×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Romains 6     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Romains 6
Nouvelle Bible Segond


Le péché et la grâce

1 Que dirons–nous donc ? Demeurerions–nous dans le péché, pour que la grâce foisonne ?
2 Jamais de la vie ! Nous qui sommes morts pour le péché, comment vivrions–nous encore en lui ?
3 Ignorez–vous que nous tous qui avons reçu le baptême de Jésus–Christ, c’est le baptême de sa mort que nous avons reçu ?
4 Par ce baptême de la mort, nous avons donc été ensevelis avec lui afin que, tout comme le Christ s’est réveillé d’entre les morts, par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions sous le régime nouveau de la vie.
5 En effet, si nous avons été assimilés à lui par une mort semblable à la sienne, nous le serons aussi par une résurrection semblable.
6 Nous savons qu’en nous l’homme ancien a été crucifié avec lui, pour que le corps du péché soit réduit à rien et que nous ne soyons plus esclaves du péché ;
7 car celui qui est mort est justifié, il est quitte du péché.
8 Or si nous sommes morts avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui,
9 sachant que le Christ réveillé d’entre les morts ne meurt plus ; la mort n’exerce plus sur lui sa maîtrise.
10 S’il est mort, en effet, c’est pour le péché qu’il est mort, une fois pour toutes ; et s’il vit, il vit pour Dieu.
11 Ainsi vous–mêmes, estimez–vous morts pour le péché et vivants pour Dieu, en Jésus–Christ.
12 Que le péché ne règne donc pas dans votre corps mortel : n’obéissez pas à ses désirs.
13 Ne mettez aucune partie de votre corps à la disposition du péché comme une arme pour l’injustice ; mais mettez–vous vous–mêmes au service de Dieu, comme des vivants revenus d’entre les morts, et mettez votre corps tout entier au service de Dieu, comme une arme pour la justice.
14 Le péché, en effet, n’exercera pas sur vous sa maîtrise, car vous n’êtes pas sous la loi, mais sous la grâce.
15 Quoi donc ? Pécherions–nous, parce que nous ne sommes pas sous la loi, mais sous la grâce ? Jamais de la vie !
16 Ne savez–vous pas que si vous vous mettez à la disposition de quelqu’un comme des esclaves, pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la justice ?
17 Mais, grâce à Dieu, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi, de cœur, au modèle d’enseignement auquel vous avez été confiés.
18 Libérés du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice.
19 Je parle de manière humaine à cause de la faiblesse de votre chair : de même, en effet, que vous avez mis votre corps tout entier, comme un esclave, à la disposition de l’impureté et du mal, pour aboutir au mal, ainsi maintenant mettez votre corps tout entier, comme un esclave, à la disposition de la justice, pour aboutir à une consécration.
20 Car, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l’égard de la justice.
21 Quel fruit portiez–vous alors ? Des choses dont vous avez honte maintenant, car leur fin, c’est la mort.
22 Mais maintenant, libérés du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit une consécration et pour fin la vie éternelle.
23 Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don de la grâce, le don de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus–Christ, notre Seigneur.

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.