×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Synodale  / 2 Corinthiens 5.5     

2 Corinthiens 5.5
Synodale


1 Nous savons, en effet, que si notre demeure terrestre, — qui n’est qu’une tente ! — est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est l’oeuvre de Dieu, une demeure éternelle qui n’est pas faite de main d’homme.
2 Aussi gémissons-nous dans cette tente, ayant l’ardent désir d’être revêtus de notre habitation céleste,
3 si toutefois nous sommes trouvés vêtus, et non pas nus.
4 Car nous qui sommes dans cette tente, nous gémissons comme sous un fardeau, parce que nous souhaitons, non d’être dépouillés, mais d’être revêtus, afin que ce qu’il y a de mortel en nous soit absorbé par la vie.
5 Et celui qui nous a formés pour cela même, c’est Dieu, qui nous a donné pour arrhes son Esprit.
6 Nous sommes donc toujours pleins de confiance, et nous savons que, pendant que nous demeurons dans ce corps, nous habitons loin du Seigneur
7 car c’est par la foi que nous marchons, et non par la vue. —
8 Nous sommes, dis-je, pleins de confiance, et nous aimons mieux quitter ce corps, pour habiter avec le Seigneur.
9 C’est pourquoi aussi nous faisons tous nos efforts pour lui être agréables, soit que nous demeurions dans ce corps, soit que nous en sortions.
10 Car il nous faut tous comparaître, devant le tribunal du Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu’il aura fait, pendant qu’il était dans son corps.

Un ministère de réconciliation

11 Connaissant donc la crainte qu’on doit avoir du Seigneur, nous cherchons à en convaincre les hommes ; et Dieu nous connaît, et j’espère que dans vos consciences vous nous connaissez aussi.
12 Nous ne venons pas nous faire encore valoir auprès de vous, mais nous voulons vous donner l’occasion de vous glorifier à notre sujet, pour que vous puissiez répondre à ceux qui tirent gloire de ce qui n’est qu’apparence, et non de ce qui est dans le coeur.
13 En effet, soit que nous soyons hors de sens, c’est pour Dieu ; soit que nous soyons de sens rassis, c’est pour vous.
14 Car l’amour du Christ nous possède, et nous estimons que, si un seul est mort pour tous, tous donc sont morts, et qu’il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux.
16 Aussi, désormais, nous ne connaissons plus personne selon la chair ; et, si nous avons connu, selon la chair, le Christ lui-même, nous ne le connaissons plus de cette manière.
17 Si donc quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature : les choses vieilles sont passées ; voici que toutes choses sont devenues nouvelles.
18 Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ et qui nous a confié le ministère de la réconciliation.
19 Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses ; et il a mis en nous la parole de la réconciliation.
20 Nous faisons donc fonction d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous. Nous vous en supplions, au nom du Christ : Soyez réconciliés avec Dieu.
21 Celui qui n’a point connu le péché. Dieu l’a traité pour nous, comme le péché même, afin que nous devinssions en lui justice de Dieu.

Cette Bible est dans le domaine public.