×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Jérémie 14     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Jérémie 14
Segond « Colombe »


La sécheresse

1 Parole de l’Éternel qui fut adressée à Jérémie à l’occasion de la sécheresse :
2 Juda est dans le deuil,
Ses villes sont épuisées,
Sombres, (abattues) par terre,
Et les cris de Jérusalem s’élèvent.
3 Les puissants envoient les petits chercher de l’eau,
Ceux-ci vont aux citernes, ne trouvent pas d’eau
Et retournent avec leurs cruches vides ;
Dans leur honte et leur confusion
Ils se voilent la tête.
4 En effet, la terre est crevassée,
Parce qu’il n’y a plus eu de pluie dans le pays,
Alors les laboureurs dans leur honte
Se voilent la tête.
5 Même la biche dans la campagne
Met bas et abandonne (sa portée),
Parce qu’il n’y a pas de verdure.
6 Les ânes sauvages se tiennent sur les crêtes,
Aspirant l’air comme des chacals ;
Leurs yeux languissent,
Parce qu’il n’y a point d’herbe.
7 — Si nos fautes nous accusent,
Agis à cause de ton nom ô Éternel !
Car nos inconstances sont nombreuses,
Nous avons péché contre toi.
8 Toi l’espérance d’Israël,
Son sauveur au temps de la détresse,
Pourquoi serais-tu comme un étranger de passage dans le pays,
Comme un voyageur qui dresse (sa tente) pour passer la nuit ?
9 Pourquoi serais-tu comme un homme déconcerté,
Comme un héros incapable de sauver ?
Tu es pourtant au milieu de nous, ô Éternel,
Et ton nom est invoqué sur nous :
Ne nous délaisse pas !
10 — Ainsi parle l’Éternel à ce peuple :
Oui, ils aiment vagabonder,
Ils ne restent pas en place ;
L’Éternel ne les agrée pas
Il se souvient maintenant de leurs fautes
Et il châtie leurs péchés.

Les prétendus prophètes

11 Et l’Éternel me dit :
Ne prie pas en faveur de ce peuple,
Pour son bien.
12 S’ils jeûnent,
Je n’écouterai point leurs cris de détresse ;
S’ils offrent des holocaustes et des offrandes,
Je ne les agréerai point ;
Car je veux les achever par l’épée,
Par la famine et par la peste.
13 — Je répondis : Ah ! Seigneur Éternel !
Voici que les prophètes leur disent :
Vous ne verrez pas d’épée,
Vous n’aurez pas de famine ;
Mais je vous donnerai dans ce lieu même une paix véritable.
14 — L’Éternel me dit :
C’est la fausseté que prophétisent en mon nom les prophètes ;
Je ne les ai pas envoyés,
Je ne leur ai pas donné d’ordre,
Je ne leur ai point parlé ;
Ce sont des visions fausses,
De la divination et de l’idolâtrie,
Des tromperies de leur cœur
Qu’ils vous prophétisent.
15 C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel
Sur les prophètes qui prophétisent en mon nom,
Sans que je les aie envoyés,
Et qui disent :
Il n’y aura dans ce pays ni épée ni famine :
Ces prophètes périront par l’épée et par la famine.
16 Et ceux du peuple à qui ils prophétisent
Seront jetés dans les rues de Jérusalem,
À cause de la famine et de l’épée ;
Il n’y aura personne pour leur donner de sépulture,
Ni à eux, ni à leurs femmes,
Ni à leurs fils, ni à leurs filles ;
Je ferai retomber sur eux leur méchanceté.
17 Tu leur diras cette parole :
Mes yeux fondent en larmes nuit et jour, sans arrêt ;
Car la vierge, fille de mon peuple,
À été frappée d’un grand désastre,
D’une plaie très douloureuse.
18 Si je vais dans la campagne,
Voici des hommes que l’épée a percés ;
Si j’entre dans la ville,
Voici des gens que la faim rend malades,
Même le prophète et le sacrificateur parcourent le pays
Et sont privés de connaissance.

Perplexité de Jérémie

19
— As-tu définitivement rejeté Juda, Ton âme est-elle dégoûtée de Sion ?
Pourquoi nous frappes-tu
Sans qu’il y ait pour nous de guérison ?
Nous espérions la paix,
Mais il n’y a rien de bon ;
Un temps de guérison,
Mais voici l’alarme !
20 Éternel, nous reconnaissons notre méchanceté,
La faute de nos pères ;
Car nous avons péché contre toi.
21 À cause de ton nom, n’outrage pas,
Ne méprise pas le trône de ta gloire !
Souviens-toi ! Ne romps pas ton alliance avec nous !
22 Parmi les vaines (idoles) des nations,
En est-il qui fassent pleuvoir ?
Ou est-ce le ciel qui donne les ondées ?
N’est-ce pas toi, Éternel, notre Dieu ?
Nous espérons en toi,
Car c’est toi qui fais toutes ces choses.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.