×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Esaïe 45     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Esaïe 45
Traduction œcuménique de la Bible


1 Ainsi parle le Seigneur à son messie :
A Cyrus que je tiens par sa main droite,
pour abaisser devant lui les nations,
pour déboucler la ceinture des rois,
pour déboucler devant lui les battants,
pour que les portails ne restent pas fermés :
2 Moi-même, devant toi je marcherai,
les terrains bosselés, je les aplanirai,
les battants de bronze, je les briserai,
les verrous de fer, je les fracasserai.
3 Je te donnerai les trésors déposés dans les ténèbres,
les richesses dissimulées dans des cachettes :
ainsi tu sauras que c’est moi le Seigneur,
celui qui t’appelle par ton nom, le Dieu d’Israël.
4 C’est à cause de mon serviteur Jacob,
oui, d’Israël, mon élu,
que je t’ai appelé par ton nom ;
je t’ai qualifié, sans que tu me connaisses.
5 C’est moi qui suis le Seigneur, il n’y en a pas d’autre,
moi excepté, nul n’est dieu !
Je t’ai mis le ceinturon, sans que tu me connaisses,
6 afin qu’on reconnaisse, au levant du soleil
comme à son couchant, qu’en dehors de moi : néant !
C’est moi qui suis le Seigneur, il n’y en a pas d’autre ;
7 je forme la lumière et je crée les ténèbres,
je fais le bonheur et je crée le malheur :
c’est moi, le Seigneur, qui fais tout cela.
8 Cieux, de là-haut répandez comme une rosée
et que les nuées fassent ruisseler la justice,
que la terre s’ouvre, que s’épanouisse le salut,
que la justice germe en même temps !
C’est moi, le Seigneur, qui ai créé cet homme.
9 Malheur à qui, cruchon parmi les cruchons de glaise,
chicanerait celui qui l’a formé !
L’argile dira-t-elle à celui qui lui donne forme :
« Que fais-tu ? »,
et l’œuvre réalisée par toi dira-t-elle :
« Il n’a pas de mains ! » ?
10 Malheur à qui dit à un père :
« Qu’as-tu engendré ? »,
et à une femme :
« Qu’as-tu mis au monde ? »
11 Ainsi parle le Seigneur,
celui qui a formé Israël et qui en est le Saint :
Exigez donc de moi les choses à faire au sujet de mes fils !
Au sujet de l’œuvre réalisée par mes mains,
vous me donneriez des ordres ?
12 C’est moi qui ai fait la terre
et qui ai, sur elle, créé l’humanité ;
c’est moi, ce sont mes mains qui ont tendu les cieux
et à toute leur armée je donne des ordres.
13 C’est moi qui, selon la justice, ai fait surgir cet homme
et j’aplanirai tous ses chemins.
C’est lui qui rebâtira ma ville,
et il renverra mes déportés,
sans qu’il leur en coûte ni paiement, ni commission,
dit le Seigneur, le tout-puissant.

Bénédictions universelles

14 Ainsi parle le Seigneur :
La main-d’œuvre d’Égypte, le commerce de Nubie
et les gens de Séva, hommes de haute taille,
passeront chez toi et seront pour toi,
s’en iront après toi, passeront liés de chaînes.
Ils se prosterneront devant toi
et t’adresseront cette prière :
« C’est seulement chez toi qu’est Dieu et il n’y en a pas d’autre ;
les dieux : néant !
15 Mais pour sûr, tu es un Dieu qui se tient caché,
le Dieu d’Israël, celui qui sauve !
16 Les voilà tous ensemble honteux, couverts d’outrages,
oui, sous les outrages ils s’en vont,
les faiseurs de statues ;
17 Israël est sauvé par le Seigneur
et ce salut est perpétuel ;
vous, vous serez sans honte ni outrage,
perpétuellement, à tout jamais. »
18 Cependant ainsi parle le Seigneur,
le créateur des cieux,
lui, le Dieu
qui a formé et fait la terre,
qui l’a rendue ferme,
qui ne l’a pas créée vide,
mais formée pour qu’on y habite.
C’est moi le Seigneur, il n’y en a pas d’autre.
19 Je n’ai pas parlé en cachette,
dans un coin ténébreux de la terre,
je n’ai pas dit à la descendance de Jacob :
« Cherchez-moi dans le vide ! »
C’est moi le Seigneur : je dis ce qui est juste,
j’annonce ce qui est droit !
20 Rassemblez-vous et venez,
avancez-vous ensemble, rescapés des nations :
ils ne savent rien, ceux qui portent haut
leur idole de bois,
et adressent leur prière à un dieu
qui ne sauve pas.
21 Publiez vos annonces ! Mettez-vous en avant !
Tenez même conseil ensemble !
Qui a laissé entendre cela dès le passé,
et depuis longtemps l’avait annoncé ?
N’est-ce pas moi, le Seigneur,
et nul autre n’est dieu, en dehors de moi ;
un dieu juste et qui sauve,
il n’en est pas, excepté moi !
22 Tournez-vous vers moi et soyez sauvés,
vous, tous les confins de la terre,
car c’est moi qui suis Dieu, il n’y en a pas d’autre.
23 Sur moi-même, j’ai prêté serment
- de ma bouche sort ce qui est juste,
une parole irréversible - :
« Devant moi tout genou fléchira
et toute langue prêtera serment :
24 C’est seulement dans le Seigneur, dira-t-elle de moi,
que sont actes de justice et puissance ! »
Ils viendront vers lui et seront dans la honte,
tous ceux qui s’étaient échauffés contre lui.
25 Grâce au Seigneur toute la descendance d’Israël
obtiendra justice et s’exaltera.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988