×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Iehèzqél 31     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Iehèzqél 31
André Chouraqui


À qui ressemblais-tu ?

1 Et c’est la onzième année, la troisième lunaison, le premier. Et c’est à moi la parole de IHVH-Adonaï pour dire :
2 « Fils d’humain, dis à Pharaon, roi de Misraîm, et à sa foule : À qui ressemblais-tu dans ta grandeur ?
3 Voici Ashour, le cèdre du Lebanôn, beau de ramée, au bocage ombreux, haut de taille, sa frondaison était entre les entrelacs.
4 Les eaux l’ont fait grandir, l’abîme l’a exalté. Il a fait aller ses fleuves aux alentours de sa plantation, il a répandu ses canaux vers tous les arbres du champ.
5 Sur quoi sa taille s’est haussée, plus que tous les arbres du champ. Ses branches se multiplient, ses ramilles s’allongent, par la multiplicité des eaux qu’il lui envoie.
6 Dans ses branches nidifient tous les volatiles des ciels. Sous ses ramilles tous les animaux du champ enfantent. Sous son ombre habitent des nations multiples.
7 Il embellit en grandissant par la longueur de ses ramures : oui, sa racine plonge dans les eaux multiples.
8 Les cèdres ne l’ont pas terni au jardin d’Elohîms, les cyprès ne ressemblaient pas à ses branches, les platanes n’avaient pas ses ramilles. Aucun de tous les arbres du jardin d’Elohîms ne lui ressemblait en sa beauté.
9 Je l’ai fait beau dans la multiplicité de ses ramures. Tous les arbres de l’’Édèn, au jardin de l’Elohîms, ardent contre lui. Les arbres de l’’Édèn

Les arbres de l’’Édèn

10 Aussi, ainsi dit Adonaï IHVH-Elohîms : Puisque tu te hausses en taille, sa frondaison, il la donne entre les entrelacs, son cœur s’exalte en sa hauteur,
11 je le donne à la main de l’Él des nations, il lui fera, lui fera selon son crime. Je le répudie.
12 Les barbares le tranchent, les nations de violents le lâchent. Sur les montagnes, dans tous les vals, ses ramures tombent ; ses ramilles se brisent sur tous les ruisseaux de la terre. Tous les peuples de la terre descendent de son ombre, ils le lâchent.
13 À sa chute, tous les volatiles des ciels résidaient là ; tous les animaux du champ étaient dans ses ramilles.
14 Pour que tous les arbres d’eaux ne haussent pas leur taille, qu’ils ne donnent pas leur frondaison entre les entrelacs, et que tous les buveurs d’eaux ne se tiennent pas auprès d’eux dans leur hauteur. Oui, ils ont tous été donnés à la mort, à la terre souterraine au milieu des fils d’humains, chez les gisants de la fosse. La descente au Shéol

La descente au Shéol

15 Ainsi dit Adonaï IHVH-Elohîms : Le jour de sa descente au Shéol, j’ai endeuillé et recouvert sur lui l’abîme ; je bloque, j’interdis ses fleuves. Les eaux multiples sont écrouées ; j’assombris sur lui le Lebanôn. Tous les arbres du champ, contre lui, s’évanouissent.
16 À la voix de sa chute, je fais trembler les nations, en le faisant descendre au Shéol avec les gisants de la fosse. En terre souterraine, tous les arbres de l’’Édèn, l’élite, le meilleur du Lebanôn, tous les buveurs d’eaux sont réconfortés.
17 Eux aussi, ils descendent avec lui au Shéol, vers les victimes de l’épée, avec son bras. Ils s’assoient avec son ombre, au milieu des nations.
18 à qui ressemblais-tu ainsi en gloire, en grandeur, parmi les arbres de l’‘Édèn ? Tu fais descendre les arbres de l’‘Édèn en terre souterraine. Tu te couches au milieu d’incirconcis, avec les victimes de l’épée, lui, Pharaon, et toute sa foule, harangue d’Adonaï IHVH-Elohïms. »

Cette Bible est dans le domaine public.