×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Samuel 11.14     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Samuel 11.14
Lemaistre de Sacy


Adultère et crime de David

1 L’année suivante, au temps où les rois ont accoutumé d’aller à la guerre, David envoya Joab avec ses officiers et toutes les troupes d’Israël, qui ravagèrent le pays des Ammonites, et assiégèrent Rabba. Mais David demeura à Jérusalem.
2 Pendant que ces choses se passaient, il arriva que David s’étant levé de dessus son lit après midi, se promenait sur la terrasse de son palais ; alors il vit une femme vis-à-vis de lui, qui se baignait sur la terrasse de sa maison ; et cette femme était fort belle.
3 Le roi envoya donc savoir qui elle était. On vint lui dire que c’était Bethsabée, fllIe d’Eliam, femme d’Urie, Héthéen.
4 David ayant envoyé des gens, la fit venir ; et quand elle fut venue vers lui, il dormit avec elle ; et aussitôt elle se purifia de son impureté,
5 et retourna chez elle ayant conçu. Dans la suite elle envoya dire à David : J’ai conçu.
6 Après quoi David manda à Joab de lui envoyer Urie, Héthéen. Joab le lui envoya.
7 Et quand il fut venu, David lui demanda en quel état était Joab et le peuple, et ce qui se passait à la guerre.
8 Et il dit à Urie : Allez-vous-en chez vous, lavez-vous les pieds. Urie sortit du palais ; et le roi lui envoya des mets de sa table.
9 Mais Urie passa la nuit suivante devant la porte du palais du roi avec les autres officiers ; et il n’alla point en sa maison.
10 David en ayant été averti, dit à Urie : D’où vient que revenant d’un voyage, vous n’êtes pas allé chez vous ?
11 Urie répondit à David : L’arche de Dieu, Israël et Juda demeurent sous des tentes ; et Joab, mon seigneur, et les serviteurs de mon seigneur couchent à plate terre : et moi cependant j’irai en ma maison manger et boire, et dormir avec ma femme. Je jure par la vie et par le salut de mon roi, que je ne le ferai jamais.
12 David dit à Urie : Demeurez ici encore aujourd’hui, et je vous renverrai demain. Urie demeura donc à Jérusalem ce jour-là, et jusqu’au lendemain.
13 David le fit venir pour manger et pour boire à sa table, et il l’enivra. Mais s’en étant retourné au soir, il dormit dans son lit avec les officiers du roi ; et il n’alla point chez lui.
14 Le lendemain matin David envoya à Joab, par Urie même, une lettre,
15 écrite en ces termes : Mettez Urie à la tête de vos gens où le combat sera le plus rude ; et faites en sorte qu’il soit abandonné, et qu’il y périsse.
16 Joab continuant donc le siège de la ville, mit Urie vis-à-vis le lieu où il savait qu’étaient les meilleures troupes des ennemis .
17 Les assiégés ayant fait une sortie, chargèrent Joab et tuèrent quelques-uns des gens de David, entre lesquels Urie, Héthéen, demeura mort sur la place .
18 Joab envoya donc aussitôt à David, pour lui faire savoir tout ce qui s’était passé dans le combat,
19 en donnant cet ordre au courrier : Lorsque vous aurez achevé de dire au roi tout ce qui s’est passé à l’armée,
20 si vous voyez qu’il se fâche, et qu’il dise : Pourquoi êtes-vous allés combattre si près des murs ? Ignoriez-vous combien on lance de traits de dessus une muraille ?
21 Qui tua Abimélech, fils de Jérobaal ? Ne fut-ce pas une femme qui jeta sur lui du haut de la muraille un morceau d’une meule, et le tua à Thèbes ? Pourquoi vous êtes-vous approchés si près des murs ? Vous lui direz : Urie, Héthéen, votre serviteur, a aussi été tué.
22 Le courrier partit donc, et vint dire à David ce que Joab lui avait commandé ;
23 et il lui parla en ces termes : Les assiégés ont eu quelque avantage sur nous ; ils sont sortis hors de la ville pour nous charger, et nous les avons poursuivis avec grande vigueur jusqu’à la porte de la ville.
24 Mais les archers ont lancé leurs traits contre nous du haut des murailles. Quelques-uns de vos gens y ont été tués ; et Urie, Héthéen, votre serviteur, y est demeuré mort entre les autres.
25 David répondit au courrier : Vous direz ceci à Joab : Que cela ne vous étonne point : car les événements de la guerre sont journaliers ; et tantôt l’un, tantôt l’autre, périt par l’épée. Relevez le courage de vos soldats, et animez-les contre la ville, afin que vous puissiez la détruire.
26 La femme d’Urie ayant appris que son mari était mort, le pleura.
27 Et après que le temps du deuil fut passé, David la fit venir en sa maison, et l’épousa. Elle lui enfanta un fils. Et cette action qu’avait faite David, déplut au Seigneur.

Cette Bible est dans le domaine public.