×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /   /  Exode 8.15     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Exode 8.15
Traduction œcuménique de la Bible


1 Le Seigneur dit à Moïse : « Dis à Aaron : Etends la main, avec ton bâton, sur les rivières, les canaux, les étangs, et fais monter les grenouilles sur le pays d’Égypte. »
2 Aaron étendit la main sur les eaux d’Égypte ; les grenouilles montèrent et couvrirentle pays d’Égypte.
3 Mais les magiciens avec leurs sortilèges firent de même : ils firent monter les grenouilles sur le pays d’Égypte.
4 Le Pharaon appela Moïse et Aaron et dit : « Priez le Seigneur d’éloigner les grenouilles de moi et de mon peuple, et je laisserai partir le peuple pour qu’il sacrifie au Seigneur. »
5 Moïse dit au Pharaon : « Daigne me fixer le moment auquel je dois prier pour toi, tes serviteurs et ton peuple, afin de faire disparaître les grenouilles de chez toi et de tes maisons, en sorte qu’il n’en reste que dans le Fleuve. »
6 Il dit : « Demain. » Moïse dit : « Comme tu l’as dit et pour que tu connaisses que nul n’est comme le Seigneur, notre Dieu,
7 les grenouilles s’éloigneront de toi, de tes maisons, de tes serviteurs et de ton peuple, en sorte qu’il n’en reste que dans le Fleuve. »
8 Moïse et Aaron sortirent de chez le Pharaon. Moïse cria vers le Seigneur au sujet des grenouilles dont il avait accablé le Pharaon.
9 Le Seigneur agit selon la parole de Moïse. Les grenouilles moururent, disparaissant des maisons, des cours et des champs.
10 On en ramassa des tas et des tas et le pays en devint puant.
11 Voyant qu’il y avait un répit, le Pharaon s’obstina. Il n’écouta pas Moïse et Aaron, comme l’avait dit le Seigneur.

Fléau n° 3 : les moustiques

12 Le Seigneur dit à Moïse : « Dis à Aaron : Etends ton bâton et frappe la poussière de la terre ; elle deviendra moustiques dans tout le pays d’Égypte. »
13 Ils firent ainsi, Aaron étendit la main avec son bâton et frappa la poussière de la terre. Et il y eut des moustiques sur les hommes et sur les bêtes. Toute la poussière de la terre devint moustiques dans tout le pays d’Égypte.
14 Les magiciens avec leurs sortilèges essayèrent aussi de produire des moustiques, mais ils ne réussirent pas. Et il y eut des moustiques sur les hommes et sur les bêtes.
15 Les magiciens dirent au Pharaon : « C’est le doigt de Dieu. » Mais le cœur du Pharaon resta endurci. Il n’écouta pas Moïse et Aaron, comme l’avait dit le Seigneur.

Fléau n° 4 : les mouches venimeuses

16 Le Seigneur dit à Moïse : « Lève-toi de bon matin et présente-toi devant le Pharaon, quand il sortira pour se rendre près de l’eau. Dis-lui : Ainsi parle le Seigneur : Laisse partir mon peuple pour qu’il me serve.
17 Si tu ne laisses pas partir mon peuple, je vais envoyer la vermine sur toi, tes serviteurs, ton peuple, tes maisons. Les maisons des Égyptiens seront pleines de vermine et même le sol où ils se tiennent.
18 Ce jour-là, je ferai une distinction pour le pays de Goshèn, où mon peuple se tient ; là il n’y aura pas de vermine, pour que tu connaisses que moi, le Seigneur, je suis au milieu du pays.
19 Je ferai un geste libérateur pour séparer mon peuple de ton peuple. Ce signe aura lieu demain. »
20 Le Seigneur fit ainsi. La vermine entra en masse dans la maison du Pharaon, dans la maison de ses serviteurs et dans tout le pays ; le pays était infesté de vermine.
21 Le Pharaon appela Moïse et Aaron et dit : « Allez, sacrifiez à votre Dieu dans ce pays ! »
22 Moïse dit : « Il ne convient pas de faire ainsi, car ce que nous sacrifions au Seigneur notre Dieu est abominable pour les Égyptiens. Pourrions-nous faire sous leurs yeux un sacrifice qui leur est abominable sans qu’ils nous lapident ?
23 C’est à trois jours de marche dans le désert que nous voulons aller pour sacrifier au Seigneur, notre Dieu, de la manière qu’il nous dira. »
24 Le Pharaon dit : « Je vous laisserai partir et vous sacrifierez au Seigneur, votre Dieu, dans le désert. Seulement n’allez pas trop loin ! Priez pour moi. »
25 Moïse dit : « Eh bien, je vais sortir de chez toi pour prier le Seigneur, et la vermine s’éloignera du Pharaon, de ses serviteurs et de son peuple dès demain. Seulement, que le Pharaon cesse de se moquer, en ne laissant pas le peuple aller sacrifier au Seigneur ! »
26 Moïse sortit de chez le Pharaon et pria le Seigneur.
27 Le Seigneur agit selon la parole de Moïse. La vermine s’éloigna du Pharaon, de ses serviteurs et de son peuple. Il n’en resta pas du tout.
28 Même cette fois-là, le Pharaon s’obstina et il ne laissa pas partir le peuple.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988