×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Suffètes 7     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Suffètes 7
André Chouraqui


Guid’ôn épure sa milice

1 Ierouba’al, lui, Guid’ôn, se lève de grand matin avec tout le peuple qui est avec lui. Ils campent à ’Éïn Harod. Le camp de Midiân était pour lui au septentrion de la colline de Morè, dans la vallée.
2 IHVH-Adonaï dit à Guid’ôn : « Il est trop de peuple avec toi pour que je donne Midiân en leur main, qu’Israël ne s’en flatte devant moi pour dire : Ma main m’a sauvé. »
3 Maintenant crie donc aux oreilles du peuple pour dire : « Que celui qui frémit et tremble s’en retourne et observe du mont Guil’ad. » Vingt-deux mille hommes parmi le peuple partent. Dix mille restent.
4 IHVH-Adonaï dit à Guid’ôn : « Le peuple est encore nombreux. Fais-les descendre vers les eaux. Là, je l’épurerai pour toi. Et c’est de qui je te dirai : ‹ Celui-là ira avec toi ›, il ira avec toi. Et de qui je te dirai : ‹ Celui-là n’ira pas avec toi ›, il n’ira pas. »
5 Il fait descendre le peuple vers les eaux. IHVH-Adonaï dit à Guid’ôn : « Tout homme qui lapera l’eau de sa langue comme lape le chien, tu l’exposeras à part, et tous ceux qui plieront genoux pour boire. »

Guid’ôn et les lapeurs

6 Et c’est le nombre de ceux qui lapent, de leur main à leur bouche, trois cents hommes. Tout le reste du peuple plie genoux pour boire l’eau.
7 IHVH-Adonaï dit à Guid’ôn : « Avec les trois cents hommes qui ont lapé je vous sauverai : je donne Midiân en ta main. Tout le peuple ira, l’homme à son lieu. »
8 Ils prennent des provisions du peuple en leur main et leurs shophars. Il envoie tout homme d’Israël vers ses tentes. Il retient les trois cents hommes. Le camp de Midiân était en dessous, dans la vallée.
9 Et c’est en cette nuit-là, IHVH-Adonaï lui dit : « Lève-toi ! Descends au camp. Oui, je l’ai donné en ta main !
10 Si tu frémis de descendre, descends, toi, avec Poura, ton adolescent, vers le camp.
11 Tu entendras ce qu’ils diront. Ensuite tes mains se raffermiront. Descends contre le camp. » Il descend, lui, avec Poura, son adolescent, au bout des avant-postes du camp.
12 Midiân, ’Amaléq et tous les Benéi Qèdèm sont déployés dans la vallée, comme des criquets, en multitude, avec leurs chameaux sans nombre, comme le sable sur la lèvre de la mer, en multitude.

La ruse de Guid’ôn

13 Guid’ôn vient et, voici, un homme raconte à son compagnon un rêve. Il dit : « Voici, j’ai rêvé un rêve. Voici, une fouasse de pain d’orge se renverse dans le camp de Midiân. Elle vient jusqu’à la tente, elle la frappe et tombe. Elle la renverse par le haut et la tente tombe. »
14 Son compagnon répond et dit : « Ce n’est rien d’autre que l’épée de Guid’ôn bèn Ioash, l’homme d’Israël. Elohîms a donné en sa main Midiân et tout le camp. »
15 Et c’est quand Guid’ôn entend le récit du rêve et son explication, il se prosterne, retourne au camp d’Israël et dit : « Levez-vous ! Oui, IHVH-Adonaï donne en vos mains le camp de Midiân. »
16 Il divise les trois cents hommes en trois têtes. À tous, il donne un shophar en main, des cruches vides avec des torches au milieu des cruches.
17 Il leur dit : « Vous me verrez et vous ferez comme moi. Voici, je viendrai moi-même au bout du camp. Et c’est à vous, vous ferez comme je ferai.
18 Je sonne du shophar, moi-même et tous ceux qui sont avec moi. Vous sonnez du shophar, vous aussi, aux alentours de tout le camp et vous dites : ‹ Pour IHVH-Adonaï et pour Guid’ôn ›. »
19 Guid’ôn vient avec les cent hommes qui sont avec lui, au bout du camp, en tête de la garde médiane, alors qu’ils avaient fait lever, lever les gardes. Ils sonnent du shophar et fracassent les cruches qui sont en leurs mains.
20 Les trois têtes sonnent du shophar. Ils brisent les cruches, brandissent de leur main gauche les torches, et de leur main droite, les shophars, pour sonner. Et ils crient : « L’épée pour IHVH-Adonaï et pour Guid’ôn ! »
21 Ils se tiennent, l’homme à sa place autour du camp. Tout le camp court : ils s’exclament, et s’enfuient.
22 Ils sonnent de trois cents shophars. IHVH-Adonaï met l’épée de l’homme contre son compagnon, dans tout le camp. Le camp s’enfuit jusqu’à Béit-ha-Shitîm vers Seréra, jusqu’à la lèvre d’Abél Mehola, en face de Tabat.
23 L’homme d’Israël est alerté de Naphtali, d’Ashér et de tout Menashè. Ils poursuivent Midiân.
24 Guid’ôn envoie des messagers dans tout le mont d’Èphraîm : « Descendez à l’abord de Midiân ! Investissez leurs eaux, jusqu’à Béit Bara et au Iardèn. » Tout homme d’Èphraîm est alerté. Ils investissent les eaux jusqu’à Béit Bara et au Iardèn.
25 Ils investissent deux chefs de Midiân, ’Oréb et Zeéb. Ils tuent ’Oréb au Roc d’’Oréb, et tuent Zeéb au Pressoir de Zeéb. Ils poursuivent Midiân, puis font venir les têtes d’’Oréb et de Zeéb, à Guid’ôn, au passage du Iardèn.

Cette Bible est dans le domaine public.