×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Chroniques 12.5     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Chroniques 12.5
Traduction œcuménique de la Bible


Invasion de Juda

1 Quand la royauté de Roboam se fut stabilisée et qu’il se fut affermi, il abandonna la Loi du Seigneur et tout Israël avec lui.
2 La cinquième année du règne de Roboam, Shishaq, roi d’Égypte, monta contre Jérusalem — car ils avaient offensé le Seigneur
3 avec douze cents chars, soixante mille cavaliers et un peuple innombrable venu avec lui d’Égypte : Libyens, Soukkiyens et Nubiens.
4 Il s’empara des villes fortifiées de Juda et il arriva jusqu’à Jérusalem.
5 Le prophète Shemaya vint vers Roboam et vers les chefs de Juda, rassemblés à Jérusalem à l’approche de Shishaq, et il leur dit : « Ainsi parle le Seigneur : Vous, vous m’avez abandonné ; donc, moi aussi, je vous ai abandonnés aux mains de Shishaq. »
6 Les chefs d’Israël et le roi s’humilièrent et dirent : « Le Seigneur est juste. »
7 Quand le Seigneur vit qu’ils s’étaient humiliés, la parole du Seigneur fut adressée à Shemaya en ces termes : « Ils se sont humiliés. Je ne les ferai pas détruire. Mais je leur donnerai sous peu la délivrance, et ma fureur ne se déversera pas sur Jérusalem par les mains de Shishaq.
8 Toutefois ils seront ses serviteurs et ils apprendront la différence entre me servir et servir les royaumes des autres pays. »
9 Shishaq, roi d’Égypte, monta donc contre Jérusalem. Il prit les trésors de la Maison du Seigneur et les trésors de la maison du roi. Il prit absolument tout. Il prit même les boucliers d’or que Salomon avait faits.
10 Le roi Roboam fit à leur place des boucliers de bronze et les confia aux chefs des coureurs qui gardaient l’entrée de la maison du roi.
11 Chaque fois que le roi se rendait à la Maison du Seigneur, les coureurs venaient les prendre, puis ils les rapportaient à la salle des coureurs.
12 Parce que le roi s’était humilié, la colère du Seigneur se détourna de lui, sans aller jusqu’à la destruction complète, car il se trouvait tout de même en Juda des choses bonnes.
13 Le roi Roboam s’affermit à Jérusalem et régna. Car Roboam avait quarante et un ans lorsqu’il devint roi et il régna dix-sept ans à Jérusalem, la ville que le Seigneur avait choisie parmi toutes les tribus d’Israël pour y mettre son nom. Le nom de la mère de Roboam était Naama, l’Ammonite.
14 Il fit ce qui est mal, car il n’appliqua pas son cœur à chercher le Seigneur.
15 Les actes de Roboam, des premiers aux derniers, ne sont-ils pas écrits dans les Actes du prophète Shemaya et dans les Actes du voyant Iddo...
16 Les combats entre Roboam et Jéroboam durèrent continuellement. Roboam se coucha avec ses pères et fut enseveli dans la Cité de David. Abiya, son fils, régna à sa place.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988