×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Psaume 91     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Psaumes 91
Segond « Colombe »


La protection pleinement suffisante de Dieu

1 Celui qui habite sous l’abri du Très-Haut
Repose à l’ombre du Tout-puissant.
2 Je dis à l’Éternel : Mon refuge et ma forteresse,
Mon Dieu en qui je me confie !
3 Car c’est lui qui te délivre du filet de l’oiseleur,
De la peste et de ses ravages.
4 Il te couvrira de ses plumes,
Tu te réfugieras sous ses ailes ;
Sa vérité est un bouclier et une cuirasse.
5 Tu ne craindras ni (la terreur) de la nuit,
Ni la flèche qui vole de jour,
6 Ni la peste qui marche dans l’obscurité,
Ni la contagion qui frappe en plein midi.
7 Que mille tombent à ton côté,
Et dix mille à ta droite,
Rien ne t’atteindra ;
8 Tu regardes seulement de tes yeux
Et tu verras la rétribution des méchants.
9 Car tu es mon refuge, ô Éternel !
— Tu fais du Très-Haut ta retraite —.
10 Aucun malheur ne t’arrivera,
Aucun fléau n’approchera de ta tente.
11 Car il donnera pour toi des ordres à ses anges
Pour te garder dans toutes tes voies ;
12 Ils te porteront sur les mains,
De peur que ton pied ne heurte contre une pierre.
13 Tu marcheras sur le lion et sur la vipère,
Tu fouleras le lionceau et le dragon.
14 — Puisqu’il s’attache à moi, je le ferai échapper ;
Je le protégerai, puisqu’il connaît mon nom.
15 Il m’invoquera, et je lui répondrai ;
Je serai moi-même avec lui dans la détresse,
Je le délivrerai et le glorifierai.
16 Je le rassasierai de longs jours
Et lui ferai contempler mon salut.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.