×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Genèse 2     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Genèse 2
Bible du Semeur


1 Ainsi furent achevés le ciel et la terre avec toute l’armée de ce qu’ils contiennent.
2 Au septième jour, Dieu avait achevé tout ce qu’il avait créé. Alors il se reposa en ce jour-là de toutes les œuvres qu’il avait accomplies.
3 Il bénit le septième jour, il en fit un jour qui lui est réservé, car, en ce jour-là, il se reposa de toute l’œuvre de création qu’il avait accomplie.
4 Telle est l’histoire de ce qui est issu du ciel et de la terre lorsqu’ils furent créés. Au temps où l’Éternel Dieu fit la terre et le ciel,
5 il n’existait encore sur la terre aucun arbuste, et aucune herbe des champs n’avait encore germé, car l’Éternel Dieu n’avait pas fait pleuvoir sur la terre, et il n’y avait pas d’homme pour cultiver la terre.
6 De l’eau se mit à sourdre et à irriguer toute la surface du sol.
7 L’Éternel Dieu façonna l’homme avec de la poussière du sol, il lui insuffla dans les narines le souffle de vie, et l’homme devint un être vivant.
8 L’Éternel Dieu planta un jardin vers l’Orient : l’Éden, le Pays des délices. Il y plaça l’homme qu’il avait façonné.
9 L’Éternel Dieu fit pousser du sol toutes sortes d’arbres d’aspect agréable portant des fruits délicieux, et il mit l’arbre de la vie au milieu du jardin. Il y plaça aussi l’arbre du choix entre le bien et le mal.
10 Du pays d’Éden sortait un fleuve qui arrosait le jardin. De là, il se divisait en quatre bras.
11 Le nom de l’un était Pichôn : il contourne tout le pays de Havila au sol gorgé d’or,
12 un or d’excellente qualité. On trouve aussi dans cette contrée de l’ambre parfumée et la pierre précieuse appelée onyx.
13 Le deuxième fleuve s’appelait Guihôn, il parcourt toute l’Éthiopie
14 Le troisième fleuve s’appelait le Tigre, c’est celui qui coule à l’orient de l’Assyrie. Et le quatrième fleuve c’est l’Euphrate.
15 L’Éternel Dieu prit l’homme et l’établit dans le jardin d’Éden pour le cultiver et le garder.
16 Et l’Éternel Dieu ordonna à l’homme : - Mange librement des fruits de tous les arbres du jardin,
17 sauf du fruit de l’arbre du choix entre le bien et le mal. De celui-là, n’en mange pas, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.
18 L’Éternel Dieu dit : - Il n’est pas bon que l’homme soit seul, je lui ferai une aide qui soit son vis-à-vis.
19 L’Éternel Dieu, qui avait façonné du sol tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, les fit venir vers l’homme pour voir comment il les nommerait, afin que tout être vivant porte le nom que l’homme lui donnerait.
20 L’homme donna donc un nom à tous les animaux domestiques, à tous les oiseaux du ciel et aux animaux sauvages. Mais il ne trouva pas d’aide qui soit son vis-à-vis.
21 Alors l’Éternel Dieu plongea l’homme dans un profond sommeil. Pendant que celui-ci dormait, il prit une de ses côtes et referma la chair à la place.
22 Puis l’Éternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena à l’homme.
23 Alors l’homme s’écria : Voici bien cette fois
celle qui est
os de mes os,
chair de ma chair.
Elle sera appelée « femme »
car elle a été prise
de l’homme.

24 C’est pourquoi un homme se séparera de son père et de sa mère et s’attachera à sa femme, et les deux ne feront plus qu’un.
25 L’homme et sa femme étaient tous deux nus sans en éprouver aucune honte.

Texte de la Version Semeur 1992
Copyright © Société Biblique Internationale. Tous droits réservés.