×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Rois 2 23     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Rois 2 23
André Chouraqui


Le roi lit le pacte

1 Le roi les envoie et réunit auprès de lui tous les anciens de Iehouda et de Ieroushalaîm.
2 Le roi monte à la maison de IHVH-Adonaï, tout homme de Iehouda, tous les habitants de Ieroushalaîm avec lui, et les desservants, les inspirés, tout le peuple, du petit au grand. Il crie à leurs oreilles toutes les paroles de l’acte du pacte trouvé dans la Maison de IHVH-Adonaï.
3 Le roi se tient sur l’estrade ; il tranche le pacte face à IHVH-Adonaï, pour aller derrière IHVH-Adonaï, pour garder ses ordres, ses témoignages, ses lois, de tout cœur et de tout l’être, pour réaliser les paroles de ce pacte, écrites sur cet acte. Et tout le peuple se tient dans le pacte. L’épuration

L’épuration

4 Le roi ordonne à Hilqyahou, le grand desservant, aux desservants en second, aux gardiens du seuil, de faire sortir du palais de IHVH-Adonaï tous les objets faits pour le Ba’al, pour l’Ashéra, et pour toute la milice des ciels. Ils les incinèrent hors de Ieroushalaîm, dans les terrains du Qidrôn. Il emporte leur poussière à Béit-Él.
5 Il supprime la prêtraille que les rois de Iehouda avaient ordonnée, qui calcinait de l’encens sur les tertres, dans les villes de Iehouda, aux environs de Ieroushalaîm ; et aussi ceux qui encensaient Ba’al, le Soleil, la Lune, les Zodiaques et toute la milice des ciels.
6 Il fait sortir l’Ashéra de la Maison de IHVH-Adonaï, hors de Ieroushalaîm, au torrent de Qidrôn. Il l’incinère au torrent de Qidrôn et la pulvérise en poussière. Il jette sa poussière sur le sépulcre des fils du peuple.
7 Il démantèle les maisons des prostitués qui étaient dans la Maison de IHVH-Adonaï, là où les femmes tissaient des fourreaux pour l’Ashéra.
8 Puis il fait venir tous les desservants des villes de Iehouda. Il contamine les tertres, là où les desservants encensaient, de Guèba’ à Beér Shèba’. Il démantèle les tertres des portes, à l’ouverture de la porte de Iehoshoua’, le chef de la ville, sur la gauche de l’homme, à la porte de la ville.
9 Les desservants des tertres ne montent pas à l’autel de IHVH-Adonaï, à Ieroushalaîm : ils mangent seulement des azymes au milieu de leurs frères.
10 Il contamine le tophèt qui était dans le Val-de-Bèn-Hinôm, pour que nul homme ne fasse plus passer au feu son fils ou sa fille pour Molèkh.
11 Il supprime les chevaux que les rois de Iehouda avaient donnés au Soleil à l’entrée de la Maison de IHVH-Adonaï, au bureau de Netân-Mèlèkh, l’eunuque, qui est dans les kiosques. Les chariots du Soleil, il les incinère au feu.
12 Les autels qui sont sur le toit de l’étage d’Ahaz, qu’avaient faits les rois de Iehouda, les autels qu’avait faits Menashè, dans les deux cours de la Maison de IHVH-Adonaï, le roi les démantèle. Il les concasse là et jette leur poussière dans le torrent de Qidrôn.
13 Les tertres en face de Ieroushalaîm, à droite du mont du Destructeur, que le roi Shelomo, roi d’Israël, avait bâtis à ’Ashtorèt, l’abjection des Sidonîm, à Kemosh, l’abjection de Moab, et à Milkôm, l’abomination des Benéi Amôn, le roi les contamine.
14 Il brise les stèles, il tranche les Ashéra, il remplit leurs lieux d’ossements d’humains.
15 L’autel qui est à Béit-Él, aussi, le tertre qu’avait fait Iarob’âm bèn Nebat, qui avait fait fauter Israël, cet autel aussi et le tertre, il les démantèle. Il incinère le tertre, le réduit en poussière et incinère l’Ashéra.
16 Ioshyahou fait face, voit les sépulcres, là sur la montagne, envoie prendre les ossements des sépulcres, les incinère sur l’autel et il le contamine, selon la parole qu’avait criée l’homme d’Elohîms, qui avait crié ces paroles.
17 Il dit : « Quel est ce cippe que je vois, moi ? Les hommes de la ville lui disent :  »Le sépulcre de l’homme d’Elohîms qui était venu de Iehouda et avait crié ces propos que tu as faits contre l’autel de Béit-Él. »
18 Il dit : « Laissez-le. Que nul homme ne remue ses ossements ! Ils épargnent ses ossements ainsi que les ossements de l’inspiré venu de Shomrôn.
19 Toutes maisons des tertres des villes de Shomrôn, que les rois d’Israël avaient faites pour irriter, Ioshyahou les fait disparaître. Il fait contre elles tous les actes qu’il avait faits à Béit-Él.
20 Il sacrifie tous les desservants des tertres qui sont là, sur les autels. Il y incinère des ossements d’humains, puis retourne à Ieroushalaîm. La Pâque de Ioshyahou

La Pâque de Ioshyahou

21 Le roi l’ordonne à tout le peuple pour dire : « Faites Pèssah, Pâque, pour IHVH-Adonaï, votre Elohîms, comme il est écrit sur cet acte du pacte. »
22 Non, il ne s’était pas fait de Pèssah semblable à celle-là depuis les jours des suffètes, qui étaient les suffètes d’Israël, ni tous les jours des rois d’Israël et des rois de Iehouda,
23 comme en la dix-huitième année du roi Ioshyahou. Ce Pèssah se fait pour IHVH-Adonaï, à Ieroushalaîm.
24 Et aussi les nécromants, les devins, les pénates, les crottes, toutes les abjections qui se voyaient en terre de Iehouda et à Ieroushalaîm, Ioshyahou les brûle, pour réaliser les paroles de la tora écrites sur l’acte que Hilqyahou, le desservant, avait trouvé dans la Maison de IHVH-Adonaï.
25 Il n’était pas, avant lui, de roi semblable à lui, qui soit retourné vers IHVH-Adonaï, de tout son cœur, de tout son être et de toute son intensité, selon toute la tora de Moshè. Après lui il ne s’en est pas levé de semblable.
26 Mais IHVH-Adonaï ne retourne pas de la grande brûlure de sa narine, dont sa narine brûlait contre Iehouda, pour toutes les irritations dont Menashè l’avait irrité.
27 IHVH-Adonaï dit : « Iehouda aussi, je l’écarterai de mes faces, comme j’ai écarté Israël. Je rejette cette ville que j’avais choisie, Ieroushalaîm, et la Maison dont j’avais dit : Mon nom sera là. »
28 Le reste des paroles de Ioshyahou, tout ce qu’il a fait, n’est-il pas écrit sur l’acte « Paroles des jours des rois de Iehouda ? »
29 En ses jours, le pharaon Nekho, roi de Misraîm, monte vers le roi d’Ashour, sur le fleuve Perat. Le roi Ioshyahou va à son abord. Il le met à mort, à Meguido, dès qu’il le voit.
30 Ses serviteurs le charroient, mort, de Meguido. Ils le font venir à Ieroushalaîm et l’ensevelissent dans sa sépulture. Le peuple de la terre prend Yehoahaz bèn Ioshyahou. Ils le messient et le font régner à la place de son père. Yehoahaz et Yehoyaqîm

Yehoahaz et Yehoyaqîm

31 Yehoahaz a vingt-trois ans à son règne. Il règne trois lunaisons à Ieroushalaîm. Nom de sa mère, Hamoutal bat Irmeyahou, de Libna.
32 Il fait le mal aux yeux de IHVH-Adonaï, comme tout ce que ses pères avaient fait.
33 Le pharaon Nekho l’entraîne à Ribla, en terre de Hamat, pour qu’il ne règne pas à Ieroushalaîm. Il donne une punition à la terre : cent talents d’argent et un talent d’or.
34 Le pharaon Nekho fait régner Èliaqîm bèn Ioshyahou à la place de Ioshyahou, son père. Il change son nom en Yehoyaqîm. Il prend Yehoahaz qui vient en Misraîm où il meurt.
35 Yehoyaqîm donne à Pharaon l’argent et l’or. Mais il taxe la terre pour donner l’argent exigé par Pharaon. Il tyrannise le peuple de la terre, chacun selon sa valeur, pour donner l’argent et l’or au pharaon Nekho.
36 Yehoyaqîm a vingt-cinq ans à son règne. Il règne onze ans à Ieroushalaîm. Nom de sa mère, Zebouda bat Pedayah, de Rouma.
37 Il fait le mal aux yeux de IHVH-Adonaï, comme tout ce qu’avaient fait ses pères.

Cette Bible est dans le domaine public.