Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Juges 7.13

Juges 7.13 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Et lorsque Gédéon se fut approché, il entendit un soldat qui contait son songe à un autre, et qui lui rapportait ainsi ce qu’il avait vu : J’ai eu un songe, disait-il, et il me semblait que je voyais comme un pain d’orge cuit sous la cendre, qui roulait en bas et descendait dans le camp des Madianites ; et y ayant rencontré une tente, il l’a ébranlée, renversée, et jetée tout à fait par terre.
MARGédeon donc y étant arrivé, voilà, un homme récitait à son compagnon un songe, et lui disait : Voici, j’ai songé un songe ; il me semblait qu’un gâteau de pain d’orge se roulait vers le camp de Madian, et qu’étant venu jusqu’aux tentes, il les a frappées, de sorte qu’elles en sont tombées, et il les a renversées, [en roulant] du haut [de la montagne], et elles sont tombées.
OSTEt Gédéon arriva ; et voici un homme contait à son compagnon un songe, et il disait : Voici, j’ai fait un songe ; il me semblait qu’un gâteau de pain d’orge roulait dans le camp des Madianites, et qu’étant venu jusqu’à la tente, il l’a frappée, de sorte qu’elle est tombée ; et il l’a retournée sens dessus dessous, et elle a été renversée.
CAHGuidône vint quand un homme racontait à son camarade un songe, il dit : J’ai eu un songe comme si le bruit d’un pain d’orge (se faisait entendre), se roulant dans le camp de Midiane ; arrivé à une tente, il la heurte, elle tombe, il la renverse (le dessous) en haut et la tente est renversée.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt Gédéon vint, et voici, l’un d’eux racontait à l’autre un songe en ces termes : Voici, j’ai eu un songe : et voilà qu’une galette de pain d’orge roulait dans le camp de Madian, et elle arriva jusqu’aux tentes et elle les heurta, et elles tombèrent, et elle les mit sens dessus dessous, et les tentes étaient renversées.
LAUEt Gédéon arriva ; et voici, un homme racontait à son compagnon un songe, et lui disait : Voici, j’ai songé un songe, et voici une apparence de pain d’orge tournoyait dans le camp de Madian, et il arriva jusqu’à la tente, et la frappa, et elle tomba ; et il la tourna sens dessus dessous, et la tente tomba.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt Gédéon arriva, et voici, un homme racontait un songe à son compagnon ; et il disait : Voici, j’ai songé un songe ; et voici, un gâteau de pain d’orge roulait dans le camp de Madian, et il arriva jusqu’à la tente et la heurta, et elle tomba ; et il la retourna sens dessus dessous, et la tente était là renversée.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt Gédéon s’approcha, et voici un homme racontait un songe à son camarade. Il disait : Voici, j’ai eu un songe, et voici un gâteau de pain d’orge roulait contre le camp de Madian ; il vint jusqu’à la tente, la heurta, et elle tomba ; et il la retourna sens dessus dessous, et la tente était là renversée.
ZAKArrivé là, Gédéon entendit un homme qui racontait un songe à son camarade et disait : « J’ai eu un songe, où je voyais une miche de pain d’orge roulant dans le camp des Madianites ; parvenue à l’une des tentes, elle la heurta et la fit tomber, de sorte qu’elle se renversa sens dessus dessous. »
VIGEt lorsque Gédéon se fut approché, il entendit l’un d’eux qui contait un songe à un autre, et qui lui rapportait ainsi ce qu’il avait vu : J’ai eu un songe, disait-il, et il me semblait que je voyais comme un pain d’orge cuit sous la cendre, qui roulait en bas et descendait dans le camp des Madianites ; et, ayant rencontré une tente, il l’a frappée, renversée et complètement jetée à terre.
FILEt lorsque Gédéon se fut approché, il entendit l’un d’eux qui contait un songe à un autre, et qui lui rapportait ainsi ce qu’il avait vu: J’ai eu un songe, disait-il, et il me semblait que je voyais comme un pain d’orge cuit sous la cendre, qui roulait en bas et descendait dans le camp des Madianites; et, ayant rencontré une tente, il l’a frappée, renversée et complètement jetée à terre.
LSGGédéon arriva ; et voici, un homme racontait à son camarade un songe. Il disait : J’ai eu un songe ; et voici, un gâteau de pain d’orge roulait dans le camp de Madian ; il est venu heurter jusqu’à la tente, et elle est tombée ; il l’a retournée sens dessus dessous, et elle a été renversée.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAGédéon arriva, et voici qu’un homme racontait à son camarade un songe ; il disait : «?J’ai eu un songe et voici : un pain d’orge roulait dans le camp de Madian ; il vint jusqu’à la tente, la heurta, et elle tomba ; il l’a renversée sens dessus dessous, et la tente est tombée.?»
BPCGédéon arriva donc, et voici qu’un homme racontait à son voisin, un songe ; il disait : “J’ai songé un songe ; le voici : un rond de pain d’orge dévalait dans le camp de Madian ; il vint jusqu’à la tente, la frappa, la retourna sens dessus dessous, et la tente resta par terre.”
JERGédéon vint donc et voici qu’un homme racontait un rêve à son camarade ; il disait : "Voici le rêve que j’ai fait : une galette de pain d’orge roulait dans le camp de Madiân, elle atteignit la tente, elle la heurta et la renversa sens dessus dessous."
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGGédéon arriva; et voici, un homme racontait à son camarade un songe. Il disait: J’ai eu un songe; et voici, un gâteau de pain d’orge roulait dans le camp de Madian; il est venu heurter jusqu’à la tente, et elle est tombée; il l’a retournée sens dessus dessous, et elle a été renversée.
CHUGuid’ôn vient et, voici, un homme raconte à son compagnon un rêve. Il dit : « Voici, j’ai rêvé un rêve. Voici, une fouasse de pain d’orge se renverse dans le camp de Midiân. Elle vient jusqu’à la tente, elle la frappe et tombe. Elle la renverse par le haut et la tente tombe. »
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPQuand Gédéon arriva, un homme était en train de raconter un songe à son camarade: “J’ai eu un songe. C’était un pain d’orge qui déboulait dans le camp de Madian; il arriva jusqu’à la Tente, la heurta, et elle s’écroula.”
S21Lorsque Gédéon arriva, un homme était en train de raconter un rêve à son camarade. Il disait : « J’ai fait un rêve. J’y voyais un gâteau de pain d’orge rouler dans le camp de Madian. Il est venu heurter la tente et elle est tombée. Il l’a retournée sens dessus dessous, elle a été démolie. »
KJFEt Gédéon arriva; et voici un homme contait à son compagnon un songe, et il disait: Voici, j’ai fait un songe; il me semblait qu’un gâteau de pain d’orge roulait dans le camp des Madianites, et qu’étant venu jusqu’à la tente, il l’a frappée, de sorte qu’elle est tombée; et il l’a retournée sens dessus dessous, et elle a été renversée.
LXXκαὶ εἰσῆλθεν Γεδεων καὶ ἰδοὺ ἀνὴρ ἐξηγεῖτο τῷ πλησίον αὐτοῦ τὸ ἐνύπνιον καὶ εἶπεν ἰδοὺ τὸ ἐνύπνιον ὃ ἠνυπνιάσθην καὶ ἰδοὺ μαγὶς ἄρτου κριθίνου κυλιομένη ἐν τῇ παρεμβολῇ Μαδιαμ καὶ ἦλθεν ἕως τῆς σκηνῆς Μαδιαμ καὶ ἐπάταξεν αὐτὴν καὶ κατέστρεψεν αὐτήν καὶ ἔπεσεν ἡ σκηνή.
VULcumque venisset Gedeon narrabat aliquis somnium proximo suo et in hunc modum referebat quod viderat vidi somnium et videbatur mihi quasi subcinericius panis ex hordeo volvi et in Madian castra descendere cumque pervenisset ad tabernaculum percussit illud atque subvertit et terrae funditus coaequavit
BHSוַיָּבֹ֣א גִדְעֹ֔ון וְהִ֨נֵּה־אִ֔ישׁ מְסַפֵּ֥ר לְרֵעֵ֖הוּ חֲלֹ֑ום וַיֹּ֜אמֶר הִנֵּ֧ה חֲלֹ֣ום חָלַ֗מְתִּי וְהִנֵּ֨ה צְלִ֜יל לֶ֤חֶם שְׂעֹרִים֙ מִתְהַפֵּךְ֙ בְּמַחֲנֵ֣ה מִדְיָ֔ן וַיָּבֹ֣א עַד־הָ֠אֹהֶל וַיַּכֵּ֧הוּ וַיִּפֹּ֛ל וַיַּהַפְכֵ֥הוּ לְמַ֖עְלָה וְנָפַ֥ל הָאֹֽהֶל׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !