rapport : « David est maintenant dans le désert de Ein-Guèdi. »
3 Saül prit trois mille hommes d’élite de tout Israël et partit à la recherche de David et de ses hommes en face des Rochers des Bouquetins.
4 Il arriva aux parcs à brebis qui sont près du chemin. Là se trouve une caverne. Saül y entra pour s’accroupir. Or, David et ses hommes étaient assis au fond de la caverne.
5 Les hommes de David lui dirent : « C’est le jour dont le Seigneur t’a dit : Voici que je vais livrer ton ennemi entre tes mains, et tu le traiteras comme il te plaira. » David se leva et coupa furtivement le pan du manteau de Saül.
6 Mais après cela, David sentit son cœur battre, parce qu’il avait coupé le pan du manteau de Saül.
7 Il dit à ses hommes : « Que le Seigneur m’ait en abomination si je fais cela à mon seigneur, le messie du Seigneur. Je ne porterai pas la main sur lui, car il est le messie du Seigneur. »
8 Par ces paroles, David arrêta net l’élan de ses hommes. Il ne leur permit pas de se jeter sur Saül. Saül se redressa, quitta la caverne et alla son chemin.
9 Après quoi, David se leva, sortit de la caverne et cria derrière Saül : « Mon seigneur le roi ! » Saül regarda derrière lui. David s’inclina, la face contre terre, et se prosterna.
10 David dit à Saül : « Pourquoi écoutes-tu les gens qui racontent que David cherche ton malheur ?
11 Tu l’as vu de tes yeux aujourd’hui même : le Seigneur t’avait livré entre mes mains, aujourd’hui dans la caverne ; on parlait de te tuer, mais j’ai eu pitié de toi et j’ai dit : “Je ne porterai pas la main sur mon seigneur, car il est le messie du Seigneur.”
12 Regarde, ô mon père, oui, regarde dans ma main le pan de ton manteau. Puisque j’ai coupé le pan de ton manteau et que je ne t’ai pas tué, comprends et vois qu’il n’y a en moi ni malice ni révolte, et que je n’ai pas péché contre toi. C’est toi qui me traques pour m’ôter la vie.
13 Que le Seigneur juge entre toi et moi ! Que le Seigneur me venge de toi ! Mais je ne porterai pas la main sur toi.
14 Comme dit le proverbe du vieux temps : “Que la méchanceté vienne des méchants !” Mais je ne porterai pas la main sur toi.
15 Après qui le roi d’Israël s’est-il mis en campagne ? Après qui mènes-tu la poursuite ? Après un chien crevé ! Après une puce !
16 Le Seigneur sera juge. Qu’il arbitre entre toi et moi. Qu’il examine et défende ma cause et qu’il me fasse justice en me délivrant de tes mains ! »
17 Quand David eut fini de tenir ce discours à Saül, Saül dit : « Est-ce là ta voix, mon fils David ? » Et Saül éclata en sanglots.
18 Il dit à David : « Tu es plus juste que moi, car tu m’as fait du bien, alors que je t’ai fait du mal.
19 Et toi, tu as manifesté aujourd’hui la bonté avec laquelle tu as agi envers moi : c’est que le Seigneur m’avait remis entre tes mains, et tu ne m’as pas tué.
20 Quand un homme rencontre son ennemi, le laisse-t-il poursuivre tranquillement son chemin ? Que le Seigneur te récompense pour ce que tu m’as fait aujourd’hui.
21 Maintenant, je le sais : tu seras le roi et la royauté d’Israël restera entre tes mains.
22 Maintenant donc, jure-moi par le Seigneur que tu ne supprimeras pas ma descendance après moi et que tu ne rayeras pas mon nom de la maison de mon père. »
23 David le jura à Saül. Puis Saül rentra chez lui, et David et ses hommes remontèrent à leur refuge.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988