×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Samuel 11.14     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Samuel 11.14
Traduction œcuménique de la Bible


Adultère et crime de David

1 Or, au retour de l’année, au temps où les rois se mettent en campagne, David envoya Joab, avec tous ses serviteurs et tout Israël. Ils massacrèrent les fils d’Ammon et mirent le siège devant Rabba, tandis que David demeurait à Jérusalem.
2 Sur le soir, David se leva de son lit. Il alla se promener sur la terrasse de la maison du roi. Du haut de la terrasse, il aperçut une femme qui se baignait. La femme était très belle.
3 David envoya prendre des renseignements sur cette femme, et l’on dit : « Mais c’est Bethsabée, la fille d’Eliam, la femme d’Urie le Hittite ! »
4 David envoya des émissaires pour la prendre. Elle vint chez lui, et il coucha avec elle. Elle venait de se purifier de son impureté. Puis elle rentra chez elle.
5 La femme devint enceinte. Elle en fit informer David et déclara : « Je suis enceinte. »
6 David envoya dire à Joab : « Envoie-moi Urie le Hittite. » Joab envoya donc Urie à David.
7 Urie arriva près de lui. David demanda comment allait Joab, et le peuple, et la guerre.
8 Puis David dit à Urie : « Descends chez toi et lave-toi les jambes. » Urie sortit de chez le roi, suivi d’un présent du roi.
9 Mais Urie coucha à la porte de la maison du roi avec tous les serviteurs de son seigneur et il ne descendit pas dans sa propre maison.
10 On vint dire à David : « Urie n’est pas descendu chez lui. » David dit à Urie : « N’arrives-tu pas de voyage ? Pourquoi n’es-tu pas descendu chez toi ? »
11 Urie dit à David : « L’arche, Israël et Juda habitent dans des huttes. Mon seigneur Joab et les serviteurs de mon seigneur campent en rase campagne. Et moi, j’irais chez moi manger, boire et coucher avec ma femme ! Par ta vie, par ta propre vie, je ne ferai pas cette chose-là. »
12 David dit à Urie : « Reste ici encore aujourd’hui, et demain je te renverrai. » Urie resta donc à Jérusalem ce jour-là et le lendemain.
13 David l’invita. Il mangea et but en sa présence, et David l’enivra. Urie sortit le soir pour aller se coucher sur son lit avec les serviteurs de son seigneur, mais il ne descendit pas chez lui.
14 Le lendemain matin, David écrivit une lettre à Joab et l’envoya par l’entremise d’Urie.
15 Il avait écrit dans cette lettre : « Mettez Urie en première ligne, au plus fort de la bataille. Puis, vous reculerez derrière lui. Il sera atteint et mourra. »
16 Joab, qui surveillait la ville, plaça donc Urie à l’endroit où il savait qu’il y avait des hommes valeureux.
17 Les gens de la ville firent une sortie et attaquèrent Joab. Il y eut des victimes parmi le peuple, parmi les serviteurs de David, et Urie le Hittite mourut lui aussi.
18 Joab envoya informer David de toutes les circonstances de ce combat.
19 Il donna au messager l’ordre suivant : « Quand tu auras fini de rapporter au roi toutes les circonstances du combat,
20 si le roi se met en colère et qu’il te dise : “Pourquoi vous êtes-vous approchés de la ville pour livrer bataille ? Ne saviez-vous pas qu’on tire du haut du rempart ?
21 Qui donc a frappé Abimélek, fils de Yeroubbèsheth ? N’est-ce pas une femme qui lui a lancé une meule du haut du rempart, et c’est ainsi qu’il est mort à Tévéç ? Pourquoi vous êtes-vous approchés du rempart ?”, tu lui diras : “Ton serviteur Urie le Hittite est mort lui aussi.” »
22 Le messager partit et vint rapporter à David tout ce dont Joab l’avait chargé.
23 Le messager dit à David : « Ces gens-là étaient plus forts que nous. Ils ont fait une sortie dans notre direction en rase campagne, mais nous avons contre-attaqué jusqu’à l’entrée de la porte.
24 Les tireurs ont alors tiré sur tes serviteurs du haut du rempart. Il y a eu des morts parmi les serviteurs du roi et ton serviteur Urie le Hittite est mort lui aussi. »
25 David dit au messager : « Tu parleras ainsi à Joab : “Ne prends pas trop mal cette affaire. L’épée dévore d’une façon ou d’une autre. Renforce ton attaque contre la ville et renverse-la.” Réconforte-le ainsi. »
26 La femme d’Urie apprit qu’Urie, son mari, était mort, et elle pleura son mari.
27 Le deuil passé, David la fit chercher et la recueillit chez lui. Elle devint sa femme et elle lui enfanta un fils. Mais ce qu’avait fait David déplut au Seigneur.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988