×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Genèse 22.18     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Genèse 22.18
Lemaistre de Sacy


Mise à l’épreuve d’Abraham

1 Après cela, Dieu tenta Abraham,et lui dit : Abraham ! Abraham ! Abraham lui répondit : Me voici, Seigneur !
2 Dieu ajouta : Prenez Isaac, Votre fils unique qui vous est si cher, et allez en la terre de Vision ; et là vous me l’offrirez en holocauste sur une des montagnes que je vous montrerai.
3 Abraham se leva donc avant le jour, prépara son âne, et prit avec lui deux jeunes serviteurs, et Isaac, son fils ; et ayant coupé le bois qui devait servir à l’holocauste, il s’en alla au lieu où Dieu lui avait commandé d’aller.
4 Le troisième jour levant les yeux en haut, il vit le lieu de loin ;
5 et il dit à ses serviteurs : Attendez-moi ici avec l’âne ; nous ne ferons qu’aller jusque-là, mon fils et moi ; et après avoir adoré, nous reviendrons aussitôt à vous.
6 Il prit aussi le bois pour l’holocauste, qu’il mit sur son fils Isaac ; et pour lui, il portait en ses mains le feu et le couteau. Ils marchaient ainsi eux deux ensemble,
7 lorsque Isaac dit à son père : Mon père. Abraham lui répondit : Mon fils, que voulez-vous ? Voilà, dit Isaac, le feu et le bois, où est la victime pour l’holocauste ?
8 Abraham lui répondit : Mon fils, Dieu aura soin de fournir lui-même la victime qui doit lui être offerte en holocauste. Ils continuèrent donc à marcher ensemble,
9 et ils vinrent au lieu que Dieu avait montré à Abraham. Il y dressa un autel, disposa dessus le bois pour l’holocauste, lia ensuite son fils Isaac, et le mit sur le bois qu’il avait arrangé sur l’autel.
10 En même temps il étendit la main, et prit le couteau pour immoler son fils.
11 Mais dans l’instant l’Ange du Seigneur lui cria du ciel : Abraham ! Abraham ! Il lui répondit : Me voici.
12 L’Ange ajouta : Ne mettez point la main sur l’enfant, et ne lui faîtes aucun mal. Car je connais maintenant que vous craignez Dieu, puisque pour m’obéir, vous n’avez point épargné votre fils unique.
13 Abraham levant les yeux, aperçut derrière lui un bélier qui s’était embarrassé avec ses cornes dans un buisson : et l’ayant pris, il l’offrit en holocauste au lieu de son fils.
14 Et il appela ce lieu d’un nom qui signifie, le Seigneur voit. C’est pourquoi on dit encore aujourd’hui : Le Seigneur verra sur la montagne.
15 L’Ange du Seigneur appela Abraham du ciel pour la seconde fois, et lui dit :
16 Je jure par moi-même, dit le Seigneur, que puisque vous avez fait cette action, et que pour m’obéir vous n’avez point épargné votre fils unique,
17 je vous bénirai, et je multiplierai votre race comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le rivage de la mer. Votre postérité possédera les villes de ses ennemis,
18 et toutes les nations de la terre seront bénies dans ce qui sortira de vous ; parce que vous avez obéi à ma voix.
19 Abraham revint ensuite trouver ses serviteurs, et ils s’en retournèrent ensemble à Bersabée, où il demeura.
20 Après cela, on vint dire à Abraham que son frère Nachor avait eu de sa femme Melcha plusieurs fils :
21 Hus, son aîné ; Buz, son frère ; Camuel, père des Syriens ;
22 Cased, Azau, Pheldas, Jedlaph,
23 et Bathuel, dont Rebecca était fille. Ce sont là les huit fils que Nachor, frère d’Abraham, eut de Melcha, sa femme.
24 Sa concubine qui s’appelait Roma, lui enfanta aussi Tabée, Gaham, Tahas et Maacha.

Cette Bible est dans le domaine public.