×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /   /  Esaïe 5.6     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Esaïe 5.6
Traduction œcuménique de la Bible


Israël, vigne de l’Éternel

1 Que je chante pour mon ami,
le chant du bien-aimé et de sa vigne :
Mon bien-aimé avait une vigne
sur un coteau plantureux.
2 Il y retourna la terre, enleva les pierres,
et installa un plant de choix.
Au milieu, il bâtit une tour
et il creusa aussi un pressoir.
Il en attendait de beaux raisins,
il n’en eut que de mauvais.
3 Et maintenant, habitants de Jérusalem et gens de Juda,
soyez donc juges entre moi et ma vigne.
4 Pouvais-je faire pour ma vigne
plus que je n’ai fait ?
J’en attendais de beaux raisins,
pourquoi en a-t-elle produit de mauvais ?
5 Eh bien, je vais vous apprendre
ce que je vais faire à ma vigne :
enlever la haie pour qu’elle soit dévorée,
faire une brèche dans le mur pour qu’elle soit piétinée.
6 J’en ferai une pente désolée,
elle ne sera ni taillée ni sarclée,
il y poussera des épines et des ronces,
et j’interdirai aux nuages
d’y faire tomber la pluie.

7 La vigne du Seigneur, le tout-puissant,
c’est la maison d’Israël,
et les gens de Juda sont le plant qu’il chérissait.
Il en attendait le droit,
et c’est l’injustice.
Il en attendait la justice,
et il ne trouve que les cris des malheureux.
8 Malheur ! Ceux-ci joignent maison à maison, champ à champ,
jusqu’à prendre toute la place
et à demeurer seuls au milieu du pays.
9 À mes oreilles a retenti le serment du Seigneur, le tout-puissant :
De nombreuses maisons, grandes et belles,
seront vouées à la désolation faute d’habitants.
10 Dix arpents de vigne ne donneront qu’une quarantaine de litres,
dix mesures de semence n’en produiront qu’une seule.
11 Malheur ! Levés de bon matin, ils courent après les boissons fortes
et jusque tard dans la soirée, ils s’échauffent avec le vin.
12 La harpe et la lyre, le tambourin et la flûte
accompagnent leurs beuveries,
mais ils ne regardent pas ce que fait le Seigneur
et ne voient pas ce que ses mains accomplissent.
13 C’est pourquoi mon peuple sera déporté
à cause de ce qu’il a méconnu.
L’élite mourra de faim
et la masse se desséchera de soif.
14 Alors la Fosse ouvrira la gueule démesurément
et enflera la gorge ;
la noblesse et la masse y descendront
avec leur joyeux tapage.
15 Ils devront plier, les humains,
l’homme sera abaissé,
les orgueilleux devront baisser les yeux.
16 Le Seigneur, le tout-puissant, sera exalté en son jugement
et le Dieu saint se montrera saint par sa justice.
17 Des agneaux paîtront là comme en leur pâturage
et des chevreaux à l’engrais brouteront sur les ruines.
18 Malheur ! Ils traînent le péché avec les cordes de l’imposture
et la faute avec des traits de chariot.
19 Et ils disent : « Qu’il se dépêche,
qu’il hâte son œuvre pour que nous la voyions.
Que se présente et se réalise
le plan du Saint d’Israël,
et nous en prendrons connaissance. »
20 Malheur ! Ils déclarent bien le mal, et mal le bien.
Ils font de l’obscurité la lumière, et de la lumière l’obscurité.
Ils font passer pour amer ce qui est doux, et pour doux ce qui est amer.
21 Malheur ! À leurs propres yeux, ils sont sages,
de leur point de vue, ils sont intelligents.
22 Malheur ! Ce sont des héros de beuveries,
des champions de cocktails.
23 Ils justifient le coupable pour un présent
et refusent à l’innocent sa justification.
24 Aussi, comme la paille est dévorée par le feu
et comme le chaume disparaît dans la flamme,
ils pourriront par la racine
et leur fleur s’en ira en poussière,
car ils ont rejeté l’instruction du Seigneur le tout-puissant,
ils ont méprisé la parole du Saint d’Israël.
25 C’est pourquoi la colère du Seigneur s’enflamme contre son peuple,
il étend la main pour le frapper,
les montagnes tremblent
et leurs cadavres sont comme des ordures au milieu des rues.
Mais avec tout cela, sa colère ne s’est pas détournée
et sa main est encore étendue.
26 Il lève un étendard pour une nation lointaine,
il la siffle des extrémités de la terre
et la voici qui se hâte et arrive très vite.
27 Aucun de ses hommes n’est fatigué, aucun ne trébuche,
aucun n’est assoupi ni endormi.
Les ceintures ne sont pas détachées
et les cordons des sandales ne sont pas rompus.
28 Ses flèches sont aiguisées,
tous ses arcs sont tendus.
On prendrait pour de la pierre les sabots de ses chevaux,
pour un tourbillon les roues de ses chars.
29 Son rugissement est celui d’une lionne,
elle rugit comme les lionceaux,
elle gronde, elle s’empare de sa proie, elle l’emporte,
et personne ne la lui arrache.
30 Mais en ce jour-là, il y aura un grondement contre elle,
semblable au grondement de la mer.
On regardera vers la terre
et voici : ténèbres et détresse,
et la lumière sera obscurcie par un épais brouillard.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988