Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Néhémie 4.21
Ancien testament Zadok Kahn


1 Lorsque Sanballat apprit que nous étions en train de rebâtir le mur, il en fut contrarié et entra dans une grande colère. Il tourna en dérision les Judéens,
2 et dit devant ses frères et les gens de guerre de Samarie : « Que se proposent ces misérables Judéens Les laissera-t-on faire Offriront-ils des sacrifices En viendront-ils à bout aujourd’hui Rendront-ils la vie aux pierres tirées des tas de poussière et qui ont été brûlées »
3 Tobia l’Ammonite, à côté de lui, ajoutait : « Qu’ils bâtissent toujours : il suffira qu’un renard monte dessus pour renverser leur muraille de pierres ! »
4 Ecoute, ô notre Dieu, comme nous sommes devenus un objet de mépris ; fais retomber leurs outrages sur leur tête, et livre-les au pillage sur une terre de captivité.
5 Ne voile pas leur iniquité ; que leur méfait ne s’efface point devant toi, puisqu’ils se sont déchaînés contre les travailleurs !
6 Cependant, nous continuâmes à rebâtir le mur : et lorsque tout le mur fut bouché jusqu’à mi-hauteur, le peuple eut de nouveau du cœur à l’ouvrage.
7 Lorsque Sanballat, Tobia, les Arabes, les Ammonites et les gens d’Asdod apprirent que la restauration des murs de Jérusalem allait bon train, que les brèches commençaient à se fermer, ils en furent très dépités.
8 Ils complotèrent tous ensemble d’aller attaquer Jérusalem et d’y jeter le désarroi.
9 Nous implorâmes notre Dieu et, pour nous défendre contre eux, nous établîmes un service de faction chargé de les surveiller jour et nuit.
10 Juda disait : « Les forces des porteurs de charges sont à bout et les décombres sont considérables ; nous sommes hors d’état de rebâtir la muraille. »
11 Et nos adversaires disaient : « Ils ne se douteront ni ne s’apercevront de rien jusqu’à ce que nous pénétrions au milieu d’eux pour les massacrer, et ainsi nous mettrons fin à ce travail. »
12 Comme des Judéens établis parmi eux vinrent nous dire jusqu’à dix fois : « De quelque localité que vous soyez, il faut que vous retourniez chez nous »,
13 je plaçai en contrebas, derrière la muraille, sur des terrains secs, je plaçai, dis-je, le peuple par familles, avec leurs épées, leurs lances et leurs arcs.
14 Ayant tout inspecté, je m’avançai et dis aux grands, aux chefs et au reste du peuple : « N’ayez pas peur d’eux ; pensez au Seigneur grand et redoutable et combattez pour vos frères, vos fils et vos filles, vos femmes et vos maisons. »
15 Quand nos ennemis eurent été informés que nous étions avertis et que Dieu avait ruiné leur plan, nous retournâmes tous à la muraille, chacun à son ouvrage.
16 A partir de ce jour, la moitié de mes gens s’occupait de l’ouvrage, et l’autre moitié était munie de lances, de boucliers, d’arcs et de cuirasses ; les seigneurs se tenaient derrière toute la maison de Juda.
17 De ceux qui étaient occupés à la bâtisse, d’une part les manœuvres, porteurs de charges, faisaient leur besogne d’une main et tenaient l’épée de l’autre ;
18 d’autre part, les maçons construisaient, ayant chacun son épée attachée aux reins, et celui qui sonnait de la trompette était à mes côtés.
19 Et je dis aux nobles, aux chefs et au reste du peuple : « L’ouvrage est considérable et s’étend sur un vaste espace, de sorte que nous sommes dispersés le long de la muraille, éloignés l’un de l’autre.
20 A l’endroit d’où vous parviendra le son de la trompette, là vous viendrez vous rallier à nous : Dieu combattra en notre faveur. »
21 C’est ainsi que nous nous occupions de l’ouvrage, la moitié des gens tenant les lances depuis le lever de l’aurore jusqu’à l’apparition des étoiles.
22 En ce temps-là aussi, je demandai au peuple que chacun passât la nuit a Jérusalem avec son serviteur, pour nous servir de sentinelles pendant la nuit et consacrer le jour au travail.
23 Quant à moi, mes frères, à mes gens et aux hommes de garde qui me suivaient, nous ne quittions point nos vêtements : chacun gardait son épée dans la main droite.

Cette Bible est dans le domaine public.