×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Irmeyahou 12     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Irmeyahou 12
André Chouraqui


Le génie du Iardèn

1 Juste, toi, IHVH-Adonaï ! Oui, je me dispute contre toi. Ah ! je parle de jugements avec toi : Pourquoi la route des criminels triomphe-t-elle, et sont-ils tranquilles, tous les traîtres en traîtrise ?
2 Tu les as plantés, ils se sont enracinés et vont même faire du fruit ; tu es proche de leur bouche, mais loin de leurs reins.
3 Et toi IHVH-Adonaï, tu me pénètres, tu me vois, tu examines mon cœur avec toi. Entraîne-les comme des ovins à l’abattoir ; consacre-les pour le jour de la tuerie.
4 Jusqu’à quand s’endeuillera-t-elle, la terre ? L’herbe de tout le champ se desséchera-t-elle ? Par les malfaisances de ses habitants, bêtes et volatiles sont exterminés. Oui, ils disaient : « Il ne verra pas notre avenir ! »
5 Oui, tu as couru avec des coureurs et ils t’ont épuisé. Comment rivaliseras-tu avec des chevaux ? Sur une terre en paix, tu redoutes. Comment feras-tu avec le génie du Iardèn ?
6 Oui, même tes frères et la maison de ton père, même eux t’ont trahi, même eux crient derrière toi, plein. N’adhère pas à eux quand ils te parlent de bien.
7 J’ai abandonné ma maison, j’ai lâché ma possession, j’ai donné l’amie de mon être à la paume de ses ennemis.
8 Ma possession est pour moi comme un lion dans une forêt. Elle donne de sa voix contre moi ; aussi je la hais.
9 Ma possession est-elle pour moi un aigle bigarré ? Les aigles autour sont contre elle. Allez, réunissez toutes les bêtes du champ ; rappliquez pour la curée.
10 De nombreux pâtres ont détruit mon vignoble ; ils ont piétiné ma parcelle. Ils ont donné la parcelle de ma convoitise en désert, en désolation.
11 Il l’a mise en désolation. Elle s’est endeuillée sur moi, une désolation ! Elle a été désolée, toute la terre, car nul homme n’a rien pris à cœur.
12 Sur toutes les dénudations, au désert, ils viennent, les razzieurs. Oui, l’épée de IHVH-Adonaï dévore ; du bout de la terre jusqu’au bout de la terre, pas de paix pour toute chair !
13 Ils ont semé du blé et moissonnent des carthames. Malades, inutiles, ils blêmissent de vos récoltes, à la brûlure de la narine de IHVH-Adonaï. Les mauvais voisins

Les mauvais voisins

14 Ainsi dit IHVH-Adonaï : À tous mes mauvais voisins, qui touchent à la possession que j’ai fait posséder à mon peuple Israël, me voici, je les lâche sur leur glèbe ; et la maison de Iehouda, je la lâche sur leur sein.
15 Et c’est après les avoir lâchés, je retournerai et les matricierai, je les ferai retourner, chaque homme à sa possession, chaque homme à sa terre.
16 Et c’est, s’ils apprenaient, s’ils apprenaient les routes de mon peuple pour jurer par mon nom : « Vive IHVH-Adonaï », comme ils enseignaient mon peuple à jurer par Ba’al, ils seraient bâtis au sein de mon peuple.
17 Mais s’ils n’entendent pas, je lâcherai cette nation, lâchée et perdue, harangue de IHVH-Adonaï.

Cette Bible est dans le domaine public.