×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Exemples 20     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Exemples 20
André Chouraqui


L’objet précieux

1 Railleur, le vin ; tumultueuse, la liqueur ! Qui s’y égare ne s’assagit pas.
2 L’effroi du roi gronde comme un lion ; qui le suscite faute contre son être.
3 Gloire de l’homme, s’abstenir de dispute ; tout dément s’exaspère.
4 À cause de l’hiver, le paresseux ne laboure pas ; à la moisson, il demande… et rien !
5 Eaux profondes, le conseil au cœur de l’homme ; homme de discernement y puise.
6 Le grand homme se proclame l’homme qui est chéri, mais un homme d’adhérence, qui le trouve ?
7 Le juste chemine dans son intégrité ; en marche, ses fils, après lui !
8 Le roi siège sur le trône du procès ; de ses yeux, il éloigne tout mal.
9 Qui dit : « J’ai affiné mon cœur ; je me suis purifié de mes fautes ? »
10 Pierre et pierre, épha et épha : les deux sont aussi en abomination pour IHVH-Adonaï.
11 Par ses agissements aussi, l’adolescent se fait reconnaître, si son œuvre est limpide et droite.
12 L’oreille entend, l’œil voit ; IHVH-Adonaï a fait les deux aussi.
13 N’aime pas le sommeil, que tu ne deviennes nécessiteux ; dessille tes yeux, rassasie-toi de pain.
14 « Mauvais ! mauvais » ! dit l’acheteur. Il se retire, et se louange, alors.
15 L’or existe et la multitude des perles ; mais les lèvres de la pénétration, voilà l’objet précieux.
16 Prends-lui son habit, car il a cautionné un étranger ; et à cause de l’exotique il l’a gagé.
17 Le pain du mensonge est suave à l’homme ; mais après, il remplit sa bouche de gravier.
18 Par le conseil, la pensée s’affermit ; fais la guerre avec des stratagèmes.
19 Qui va et calomnie découvre l’intimité ; ne garantis pas qui séduit de ses lèvres.
20 Le maudisseur de son père et de sa mère, sa lampe vacille dans la pupille des ténèbres.
21 Possession contestée en premier ne sera pas bénie à l’avenir.
22 Ne dis pas : « Je paierai de mal » ! Espère en IHVH-Adonaï : il te sauvera !
23 Pierre et pierre sont l’abomination de IHVH-Adonaï ; les balances de duperie, un non-bien.
24 De IHVH-Adonaï, les démarches du brave ; mais l’humain, que discerne-t-il de sa route ?
25 Un piège pour l’humain de bredouiller : « Consacré » ! puis, après les vœux, critiquer.
26 Le roi sage disperse les criminels ; il retourne contre eux la roue.
27 L’haleine de l’humain est une lampe de IHVH-Adonaï ; elle recherche toutes les chambres du ventre.
28 Le chérissement, la vérité protègent le roi ; il restaure son trône par le chérissement.
29 Splendeur des adolescents, leur force ; lustre des anciens, la sénescence.
30 Plaies et blessures sont le baume du malfaiteur, des coups aux chambres du ventre.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf