×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Vigouroux  / 2 Corinthiens 4     

2 Corinthiens 4
Vigouroux


1 C’est pourquoi, ayant le ministère selon la miséricorde qui nous a été faite, nous ne faiblissons pas ; 2 mais nous rejetons les choses honteuses que l’on cache, ne nous conduisant point avec artifice, et n’altérant point la parole de Dieu, mais nous recommandant nous-mêmes à la conscience de tous les hommes, devant Dieu, par la manifestation de la vérité.[4.2 Saint Paul fait connaître et relève le ministère qu’il a reçu de Dieu, afin de combattre avec plus de succès les faux apôtres qui cherchaient à détruire son autorité et les fruits de sa prédication.] 3 Si notre Evangile est encore (aussi) voilé, c’est pour ceux qui périssent qu’il est voilé, 4 pour les infidèles dont le Dieu de ce siècle a aveuglé les esprits, afin que ne brille pas pour eux la lumière du glorieux Evangile du Christ, qui est l’image de Dieu. 5 Car nous ne nous prêchons pas nous-mêmes, mais Jésus-Christ Notre Seigneur, et nous, nous sommes vos serviteurs en Jésus ; 6 parce que le (même) Dieu qui a dit à la lumière de resplendir du sein des ténèbres, a fait luire aussi sa clarté dans nos cœurs, pour que nous fassions briller la connaissance de la gloire de Dieu en la personne (sur la face) du Christ Jésus.[4.6 De la gloire de Dieu, empreinte, resplendissante, sur la face du Christ Jésus.] 7 Mais nous avons ce trésor dans des vases de terre (d’argile), afin que la grandeur appartienne à la puissance (vertu) de Dieu, et non pas à nous.[4.7 Afin que la grandeur et la gloire de notre ministère soient attribuées à Dieu, et nullement à nous.] 8 En toutes choses nous souffrons la tribulation, mais nous ne sommes pas accablés ; nous sommes en perplexité (dans des difficultés extrêmes), mais non désespérés ; 9 nous sommes persécutés, mais non pas abandonnés ; nous sommes abattus, mais non perdus (nous ne périssons pas) ; 10 portant toujours dans notre corps la mort de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre corps.[4.10 La mort de Jésus (comparer à Romains, 4, 19), même sens que les souffrances du Christ (voir 2 Corinthiens, 1, 5) : exposé, en prêchant l’Evangile, à la même mort que Jésus a soufferte. — Afin que notre délivrance et notre conservation soient comme la manifestation de la vie de Jésus ressuscité. D’autres : De même que nos souffrances nous font entrer en quelque sorte dans la mort de Jésus, ainsi que notre victoire nous fait participer à sa résurrection et à sa vie glorieuse. (CRAMPON)] 11 Car, nous qui vivons, nous sommes sans cesse livrés à la mort pour Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre chair mortelle. 12 La mort agit donc en nous, et la vie en vous. 13 Et comme nous avons le même esprit de foi, selon qu’il est écrit : J’ai cru, c’est pourquoi j’ai parlé, nous croyons aussi, et c’est pour cela que nous parlons,[4.13 Voir Psaumes, 115, 1.] 14 sachant que celui qui a ressuscité Jésus, nous ressuscitera nous aussi avec Jésus, et nous placera (établira) avec vous. 15 Car toutes choses sont pour vous, afin que la grâce, en se multipliant, fasse abonder les actions de grâces d’un grand nombre, pour la gloire de Dieu. 16 C’est pourquoi nous ne perdons pas courage ; mais bien qu’en nous l’homme extérieur se détruise, cependant l’homme intérieur se renouvelle de jour en jour. 17 Car notre légère tribulation du moment présent produit pour nous le poids éternel d’une sublime et incomparable gloire ; 18 pour nous qui ne considérons point les choses visibles, mais les choses invisibles, car les choses visibles sont temporelles, mais les invisibles sont éternelles.

Cette Bible est dans le domaine public.