×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Samuel 10.13     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Samuel 10.13
Lemaistre de Sacy


Affront des Ammonites

1 Il arriva que quelque temps après le roi des Ammonites vint à mourir ; et Hanon, son fils, régna en sa place.
2 Alors David dit : Je veux témoigner de l’affection envers Hanon, fils de Naas, comme son père m’en a témoigné. Il lui envoya donc des ambassadeurs pour le consoler de la mort de son père. Mais lorsqu’ils furent arrivés sur les terres des Ammonites,
3 les plus grands du pays dirent à Hanon, leur maître : Croyez-vous que ce soit pour honorer votre père et pour vous consoler, que David vous ait envoyé ici des ambassadeurs ? et ne voyez-vous pas qu’il ne l’a fait que pour reconnaître la principale ville de vos Etats , pour y remarquer toutes choses, et pour là détruire un jour ?
4 Hanon fit donc prendre les serviteurs de David, leur fit raser la moitié de la barbe, et leur fit couper la moitié de leurs habits, jusqu’au haut des cuisses, et les renvoya.
5 David avant reçu la nouvelle qu’ils avaient été outragés si honteusement, envoya au-devant d’eux, et leur donna cet ordre : Demeurez à Jéricho jusqu’à ce que votre barbe soit crue ; et après cela vous reviendrez.
6 Or les Ammonites voyant qu’ils avaient offensé David, envoyèrent vers les Syriens de Rohob, et les Syriens de Soba, et ils firent lever à leurs dépens vingt mille hommes de pied. Ils prirent aussi mille hommes du roi de Maacha, et douze mille d’Istob.
7 David en ayant été averti, envoya contre eux Joab avec toutes ses troupes.
8 Les Ammonites s’étant mis en campagne, rangèrent leur armée en bataille a l’entrée de la porte de la ville ; et les Syriens de Soba et de Rohob, d’Istob et de Maacha, étaient dans un corps séparé dans la plaine.
9 Joab voyant donc les ennemis préparés à le combattre de front et par derrière, choisit des gens de toutes les meilleures troupes d’Israël, et marcha en bataille contre les Syriens.
10 Il donna le reste de l’armée à Abisaï, son frère, qui marcha pour combattre les Ammonites.
11 Et Joab dit à Abisaï : Si les Syriens ont de l’avantage sur moi, vous viendrez à mon secours ; et si les Ammonites eu ont sur vous, je viendrai aussi vous secourir.
12 Agissez en homme de cœur, et combattons pour notre peuple et pour la cité de notre Dieu ; et le Seigneur ordonnera de tout comme il lui plaira.
13 Joab attaqua donc les Syriens avec les troupes qu’il commandait ; et aussitôt les Syriens fuirent devant lui.
14 Les Ammonites voyant la fuite des Syriens, s’enfuirent aussi eux-mêmes devant Abisaï, et se retirèrent dans la ville. Joab après avoir battu les Ammonites, s’en retourna, et revint à Jérusalem.
15 Les Syriens voyant qu’ils avaient été défaits par Israël, s’assemblèrent tous.
16 Adarézer envoya demander du secours aux Syriens qui étaient au delà du fleuve, et en tira des troupes dont il donna le commandement à Sobach, général de son armée.
17 David en ayant reçu nouvelle, assembla toutes les troupes d’Israël, passa le Jourdain, et vint à Hélam. Les Syriens marchèrent contre David, et lui donnèrent bataille.
18 Mais ils s’enfuirent dès qu’ils furent en présence de l’armée d’Israël, et David tailla en pièces sept cents chariots de leurs troupes et quarante mille chevaux ; et blessa tellement Sobach, général de l’armée, qu’il mourut sur-le-champ.
19 Tous les rois qui étaient venus au secours d’Adarézer, se voyant vaincus par les Israélites, furent saisis de frayeur, et s’enfuirent devant eux avec cinquante-huit mille hommes. Ils firent la paix ensuite avec les Israélites, et leur furent assujettis. Depuis ce temps-là les Syriens appréhendèrent de donner secours aux Ammonites.

Cette Bible est dans le domaine public.